Appelo-Mortem
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Sateen Scarlett Jones_ The light ButterflyVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sateen S. Jones
Poufsouffle
L'esprit est volatil, mais le coeurs est tout l'être que nous somme avatar
.

Age : 22
168 messages
Amour : toujours à ça recherche

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Timide,généreuse, attentionné, créative,joyeuse.

Absence : en fonction des cours
MessageSujet: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly Lun 5 Sep 2011 - 18:32

    Sateen Scarlett Jones
    Feat Taylor Swift

    I. Vous

    PRÉNOM : Aurélie
    ÂGE : 17 ans
    ANCIENNETÉ DANS LE RP : moins d'un an
    COMMENT AVEZ VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? :Ma sœur Smile la belle Julia
    QUE PENSEZ VOUS DU FORUM: Splendide, jolie design


    II. Formalités

    AVATAR : Taylor Swift
    CODE :
    PROFIL : complété par un admin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Sateen S. Jones le Mar 6 Sep 2011 - 17:11, édité 3 fois
Sateen S. Jones
Poufsouffle
L'esprit est volatil, mais le coeurs est tout l'être que nous somme avatar
.

Age : 22
168 messages
Amour : toujours à ça recherche

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Timide,généreuse, attentionné, créative,joyeuse.

Absence : en fonction des cours
MessageSujet: Re: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly Lun 5 Sep 2011 - 19:57


ϟ Sateen Scarlett Jones ϟ
« Celui qui va jusqu'au bout de son coeur connaît sa nature d'homme.
Connaître sa nature d'homme c'est alors connaître le ciel. »
[Mencius]

      ✩ CARTE D’IDENTITÉ ✩


    NOM : Jones
    Vous connaissais peu être déjà ce nom de par l'aventurier Aaron Jones, qui à rechercher mainte objet et créature magique
    PRENOMS : Sateen Scarlett
    AGE : 16 ans
    DATE DE NAISSANCE : 10 avril 2195
    Par un temps magnifique un soleil radieux, les sols des square recouvert d’une couleurs rose par le fleurs de cerisier qui volet suivant le courant du vent, ce déposant plus loin pour saluer de nouveau née. C’est en cette journée que l’enfant que j’étais est née.
    STATUT DU SANG : Sang mêlé
    MAISON SOUHAITÉE : Gryffondor ou poufsouffle



      ✩ LES DÉTAILS MAGIQUES✩


    BAGUETTE : cerisier et crin de licorne 25.6 centimètre
    BALAI : Un magnifique balais avec le manche sculpté de divers arabesques et fleurs..un balais étoiles filantes
    Pour les début le père de Sateen préférais lui acheté un balai pas trop cher
    ANIMAUX :un hiboux pour l’école. Ainsi qu'un phénix pour la plus belle preuve d’amour de mon père et comme confident.
    PATRONUS :Ce serais un papillon énorme
    Sateen étant très proche de tout les volatiles existant, leurs trouvant une grâce des plus somptueuse …leurs beauté est inégalable, leurs liberté est majestueuse, leurs ailes brisant l’air donne une ampleurs magique au plus petite être les regardant faire. Et c’était le surnom que lui donnait ça grand mère
    EPOUVENTARD : Un serpent... quel qu'il soit
    AUTRE : /

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sateen S. Jones
Poufsouffle
L'esprit est volatil, mais le coeurs est tout l'être que nous somme avatar
.

Age : 22
168 messages
Amour : toujours à ça recherche

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Timide,généreuse, attentionné, créative,joyeuse.

Absence : en fonction des cours
MessageSujet: Re: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly Lun 5 Sep 2011 - 22:03


ϟ Naissance ϟ
« La beauté des mères dépasse infiniment la gloire de la nature. »
[Christian Bobin]


    Invité quelques jours après le 10 Avril 2195 tu reçois une jolie petite enveloppe écru, fermer avec un cachet en cire rouge comme autrefois, ce courrier n’est autre qu’un lettre magique et en ouvrant ce faire part de naissance de nombreuse pétale de fleurs de cerisier viennent tournoyé autour de toi. Une délicate senteur de fleurs fraîche vient chatouiller tes narines en cette belle journée de printemps…tu retourne la carte et te rend compte qu’un petit mots est écris au dos de cet carte :

    Bonjours chers amis Aaron et moi somme vraiment très heureux de vous faire part de la naissance de nôtre petite Scarlett. C’est à 11h que cette petite fleurs à pointé le bout de son nez pour la première fois en cet ville de Londres, la petite mademoiselle est en pleine forme, une petite blondinette au yeux bleu, d’un poids tout à fais raisonnable pour son âge. Nous organiserons une petite fêtes en l’honneur de ça naissance lorsque j’aurais retrouvé toute mes forces.
    Bisous à tous
    Stéphanie Jones.


    Voilà ce que ma petite maman c’était amusé à confectionné en attendant le jours de ma naissance une jolie carte pour la petite fille que j’allais être et papa avais fini le tout avec une pointe de magie pour faire partager le bonheur qu’ils possédaient…c’est là que le gynécologue ce serait trompé et qu’un garçon serais sortie, le pauvre il aurais eu un faire part rose avec des fleurs de cerisier. Mais ce n’est pas arrivé encore heureux pour moi.
    Je suis née de l’union entre ces deux être charmante personne, Stéphanie Jones une jolie blonde très svelte d’environ 1m71 et Aaron Jones un grand brun, aux yeux bleu mesurant 1m80…mais je vous en dirais un peu plus sur eux lorsque le temps sera venu. D’abord je doit vous raconter une petite anecdote…bien sur ce sont des faits rapporté…je n’ais pas la capacité de me rappelé des évènement qui ce sont déroulé lors de ma naissance, mes pensée son bien trouble de se temps là et je n’ais pas non plus une mémoires d’éléphant.

    Ma grand-mère (la mère de mon père) que j’adorais plus que tout au monde, elle étais attentionné, m’apprenais plein de chose et me montré la nature comme jamais je ne l’avais vu, mais en cet instant, bien longtemps après mes 7 ans elle m’avait raconté ce qui c’est passé le jour de ma naissance :
      -Scarlett ma chérie viens là je vais te raconté l’état de ton père lors de ta naissance.
    Un large sourire c’était inscrit sur mon visage à l’idée d’apprendre tout ça, ça promettait d’être amusant et je m’étais empressé d’aller vers elle
      -Hi !hi ! Je savais bien que ça t’intéresserait ma chérie.
      - Grand-mère je t’en supplie ne fait pas durée le suspens raconte moi …
      - D’accord, d’accord minute papillon.
    Elle s’était rapproché de moi et avais commencé à me raconter :
      -Alors ton père se jours là était totalement incontrôlable, il avait arboré un nombres incroyable d’émotion en à peine 4 heure, s’il avait été métamorphomage je crois que c’est cheveux aurais changé tel la couleurs d’un caméléon au grés de ces humeurs. Au petit matin quand je suis venu dans la chambre d’hôpital de Stéphanie il avait une tête d’endormis, quand cette dernière à perdu les eaux il est devenu fou, il se demandait ce qui ce passait et avait peur il ne s’attendais pas à ça, il est partie en quatrième vitesse et est revenu avec 5 médecin, je n’avais pas eu le temps de le prévenir…Lorsque les médecin on compris qu’on les avais tous appelé alors qu’il n’en fallais qu’un il on fusiller ton père du regard et ce dernier c’est senti affreusement honteux…Ensuite vient le moment de l’opération et le médecin lui avais demander si il voulais venir, la à ce moment précis je voyais la panique dans son regard son premier mot était « non »…mais après réflexion lorsque le médecin étais partie il à accouru dans tout l’hôpital pour retrouvé ta mère et assisté à l’accouchement.
    Déjà à cet instant mon sourire était étiré au maximum je pense mais grand-mère ne s’était pas arrêter là elle avais continué :
      -lors de l’accouchement il était devenu tout blanc à tel point qu’on croyait qu’il allait vomir mais à ton avis qu’a-t-il fait ?
      - Euh, je sais pas il est partie en courant !! Hi!hi !
      -ça aurais peu être une possibilité mais non, il c’est évanouie pendant 3 à 4 minutes et quand il c’est réveiller il à voulu rester tout de même jusqu'à la fin…et alors là quand tu est enfin née, que tu à enfin pointé tes ailes mon petit papillon, lorsque les sage femme lui on permis de te prendre dans ces bras il à arboré un sourire radieux, il avait les yeux pétillant, il t’a ensuite passé à ta mère et c’est écroulé par terre en pleurs. Cela n’eus pas durée longtemps ma chérie, qu’en il s’en est remis, il est partie de nouveau en courant, je crois que les nerf avait lâché il à crier partout que tu étais née, qu’il t’aimer et que tu était ça fille chérie.

    Lorsqu’elle eu finit une par de moi avais envi de rire et l’autre de pleurer de savoir qu’il éprouvais t’en d’amour pour moi. Cet amour j’avais rarement le temps de le voir, je savais qu’il existé, mais savoir qu’il n’y avais pas que mon père et moi qui le savions me rassurais, j’étais au moins sur que c’était sincère.



ϟ Enfance ϟ
« La curiosité des enfants est un penchant de la nature qui va comme au-devant de l'instruction ; ne manquez pas d'en profiter. »
[Fénelon]

    Mon enfance se tournais autour de la connaissance, grâce à ma grand-mère j’apprenais plein de chose…elle m’avais rebaptisé son petit papillon de lumière, car j’avais toujours la forme, l’envi de transmettre la joie au personne qui m’entourais, d’ailleurs cela n’a pas changé sur ce point ci je suis toujours et encore là même. J’avais désormais un peu plus de cheveux sur la tête, et m’amusais souvent à passé ma main dedans au risque de crier lorsque je tombais sur un nœud, mais j’aimais les touché…au fil du temps mes yeux avais pris un bleu plus accentué… j’aimais à m’amusé, mais j’aimais tout autant me reposé allongé dans l’herbe entrain de regardé les nuage, un peu rêveuse me direz vous ! Et bien oui…la vie d’un papillon est ma fois éphémère, et pourtant leurs beauté est sans égale et il en profite apportant du rêve à chaque être en ayant besoin…je voulais être ce papillon qui apportais de la joie à tout le monde, je ne l’avais pas dit à ma grand-mère mais nous avions la même vision des chose et cela simplifiais souvent le dialogue, je lui confiais absolument tout.
    Mais ma grand-mère n’étais pas la seul personne faisant partie intégrante de mon enfance, si je me rappelle bien j’avais 5 ans lorsque j’ai rencontré cette charmante jeune fille, la belle Sarah philips…nous étions petite mais pas bête une amitié entre nous c’est très vite construite et je vous avouerais que je ne me rappelle plus de comment nous nous somme rencontré, mais c’était absolument génial j’en suis certaine, je me rappelle que la première fois que l’on à passé du temps ensemble je ne cessai pas de sourire…je délaissais un peu ma grand-mère côté confidence et me mettais à tout raconter à Sarah, je lui faisais confiance, même si on ne ce voyais pas autant que je l’aurais voulu, cet fille étais incroyable, je passais des moments extraordinaire avec elle, pour moi elle est comme la sœur que je n’ais jamais eu et je ferais en ce jour n’importe quoi pour elle.

    Un moment important aussi lors de mon enfance c’était ma découverte de toute les activité artistique, c’était une occasion de passé énormément de temps avec ma chère petite maman…je me suis découverte une grande passion pour l’écriture et la composition, bon certes à cet époques ça ne ressemblais pas à grand-chose lorsque j’écrivais, mais c’était l’intention qui comptais…par ailleurs je n’ais jamais arrêter et je me permet de dire que par rapport à autre fois ça ressemble à quelque chose désormais.
    Maman m’étais corps et âme dans ces peintures, elle est une grande artiste…car un artiste est celui qui c’est faire ressentir ces sentiment par le biais de son art et ça maman y arrive très bien, je l’admirais pour cela, j’allais souvent dans son atelier pour écrire des poème (enfin c’est ce que je prétendais, mais en fait je l’observer) tandis qu’elle peignait, mais ce que je préférais par-dessus tout c’est quand nous allions dehors pour s’inspiré de la nature…je me rappellerais toujours lorsque m’a grand-mère nous avais accompagné…toute deux peignaient de splendide tableau, ma grand-mère à voulu me faire peindre un papillon, j’ais totalement gâché son tableau sois dit en passant, apparemment je n’étais pas fait pour la peinture, elle avait bien vu que j’étais déçu. Elle m’avait fait un grand sourire nous étions aller nous asseoir sous un arbre, tout en observant maman, ma grand-mère m’avais séré dans ces bras puis elle m’avait regardé droit dans les yeux, d’un regard des plus intense et elle m’avais :
      -Tu sais ce n’est pas grave ma chérie, tu n’a pas à être déçu de ton art, car c’est le tien…il y à juste différente façon de l’exprimé, en peignant tu à exprimer un papillon et c’est le plus important car c’est ce que je t’avais demander.
      -Oui mais j’ais gâché ton tableau.
      - Tu ne l’a pas gâché mais embelli car tu as dessiné avec amour, ma chérie regarde moi et écoute moi bien
      -Hum !! D’accord
    J’étais toujours un peu boudeuse et déçus d’avoir abîmé ce beau travail mais je l’avais écouté néanmoins.
      - Un Paul Gauguin à dit un jours une pensée des plus réel, une pensée qui permet de voir l’art, cet homme à dit : «L'artiste ne doit pas copier la nature mais prendre les éléments de la nature et créer un nouvel élément.» Donc ma chérie tu est une artiste tu à fait ce que cet homme à pensée et je suis tout à fait d’accord avec lui et amplement heureuse de ton papillon.
    Cet paroles avais marqué mon esprit, c’était magnifique et cela me semblais réaliste, ma mine boudeuse partie, j’avais fait un énorme câlin à ma grand-mère et l’avais remercier…depuis ce jours je n’ais jamais oublié, j’avais même quasiment reproduis le schéma avec ma mère. Un jour ou je m’étais entrepris à chanter (comme une casserole je doit l’avouer) ma mère avais mal de tête et m’avais demander d’arrêter, j’étais aller la voir sur de moi et je lui avais dit :
      -Maman ! La musique est un moyen d’exprimer les sentiments, ainsi je chante ce que je ressens.
    J’avais certainement du entendre cet phrase ailleurs auparavant, je suis certaine qu’une petite fille de mon âge à cet époque ne pouvais sortir de tel phrase, mais ce n’étais pas tellement important, le sens de cette phrase par contre avais une grande importance. Sur le cou je l’avais bluffé, elle ne m’avais pas fâché au contraire elle était fière…mais un message était dissimulé derrière tout ça, un message que même moi je me caché. Car derrière ma joie, mon envi de faire partagé mon bonheur, ce caché une souffrance de nombreuse larme que je dissimulé à tout le monde, même à Sarah et ma grand-mère. Toute cette souffrance était du au nombreuse absence de mon père, le grand aventurier Aaron Jones…il était rarement là enchaînant de nombreux voyage, pour faire à chaque fois de nouvelle découverte…il était très connu chez les sorcier de Londres, car il ne chercher pas seulement des antiquité, mais des objet magique ainsi que des créature…mais cela jusqu'à mes 7 ans n’étais excusable de son absence, j’étais une petite fille qui avait besoin d’amour qu’il ne me donnait pas…par ailleurs mes parents était différent en de nombreux point et ce fâchait très souvent.


    Le jours ou j’ais arrêter de pleurer
    C’est le 10 avril 2202 que pour moi tout bascula je venais d’avoir 7 ans, mes sept ans que j’avais fêter dignement, j’avais invité Sarah et j’était très heureuse…mais des chose bizarre ce passais en moi et autours de moi depuis , je ne comprenais pas et personne apparemment ne semblais en mesure de m’expliqué mais ceci n’était que mensonge…C’est mon père qui décida à tout me dire, mais pas avec une simple discutions entre père et fille non, c’était bien trop gros pour balancer ça seulement comme ça. Il était rentré d’une aventure encore une, mais il n’était pas revenu seul il tenais sur ça main un oiseau splendide dont j’ignorais totalement l’existence, il était absolument incroyable, d’une grâce représentant tout les oiseaux de ce monde, ces plume d’un rouge incroyable, il me semblais rêver, les yeux pétillant et interrogateur j’avais regardé mon père et lui avais dit :
      -Papa, qu’elle est cet oiseau ?
      -C’est un phénix ma chérie.
      -Il est splendide, mais c’est la première fois que je le vois, n’est-il pas protégé…
      -Il en l’ais malheureusement pas, mais il est très rare, j’ai eu énormément de chance de le trouvé. Et il est pour toi ma chérie.
      -Mais, mais tu est sure !!! Il ne va pas être malheureux ici ?
      - Si tu t’occupe bien de lui, que tu le protège comme tu sais si bien le faire, écartant toute personne sensible de te le volé, ou de lui faire de mal…oui il se sentira bien ici. Allons l’installer là où il sera le mieux et ensuite parlons un peu ma chérie.
      -D’accord, mais on pourra parler toute en le regardant ? Il est vraiment parfait…magique.
      -hi ! Tu ne crois pas si bien dire ma chérie, bien sur on pourra le regardé, mais pas trop non plus il faut lui laisser du temps pour découvrir la maison et ne pas l’effrayé.
    Ayant installé ce somptueux phénix nous nous étions installé mon père et moi et avion entamé une discutions à laquelle à cet époque je ne m’attendais pas le moins du monde.
      -Sateen…je suis vraiment désolé de toute mes absence et des dispute que nous avons avec ta maman, je sais que tu pleurs, tu pense le caché mais nous avons compris et ta mère et moi nous en excusons. Le phénix est un oiseau extraordinaires ma chérie, ces larmes son très précieuse tout comme les tiennes…ma chérie : la nature prouve qu'elle nous veut du bien puisqu'en nous donnant des larmes elle nous donne le meilleur : la sensibilité. [Juvénal] il ne faut pas te cacher de ce que tu ressent, ce n’est pas une honte de pleuré mais une sensibilité…et la sensibilité est un des plus beau pouvoir que nous avons…ne cache pas ce que tu porte sur ton petit cœur,D’accord ? Parle nous en.
    J’avais fais un léger signe de tête mais n’avais pas décroché un mot. Il m’avait serré dans ces bras et avait ajouté :
      -tu disait que le Phénix que je t’ais offert semblais magique…et bien il l’est, il y à tout un monde de magie qui est autours de toi, l’ignorant jusqu'à ce jours tu ne pouvait le voir, mais voilà ma chérie toi, moi et ta grand-mère somme des sorciers…mais pas des sorcier comme les méchants dans les conte quand tu étais petite, non toi je suis sur que tu est une gentil sorcière…bientôt un avenir t’attendra qui risque de te surprendre.

    J’avais un peu du mal à croire ce qu’il disait mais à cet époque, je n’avais que 7 ans, j’avais donc acquiescé ce qu’il me disait…ce n’est que par la suite que je compris que ce n’étais pas un conte pour enfant qu’il me racontais mais bien la vie réel et le monde dans lequel j’étais. Puis il m’avait parlé de toute les compétence du phénix, toutes la magie qui régnait dans ces larmes, et le fait qui renaisse de ces cendres…ceci paraissais incroyable mais tellement beau…tout les pouvoirs de cet oiseaux pourtant m’importais peux, à l’instant même ou je l’avais vu…sens réellement comprendre je mettait pris d’une réel affection pour lui, je m’étais mise à l’aimer comme si il était humain…jamais je n’avais ressentit une tel affection envers un animal quel qu’il soit…Par ailleurs cet affection fut renchérie d’une grande preuve d’amour, car mon père m’avais dit :
      -Sateen je suis encore et je serais toujours désolé d’être si absent, je te promet d’essayé de me libérer…le phénix renaissant de ces cendre, je te l’offre pour te faire plaisir mais aussi pour que tu sache que malgré tout ce qui pourra arrivé, je t’aime plus que tout et je serais infiniment à tes côtés.
    Après ces paroles il avait réussie à me faire plaisir, ce qu’il venait de me dire me comblait d’un tel bonheur que les larmes de joie ne voulaient plus cesser de couler sur mes joues, au plus grand dam de mon père. Suite à de mure réflexion j’avais décidé d’appelé mon phénix hélys.
    Après tout cela je n’avais plus qu’une envi, aller tout raconté à Sarah, lui parlé de magie, d’helys…mais mon père me l’interdit…il m’avait dit que certaine personne ne devais pas être au courant de toute cet magie qui nous entourais, j’étais toujours très petite et j’avais obéit avec regret à ces consigne, mentir à Sarah, ma confidente, ma meilleurs amies, ou encore même ma sœur si je puis le dire m’étais difficile mais je n’avais d’autre choix que celui-ci…de ce fait je m’éloigna un peu de Sarah par peur de désobéir à la paroles que j’avais fait à mon père.
    Je me devais donc d’avancer dans la vie, dans ma vie avec ce que je savais…apprendre tout ce qui m’entouré…tout en continuant de développé ce que j’avais commencé, l’art , l’observation ainsi que la lecture et l’écriture qui pour moi faisait aussi partie de l’art.
    D’ailleurs une autre anecdote me vient en tête quand à la lecture… un jours ou ma grand m’a lu un de ces passage préféré dans un livre de Shakespeare…dans ce splendide livre qui me fasciné de par son ancienneté une seul phrase était resté gravé dans ma tête :
      -…De même que tout est mortel dans la nature, de même toute nature atteinte d'amour est mortellement atteinte de folie…
    Je ne serais vous expliqué comment cela à fait tilt dans ma tête, mais depuis ce jours j’ais arrêter de pleurer, des dispute de mes parents, car à l’instant ou elle à prononcé cet phrase, il m’est apparue que malgré les différence que mes parents avaient, malgré la distance qui souvent les séparaient, le amour n’avais pas de limite et les dispute jamais ne les blessaient. En comprenant qu’il ne se faisait pas de mal en se lançant ces paroles, j’ai arrêté de me faire du mal à moi-même en les voyant ce disputer de tant à autre.



    Mais tout change
    « Telle est la misérable condition des hommes, qu'il leur faut chercher, dans la société, des consolations aux maux de la nature, et, dans la nature, des consolations aux maux de la société. »
    [Chamfort]

    Nous étions toujours en 2202…quand un jours comme les autres je m’apprêtais à aller voir Sarah dans sa jolie petite maison…elle n’aimais pas qu’on dise qu’elle soit petite mais ça m’amusais. J’allais donc voir maman pour lui demandé, mais à ma demande elle pris un air grave…ces yeux semblait tout triste et cela commençais à m’inquiété, elle me demanda de m’asseoir, elle pris mes main et me regarda droit dans les yeux :
      - Ma chérie tu ne peu plus aller voir Sarah, je suis désolé.
      - Mais…mais pourquoi maman !!!
      - La maman de Sarah m’a appelé et Sarah à du partir avec sa tante, je suis vraiment désolé.
    Je ne comprenais pas pourquoi m’avait-on enlever Sarah…ma confidente…la meilleurs amis que je puisse avoir…Mon visage ce figea et puis des larme incontrôlable ce mire à couler sur mes joue …on aurais dit une fontaine. J’essuya mes larmes et courra me réfugier dans ma chambre, ne comprenant toujours pas pourquoi on nous séparait. Arrivant dans ma chambre je m’écroula sur mon lit et me mis à pleurer de nouveau …une fois que je fus calmé, je me tourna vers helys et me mis à tout lui raconté, c’était devenu une sorte de petit rituel depuis deux moi, j’avais créer un lien avec mon phoenix que je n’aurais jamais cru vivre un jour. Cela me calma un peu…mais dans ma tête une chose était sur le mois je Juin était le pire de cet année …

    Je pensais avoir vécu le plus dure, mais il était en fait à venir le jour de mes 9 ans arrivait…et quand le 10 avril 2204 fut arrivé…vous allez me dire c’est le plus beau jours de l’année c’est ton anniversaire…et bien ça l’était avant, car mes cadeau d’anniversaire cet année là je ne les ais pas ouvert…non la seul chose que l’on m’a dit ce jours là c’est que ma grand-mère ne faisait plus partie de notre monde, cet personne qui était la plus présente pour moi, qui comprenais absolument tout ce que je pensais disais ou faisait…la meilleurs des grand-mère avec la plus belle des philosophie, qui m’apprenais à lire avec du Shakespeare…le jour de mes 9 ans on ne ma rien offert, on m’a ôté la meilleurs de ma vie et une partie de mon cœur. Suite à ce jour je maudis cette date…je maudit ces anniversaires. J’avais perdu ma joie de vivre et ma mère ne faisait rien pour arranger cela.
    En effet ma mère pour m’aider à remonter cette pente me fit découvrir de nouvelle chose, je découvrais une autre partie d’elle totalement insoupçonné… je connaissais l’artiste douce et attentionné, et comme si elle avait deux partie en elle je découvris la femme folle de soirée mondaine…et c’est bien la pire des chose, le pire des lieux pour réussir à remonté la une tel souffrance…je ne détesté pas ces soirée, j’aimais bien les jolie robe, mais en fait c’est tout ce que j’appréciais avec les danses…je ne supportais pas les gens qu’il y avait leurs mentalité…parlant politique, mesquinerie, ce n’était vraiment pas fait pour moi, j’avais besoin de nature c’était la seul chose qui pouvait m’aider avec helys … mais j’y allais pour ma mère, car je savais que ça lui faisait plaisir. Je sais bien que papa m’avais dit d’extériorisé ce que je ressentais, mais on m’avais enlevé Sarah, ma grand-mère donc à par helys je ne pouvais parlé à personne et le bonheur des autres m’était bien plus précieux que tout, voir leurs sourire apportais le mien.

    Deux années passèrent, deux années pendant lequels mon père avait ralenti les aventures pour m’apprendre un peu la magie…je demandais sens cesse à ma mère de me lire les Shakespeare de ma grand-mère… je passais des heures dehors à regardé les papillon les nuage et les oiseaux allongé sur l’herbe sentant la brise du vent sur ma peau. J’ais développé mes compétence artistique et j’ais essayé tant ben que mal de retrouvé ma bonne humeur.
    Mon anniversaire nous ne l’avions pas fêter, j’avais fais promettre à mes parents de ne plus le souhaiter, à la place papa m’avais parlé de poudlard, cela m’attristé de partir mais cela devrais arrivé l’année qui allais suivre…j’avais le cœur brisé à cet idée, mais mon père m’a dit qu’il y avait des cours de vole et ça me redonna le sourire et l’envi d’y aller…être dans les air m’avais toujours fasciné, tout autant que les oiseaux. J’étais donc partagé en deux mais j’avais très envi d’y aller…ma seul interrogation était de savoir si je pouvais emmené Helys. Et apparemment d’après mon père cela ne devrait pas m’être interdit.

    J’avais enfin Onze ans et la chose que j’attendais n’était bien entendu pas que l’on me souhaite mon anniversaire, mais que je reçoive ma lettre pour poudlard…en attendant nous avions acheté une splendide chouette avec papa, il n’a pas voulu que j’achète un papillon géant pour transporté mes lettres, j’étais pourtant sérieuse en lui demandant, ça aurait été génial…mais bon Gaïa était tout de même magnifique et je l’adorais. Voilà enfin que la lettre arriva, j’était totalement euphorique, l’idée de prendre des cours pour volet même sur un ballet se serais absolument génial…pour le reste et bien je verrais bien ce qui m’attend, mais le cours qui m’intrigué le plus serais bien entendu celui dont je vous parle depuis tout à l’heure…Ce qui m’inquiète par contre c’est que je ne connais personne, les entrée son toujours difficile…j’ai toujours ma joie de vivre, mon envi de faire plaisir au autre, mais je suis aussi assez timide et cela risque d’être difficile au début. Je verrais bien ce qu’il en adviendra, au pire j’aurais Helys et Gaïa…Il était vraiment difficile de quitter la maison, mais je devais franchir cette étape, de toute façon papa ne serais pas plus présent…mais maman allait ce retrouvé très souvent seul, cela risquait d’être difficile pour elle.




ϟ Poudlard ϟ

    Voilà en route pour poudlard, j’aimais vraiment pas les au revoirs…Mon père m’avais tout expliqué… Baguette et tout le nécessaire, mais le plus important mes deux compagnons Helys et Gaïa, car même si mon père m’a dit qu’on ce fait vite des amis, je suis de nature timide et cela risque pas de m’aider. La façon de prendre le train me sembla original, j’ais vraiment cru un instant que j’allais me manger le mur mais ça il n’en était, je n’ais pas eu une seul égratignure. Helys n’a pas vraiment apprécié le passage, mais elle se sentais beaucoup mieux une fois dans le train, je lui parlais espérant que ça la calmerais, mais après tout je n’ais pas la faculté de parlé au animaux.
    Après le voyage en train, la traversé en barque, c’était absolument génial, je me rappelle regardé le ciel avec les oiseaux et quelque hiboux qui passais si et là… et par-dessus tout la vue sur poudlard, whouah c’était splendide …j’allais vivre là, avec ce splendide paysage tout autours…j’étais bluffé mais le fut encore plus en rentrant dans l’école, même si ça fait un petit moment maintenant je m’en rappelle comme si c’était hier.
    Ah oui ça la rentrée à poudlard c’est pas quelque chose que l’on oublie facilement, j’allais me plaire ici j’en étais certaine, même si mes parents me manquaient, comme ma grand-mère l’aurais si bien dit, tu est un petit papillon qui un jours prendra son envole, voilà c’était fait. Poudlard était vraiment une grande surprise mais rien à côté de ce que j’allais vivre par la suite, cet rentrée était vraiment la meilleurs que j’ais pu vivre…l’évènement le plus marquant fut la cérémonie de recensement, j’ai cru que j’allais pas m’en remettre, à cette instant vous pensez tous au chapeau, et vous vous dites elle n’ais pas contente de ça maison…mais non, loin de là, ma maison est parfaite je suis très heureuse, je ne pouvais rêver mieux…les gens qui s’y trouve étais dès le début absolument adorable.
    Non ma maison, mon dortoir ne joue en rien dans le choque que j’ais vécu, j’ais vécu comme la renaissance d’une amitié, la nouvelle vie d’un lien qui semblait avoir disparu…Bien entendu le directeur appela chacun de nous mais une seul personne retint mon attention.
    Quand le directeur à prononcer le nom de Sarah Cassiopée Spencer je n’ais pas réagie, mais je la reconnu je ne sais pas par quel miracle mais je l’ais reconnu…j’ais cru que j’allais m’évanouir, jamais après les paroles de ma mère je n’aurais pensée la revoir et je m’étais rappelé immédiatement les interdiction de mon père, pour parler à Sarah de ce que j’étais, mais la voir là était au dessus de mes rêve, je pensais l’avoir perdu pour toujours, J’avais envi de crier son nom mais m’en retenu. Je me rappelle qu’a l’instant ou je l’avais vu je n’avais qu’un envi la retrouvé après parmi cet foule d’élève et voir si nous pourrions retrouver ce lien qui à été brisé par l’éloignement il y à si longtemps de cela.
    La recherche fut longue mais j’ais fini par la retrouver. Et un lien très fort était resté entre nous, il à suffit de le ravivé…


    Je suis dans ma sixième année à poudlard …de nombreuse chose se sont passé, je suis désormais une grande jeune fille blonde et bouclé au yeux bleu, j’ais toujours le même caractère l’ambiance dans ma maison ma permis de retrouvé la même joie de vivre que dans temps, je fais toujours autant attention au personne qui m’entoure, même peu être plus…je n’ais par contre pas perdu ma timidité avec les personne que je ne connais pas c’est toujours aussi difficile, hélys à du entendre plus d’une confidence de ma part.
    J’ais fais plein de belle rencontre, j’apprécie la compagnie des gens de ma maison. Et tout les élèves sympathique d’ailleurs, j’ai toujours été très sociable ça on me l’a souvent dit…une charmante jeune fille ma même dit un jours « Sateen tu as le cœur gros et peu être même un peu trop gros, fais attention à ce qu’il ne soit pas blessé » cet fille était très sympa et je savais qu’elle avais raison, malheureusement elle à du partir pour je ne sais qu’elle raison.
    J’ais nettement améliorer mon écriture et toute mes compétences artistique, j’ai relu plusieurs fois les œuvres de Shakespeare, mais par moi-même cet fois si. Les citations de ma grand-mère m’on toujours beaucoup apporté et maintenant c’est les miennes que je prend, et je m’en inspire beaucoup dans mes poème. Je me suis découvert une grande passion aussi pour la guitare et la composition me plaît aussi.
    J’ais eu l’occasion à de nombreuse reprise d’allé farfouiller dans les immense et somptueuse bibliothèque de poudlard…tout le monde y trouve son bonheur c’est sur, je me suis beaucoup intéresser à la mythologie récemment…j’ais enfin découvert que mon hiboux portais le nom d’une déesse… et pas n’importe laquelle, la déesse de la terre considéré comme la déesse mère, il y avait aussi marqué qu’elle avait créer certaine créature des plus étrange et souvent maléfique.
    Quand au cours de poudlard je les aimes tous, j’ais bien sur une préférence pour le cours de vole…mais il me plaise tous en général et les prof son plutôt sympa…évidement on peu pas tous les porté dans son cœur, mais ce ne sont pas des tirant donc il faut ce satisfaire du bonheur que l’on à au présent au risque de ne pas le voir passé, je prend donc la vie du bon côté comme à mon habitude…
    Une chose est sur Poudlard je m’y sent bien et j’y ais ma place, des amis géniaux…bref Il faut ce rendre compte du bonheur que l’on as avant de le perdre, et j’ais bien l’intention d’en profité jusqu’au bout.
    Je finirais sur le fait que mon entourage est vraiment très important pour moi, une petite citation en hommage à ma grand-mère : « La grande nature admirée ensemble est le plus bel accompagnement d'un noble amour. »
    [Charles-Augustin Sainte-Beuve]




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Sateen S. Jones le Mar 6 Sep 2011 - 17:16, édité 1 fois
Sateen S. Jones
Poufsouffle
L'esprit est volatil, mais le coeurs est tout l'être que nous somme avatar
.

Age : 22
168 messages
Amour : toujours à ça recherche

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Timide,généreuse, attentionné, créative,joyeuse.

Absence : en fonction des cours
MessageSujet: Re: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly Lun 5 Sep 2011 - 22:18

[Fini]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Sateen S. Jones le Mar 6 Sep 2011 - 17:30, édité 1 fois
Julia I.Brown
Admin | Médicomage
avatar
.

Age : 24
1237 messages
Amour : Timothé

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: douce, généreuse, courageuse, légèrement timide, protectrice, volntaire, joueuse

Absence : Présente au possible en fonction du boulo
MessageSujet: Re: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly Lun 5 Sep 2011 - 22:43

    BIENVENU a toi Sateen
    Et Bien que voilà une fiche bien complété

    Bien passons à la répartition
    "Hum alors voyons, je sens que pour toi l'amitié tiens une grande importance, tous comme la connaissance. Tu semble avoir un grand intérêt pour le monde des Air, serdaigle te conviendrais bien et pourtant il me semble que la terre tiens un plus grande place car tu semble avoir un coeur en or. De plus tu semble être une jeune fille posé et calme. Alors je dirai POUFSOUFFLE

    Et bien il te faut donc aller réserver ton avatar, créer ta fiche de rp, de relation et ton hiboux, jeter un oeil où tu veux... Important aussi, il faut que tu pense à remplir ton profil correctement et à mettre un vava qui correspond à Sateen...
    Et il ne me reste plus qu'un chose à dire...Amuse toi bien petite soeur...

    Fiche validé


    En mode soeur >> trop contente de te voir enfin sur le forum, ça fait plaisir...J'adore les retrouvailles avec Sarah je pense même qu'on pourra les jouer en Anachronisme, ça pourrait être drôle...enfin on verra dans ta fiche de Rp


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 23
3404 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly Mar 6 Sep 2011 - 9:30

Bienvenuuuuue!

Je peux malheureusement pas lire ta fiche maintenant mais dès que je rentre de vacances, je m'en occupe, c'est promis!

Je ne sais pas ce qui se passe avec tous les vavas et tout ça mais mon co-admin regardera certainement ce soir ^^ Mais essaie quand même de compléter ton profil, merci Very Happy

[Edit juju: j'ai rectifier ce problème c'est une nouveauté de forumactif.]

Bienvenue encore & amuse-toi bien parmi nous!


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura P.Owned
Admin | Serpentard
La vie réserve parfois de belle surprises. avatar
.

Age : 24
1696 messages
Amour : Une langue de Plomb.

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Exécrable la plupart du temps

Absence :
MessageSujet: Re: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly Mar 6 Sep 2011 - 12:46

BIENVENUE PARMI NOUS!!!!!!!

Je n'ai pas le temps de tout lire maintenant, mais je te promet que je le fait ce soir Very Happy


_________________


☐ SINGLE ☑IN A SECRET LOVE WITH HUGO GARNALIEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sateen S. Jones
Poufsouffle
L'esprit est volatil, mais le coeurs est tout l'être que nous somme avatar
.

Age : 22
168 messages
Amour : toujours à ça recherche

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Timide,généreuse, attentionné, créative,joyeuse.

Absence : en fonction des cours
MessageSujet: Re: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly Mar 6 Sep 2011 - 18:13

Merci beaucoup.

Max et Laura j'espère que mon histoire sera à la hauteur de vos espérance. Smile Bonne lecture

Contente d'être POUFSOUFFLE ^^

je fais tout ça ma tite Julia dès que j'aurais revu mes cours^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.


messages


MessageSujet: Re: Sateen Scarlett Jones_ The light Butterfly

Revenir en haut Aller en bas
Sateen Scarlett Jones_ The light ButterflyVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo-Mortem :: 

┤Gestion du personnage├

 :: 

Cérémonie des Répartitions

 :: 

Mémoire du Choixpeau

-