Appelo-Mortem
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Juste toi et moi Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Scott L. McFoy
Poufsouffle
avatar
.

Age : 24
36 messages
Amour : Célibataire mais amoureux de Sateeen

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Généreux - attentif - à l'écoute - sensible - intelligeant - imaginatif...

Absence : En fonction des cours
MessageSujet: Juste toi et moi Sam 28 Jan 2012 - 17:51

    L’entraînement de Quidditch était maintenant terminé depuis plus d’une bonne demi-heure quand je descendis de mon balai. J’avais décidé de rester un peu plus que les autres dans les airs pour pouvoir me défouler encore un peu et ça avait marché, j’étais maintenant parfaitement calme. Je marchais lentement jusqu’au vestiaire et contemplais quelques secondes mon balai. C’était un éclair de feu que mes grands parents m’avaient offert et sur le manche on pouvait lire mes initiales puis celles de ma défunte mère à la suite « SLM AM » gravées en lettre d’or. Ainsi à chaque fois que je montais sur un balai j’avais une pensée pour ma mère et avant les matchs de Quidditch j’avais toujours tendance à dire que cela me portait bonheur.

    Après avoir rangé mon balai je me décidais à rentrer au château. Nous étions le soir mais je n’avais pas spécialement envie de rejoindre mon dortoir, pourtant il le fallait bien. Je rentrais donc dans Poudlard et me dirigeais lentement vers la salle commune des Poufsouffle. Je montais directement dans le dortoir des garçons ignorant totalement le regard des filles qui convergeait vers moi lorsque je passais près d’elles. J’y étais habitué désormais et de toute façon une seule d’entre elles avait et a encore aujourd’hui sa place dans mon cœur ; Sateen. En pensant à elle un sourire éclaira mon visage, j’espérais qu’elle n’était pas encore couchée et que je pourrais la croiser ce soir. Mes sentiments envers elle était parfaitement clair pour moi, le problème c'est que je n'arrivais pas à cerner les siens. Cependant pour l'instant ça n'était pas très important, j'avais simplement envie d'être auprès d'elle le reste n'était que secondaire.

    Après avoir pris une douche je descendis à nouveau dans la salle commune et m’installais sur un fauteuil libre près de la cheminée. Moon mon adorable petit chat noir vint me rejoindre et s’installa sur mes genoux ronronnant de plaisir lorsque je le caressais. Au bout de quelques minutes passées ainsi sans bouger je pris le petit carnet que j’avais emporté avec moi et me mis à écrire, rien de spécial, j’avais juste pris l’habitude de consigner mes pensées, mes rêves, mes envies dans ce petit carnet, ainsi chaque soir je le remplissais de ma fine écriture et ça avait tendance à beaucoup m’apaiser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sateen S. Jones
Poufsouffle
L'esprit est volatil, mais le coeurs est tout l'être que nous somme avatar
.

Age : 22
168 messages
Amour : toujours à ça recherche

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Timide,généreuse, attentionné, créative,joyeuse.

Absence : en fonction des cours
MessageSujet: Re: Juste toi et moi Sam 11 Fév 2012 - 1:08

C’était un jour d’hiver, un de plus où les élèves était couvert de multiple pull et autre fourrure pour échapper au froid glacial qui pouvait nous prendre en franchissant la grande porte. Ce froid et toute cette neige pouvaient paraître certaine fois bien plus violente qu’un des sorts de glaciation.

Ceci dit cela ne dérangeait pas tout le monde, en effet je voyais Helys installé tranquillement bien au chaud, regardant par la fenêtre les paysages enneigé. Je rêvais rien qu’en regardant ce somptueux animal, j’avais l’impression de regarder une magnifique peinture gorgée de couleur, ces lorsque que Helys tourna son regard dorée dans le mien que je m’ôta de ces rêveries.

Quoi que mon adorable oiseau ne semble pas être dérangé par ce froid ce n’était pas mon cas, moi qui aime temps porté des robes, jupes et autres vêtements légers, à croire même de temps en temps que je suis en froid avec les jeans. Ce n’était pas un temps glacial qui allait m’empêcher de me vêtir de robe, seulement je ressentais bien le froid, je commençais maintenant enfin à m’y habituer depuis le début de l’hiver, mais je me fais encore surprendre par les brises qui entraînent une multitude de frisson sur mon corps.

La matinée était somme toute normal, les cours habituel, en commençant bien sûr par la botanique un cours que j’appréciais particulièrement : j’ai toujours apprécié la nature et cela ce ressent énormément dans ce cours, ce qui à pour effet de causer la plus grande joie de notre professeur et nous vos le plaisir de gagner quelque point pour notre maison.
Nous avions enchaîné sur un cour de potion, là je n’était pas la plus doué de la classe, j’appréciais la matière mais ne me révélait pas toujours très sure dans mes mélanges, ceci dit j’avais un très bon groupe pour ce cours et cela le rendait bien plus agréable que si j’avais du me débrouiller seul, je ne sais pas si j’aurais autant apprécié.

Mais voilà que les cours se terminais enfin et je n’avais qu’une idée en tête rejoindre mon dortoir… pas pour me reposer, au non bien loin de là, je souhaitais plus que tout voir Scott. Mon plus grand rêve là maintenant était de le retrouver et de me serrer contre lui près du feu… Ah Scott, rien que le fait de penser à lui me rendait heureuse, ce qui ne trompait personne sur le fait que j’étais amoureuse. Je m’empressais donc de me diriger vers les dortoirs j’allais poser mes affaires dans le dortoir des filles, faisant un petit coucou à Cassie au passage et me dirigea vers la salle commune en espérant de tout cœur qu’il serait là.

Arrivant enfin dans la pièce, je fus agréablement prise dans la chaleur diffusé par le feu dans la cheminé. Et c’est là que mon regard se posa instinctivement sur la raison de ma venu, il était là assit dans le canapé. Le simple fait de le voir, de savoir qu’il est là prêt de moi accélérait considérablement les battements de mon cœur, que je t’entais en vint d’apaiser à chaque fois que nos regard ce croisaient. En cette soirée mes iris bleu comme l’azur ne c’était pas encore perdu dans l’étincelle de ces yeux qui me promettait un merveilleux futur. Je réussie donc à apaiser les palpitations de mon cœur et m’approcha le plus discrètement de lui. J’étais juste derrière lui et je posa délicatement mes mains sur ces yeux, m’approchant de son oreille avec tout autant de délicatesse, je lui murmura :

-Bonjour charmant jeune homme, serez vous capable de reconnaître la voie de cette demoiselle ?

J’attendais qu’il me réponde avant d’ôter mes mains de son visage et de venir m’asseoir à ces côtés et de lui dire de plus belle :

- Comment vas-tu Scott ? Tu as passé une bonne journée ?

L’étincelle dans mon regard devait certainement me trahir sur ce que je ressens, mais peu m’importait si seulement cela pouvait êtres partagé et éviter que notre amitié soit gâché. Je lui fis un sourire comme j’en avais l’habitude, puis tourna mon regard vers Moon et annonça à Scott en rigolant :

- Je vois que Moon a pris la meilleure place !

Mais au final, même en ayant dit cela sur un ton humoristique, je n’en pensais pas moins. Et aurais clairement apprécié être à sa place. Je releva de nouveau mon regard pour le plonger dans celui de Scott et lui fit un de mes plus beau sourire, je ne pouvais pas m’en empêcher à ces côté, c’était instinctif dès que je le voyais j’étais heureuse.
Par la suite lorsqu’il m’eut répondu je lui demandai :

-Alors qu’est ce que ta plume nous dit ? Qu’elles sont les beaux récits d’aujourd’hui ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott L. McFoy
Poufsouffle
avatar
.

Age : 24
36 messages
Amour : Célibataire mais amoureux de Sateeen

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Généreux - attentif - à l'écoute - sensible - intelligeant - imaginatif...

Absence : En fonction des cours
MessageSujet: Re: Juste toi et moi Mer 22 Fév 2012 - 0:38

J’avais arrêté d’écrire depuis maintenant quelques minutes n’arrivant de toute façon pas à un résultat très concluant, quand je sentis deux mains fraiches se poser en douceur sur mon visage. Avant même d’entendre sa magnifique voix j’avais déjà deviné ce qui il s’agissait. Dès qu’elle était près de moi je le savais c’était instinctif, j’étais réellement ravi de la voir, enfin au sens figuré pour le moment puisque ses mains me cachait toujours la vue, j’avais pensé qu’elle serait couché et j’étais très agréablement surpris que ce ne soit pas le cas.

-Bonjour charmant jeune homme, serez vous capable de reconnaître la voix de cette demoiselle ? me souffla-t-elle délicatement à l’oreille, déclenchant d’ailleurs un frisson dans tout mon corps.

Un grand sourire se dessinant sur mes lèvres je fis mine de réfléchir pendant quelques secondes.

Hum… je ne sais pas… j’ai beau réfléchir pourtant… la taquinais-je gentiment Mais j’ai comme l’impression qu’il s’agit d’une jeune fille dont j’apprécie particulièrement la compagnie, Sateen peut-être ?

Quand j’étais auprès d’elle je ne maîtrisais plus mes actes c’était comme cela, je lui parlais sans même avoir réfléchi à ce que j’allais lui dire. Sateen retira ses mains de mon visage et vint s’assoir à mes côtés. La robe légère qu’elle portait par le temps glacial qu’il faisait, bien qu’elle lui aille à merveille, me faisait penser que passer un moment près du feu lui ferait le plus grand bien.

- Comment vas-tu Scott ? Tu as passé une bonne journée ?

L’étincelle qui brillait à cet instant dans ses magnifiques yeux bleus comme des saphirs était superbe et je dus me retenir pour ne pas la serrer contre moi bien que j’en meurs d’envie. Quand son visage se fendit dans un jolie sourire j’y répondis immédiatement, c’était un réflexe, elle souriait, je souriais aussi.

Ça va merveilleusement bien, je ne pensais pas te voir ce soir et je suis ravi que tu sois là, et toi ?

Répondis-je nullement gêné de lui dire, une fois de plus, car non ça n’était pas la première et ça ne serait pas la dernière, que j’appréciais sa compagnie plus que tout. Sateen était une des rares filles que je connaisse à me voir pour autre chose que mon physique et c’est d’ailleurs comme cela, et surtout par le lien magique que nous avions tissé, que j’étais tombé amoureux d’elle. Avec elle pas besoin d’être un autre, elle connaissait absolument tout de moi et je ne regrettais absolument pas de lui avoir confié mes secrets, même si ce fut un moment difficile.

Sinon ma journée… hum elle c’est plutôt bien passé ; ce matin j’ai reçu un hibou de mes grands parents, mon cours de défense contre les forces du mal de la journée était vraiment passionnant et ce soir j’ai eut entraînement de Quidditch, j’en aie donc profité pour rester un moment dans les airs quand on a eut finis et ça ma fait le plus grand bien, comme toujours d’ailleurs, et toi ? Tes cours de la journée ?

Le débit de paroles que j’arrivais à déverser quand j’étais à ces côtés était vraiment impressionnant. Non pas que je sois du genre silencieux à l’accoutumé, je parlais un peu à tous le monde d’ailleurs, mais avec Sateen c’était tout à fait différent, j’avais envie qu’elle sache la moindre chose de moi qu’elle ignorait encore et lui racontait donc tout sans même m’en rendre compte.

Le regard de Sateen bifurqua vers Moon, toujours endormi sur mes genoux, et elle dit en riant :

- Je vois que Moon a pris la meilleure place !

Mon rire se mêla au sien pendant quelques secondes mais à cet instant je dus avouer que j’aurais largement préféré que Sateen soit à la place de mon chat. Je l’aurais serré doucement contre moi, qui étais maintenant parfaitement réchauffé, ce qui aurait effacé les dernières traces de la température glaciale présentent sur son visage. Quoi que ses joues encore rougis par le froid lui donnaient un petit air vraiment à croquer.

Oh je peux toujours te faire une petite place si tu veux. dis-je, toujours sur le ton de l’humour mais priant pour qu’elle le fasse, en écartant une jambe. Moon, qui était vraiment tout petit et en plus roulé en boule en cet instant tenait très bien sur une seule de mes jambes.

Nos regards se croisèrent à nouveau et instinctivement je plongeais dans ses yeux m’y perdant au plus profond. Quand son visage s’éclaira encore d’un somptueux sourire j’y répondis immédiatement.

-Alors qu’est ce que ta plume nous dit ? Qu’elles sont les beaux récits d’aujourd’hui ? demanda-t-elle.

Mes récits ? Oh en ce moment je dois avouer qu’ils ne sont pas très variés car ils finissent inlassablement par parler de toi. pensais-je à lui répondre pendant quelques secondes. Cependant en faisait des déclarations de ce style, qui lui aurait immédiatement fait deviner mes sentiments, j’avais bien trop peur de la perdre. Sateen, au fil du temps que nous avions passé ensemble, était devenu très importante pour moi à tel point qu’au jour d’aujourd’hui je ne pouvais m’imaginer la perdre. Ainsi chaque jour, et ceux même si mon amour pour elle s’amplifiait, je prenais grand soin de le lui cacher pour conserver cette amitié si précieuse à mes yeux qui nous liaient.

Ma plume tourne un peu en rond en ce moment je dois l’avouer. Mais bon là j’écrivais juste ma journée comme je le fais tous les soirs. répondis-je, Et toi, tu as écrits de nouveau texte récemment ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sateen S. Jones
Poufsouffle
L'esprit est volatil, mais le coeurs est tout l'être que nous somme avatar
.

Age : 22
168 messages
Amour : toujours à ça recherche

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Timide,généreuse, attentionné, créative,joyeuse.

Absence : en fonction des cours
MessageSujet: Re: Juste toi et moi Sam 10 Mar 2012 - 1:11

    J’aimais bien m’amuser avec Scott, faire des petits jeux rigolo de temps en temps, mais je savais pertinemment qu’il allait me reconnaître, je ne serais pas expliquer pourquoi mais il avait une faciliter à se rendre compte de ma présence qui était incroyable! Remarque j’étais pareille, je savais quand il était là, j’appréciais tellement sa présence et son odeur, nous passions tellement de temps ensemble qu’il m’était facile de le différencier des autres, puis il à une place que personne d’autre n’a, il est dans mon cœur et ça ! C’est un des faits qui doit éveille mon inconscient et à détecter sa présence. J’affichais un grand sourire comme à chaque fois que j’étais à ses côtés, je savais pertinemment qu’il allait rentrer dans le jeu et ça c’était génial !

    Hum… je ne sais pas… j’ai beau réfléchir pourtant … Mais j’ai comme l’impression qu’il s’agit d’une jeune fille dont j’apprécie particulièrement la compagnie, Sateen peut-être ?

    Je rougis légèrement lorsqu’il dit qu’il appréciait ma compagnie, entre scott et moi nous étions tellement proche que j’avais du mal à définir notre relation d’un point de vu commun, il était mon protecteur, mon meilleur amie, et même peut être mon frère. Mais ce qui était sûre d’un point de vu personnelle c’est qu’il était l’homme que j’aime. J’enlevai mes mains de son visage une fois que j’eu retrouvé une couleur de visage naturelle et était venu m’assoir à ses côtés.
    Je n’arrêtais pas de sourire et Scott me rendais chacun d’eux, c’était automatique entre lui et moi, quand il souriait je souriais : ceci était réciproque ! Il pris le temps de répondre à ma question :

    Ça va merveilleusement bien, je ne pensais pas te voir ce soir et je suis ravi que tu sois là, et toi ?

    J’étais si contente d’être à ses côté et savoir qu’il allait merveilleusement bien c’était le rêve absolue tout était parfait à par qu’il n’avait pas connaissance de mes sentiments. Il était ravie de me voir et me le disait clairement, en même temps rien n’était taboue entre nous, à par mes vrais sentiment pour lui qu’il ne ressentait peut être pas. Mais en même temps le seul moyen de le savoir était de lui demander au risque de fragiliser notre amitié, mais bon ce n’était pas le sujet du moment, il venait de me retourner la question j’entrepris donc de lui répondre :

    - Et bien je suis très heureuse aussi de te trouver ! J’espérais bien qu’on aurait l’occasion de parler de tout et de rien ce soir et j’avais dans l’espoir de te trouver ici. Je suis donc contente. Oui ça va aussi merveilleusement bien ! Excuse-moi de t’emprunter tes paroles. avais-je fini par dire en rigolant.

    Une fois que je lui eu répondu, sans lui cacher un seul instant mon plaisir à la voir, il prit le temps de répondre à la deuxième partie de ma question :

    Sinon ma journée… hum elle c’est plutôt bien passé ; ce matin j’ai reçu un hibou de mes grands parents, mon cours de défense contre les forces du mal de la journée était vraiment passionnant et ce soir j’ai eut entraînement de Quidditch, j’en aie donc profité pour rester un moment dans les airs quand on a eut finis et ça ma fait le plus grand bien, comme toujours d’ailleurs, et toi ? Tes cours de la journée ?

    -Et bien ma journée rien de bien passionnant ! Encore un cours de botanique que j’ai apprécié, seulement il va falloir que tu m’aide en cours de potion parce que là je galère un peu ! Tu veux bien être mon professeur particulier ?

    Je lançai une petite phrase sur Moon en rigolant mais en le pensant d’un autre côté, la réaction de Scott était bien loin de celle à laquelle je m’attendais, mais bien une des meilleurs que je pouvais espérer.

    -Oh je peux toujours te faire une petite place si tu veux.

    Lorsqu’il laissa Moon sur une seul de ses jambes pour me faire une place sur l’autre j’hésitai un petit moment, d’un côté il disait ça sur un ton humoristique ce qui entrainait nos rire mais de l’autre il m’incitait à venir en me faisant cette place. Mon cœur s’emballait un instant, c’était mes sentiment qui à l’instant me jouais défaut, si je l’avais simplement considéré comme un ami ou comme un frère j’y serais allé sans réfléchir mais je portais bien plus dans mon cœur à son égare. Je fini par écouter mon cœur et mon désir, je me rapprochai lentement de lui et vint m’asseoir sur ces genoux, cette position m’invitant instinctivement à me serrer contre lui, dans e confins de ses bras musclé. J’étais enveloppé de sa chaleur et bercé par son odeur, mais je devais me ressaisir apaiser les battements de mon cœur et revenir à l’instant présent pour être capable de lui parler.

    Je lui avais demandé ce qu’il venait d’écrire dans son carnet, aujourd’hui et les jours qui nous avais séparé, de peu certainement ça doit faire deux jours que nous n’avions pas parlé, mais vu l’ampleur de notre amitié et surtout l’ampleur de mes sentiment qui ne cessait pas de s’intensifier, cela me semblais être non pas des heures ni des jours mais bien des mois.

    Ma plume tourne un peu en rond en ce moment je dois l’avouer. Mais bon là j’écrivais juste ma journée comme je le fais tous les soirs. Et toi, tu as écrits de nouveau texte récemment ?

    J’avais envie de lui répondre un grand oui, de nombreux texte d’amour… un amour t’étant destiné mais que je m’évertue à te cacher par peur de te perdre, seulement je n’ai pas d’autre choix n’ayant pas la moindre idée de possible sentiment amoureux à mon égare venant de toi. C’est bien là seule chose que je n’arrive pas à lire en toi, sans doute car ils sont inexistant… Et à mon plus grand regret, à cette penser je ne pu m’empêcher de me serrer contre toi.

    - Eh bien euh, j’ai écris pas mal de chanson oui et des poèmes aussi. Mais je ne les ais pas là, je peu tenter une petite impro pour tes beaux yeux !

    That was the start of a beautiful life
    Since I board cross your eyes
    For us it’s the very first page of our story
    Between two people who like to be together.

    You are very important for me
    I want to know all about you
    And I board pleasure to listen you
    Because you are forever in my heart!!!

    Bon je vais m’arrêter là car je force un peu sur ma voix là ce soir, je ne voudrais pas la perdre ça serait regrettable. Ce fut cours mais suffisant pour te dire que j’apprécie plus que tout parler avec toi et que tu compte énormément pour moi.


    Je n’avais pas le moins du monde mal à la gorge mais si je me mettais à chanter, le moment viendrait sans aucun doute où je finirais par dire je t’aime car il est pour le moment ma seule source d’inspiration. Mais ce mots serait peut être là fin de toute une superbe amitié et ça je ne pouvais m’y résoudre, je ne pouvais pas le perde. Je voulais rester là à jamais blottit dans ses bras, même si à jamais était impossible je le savais.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.


messages


MessageSujet: Re: Juste toi et moi

Revenir en haut Aller en bas
Juste toi et moi Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo-Mortem :: 

┤A l'intérieur de Poudlard├

 :: 

Couloir menant aux Cachots

 :: 

Salle commune des Poufsouffle

-