Appelo-Mortem
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bonjour, je suis coincé!Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Ramón S.Ibañes
Admin | Concierge
España hace su espectáculo avatar
.

Age : 27
49 messages
Amour : Navy S.Ibañes

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude:
Caractère: Trop gentil pour être autoritaire

Absence :
MessageSujet: Bonjour, je suis coincé! Dim 31 Juil 2011 - 20:59

RP LIBRE


    Le concierge eut un sourire, une journée de travail allait commencer, et elle promettait d'être longue, on était samedi et visiblement c'était le jour ou les élèves avaient le plus envie de se faire remarquer par lui afin de prendre une punition quelconque. Et Dieu seul savait à quel point ils avaient de l'imagination pour ce genre de choses, il ne lui semblait qu'il avait été aussi inventif à son époque. Ou peut être que ses souvenirs étaient erronés...En revanche il se souvenait à quel point il avait passé du temps dans le bureau du concierge, il s’appelait Julio comme son petit frère, et malgré son obstination à lui faire remarquer qu'il ne pouvait pas punir le frère de quelqu'un qui portait le même nom que lui, Julio le concierge n'avait jamais cédé. Aujourd'hui, Ramon se rendait compte à quel point les courses poursuite qu'il avait imposé à son concierge était fatigante, il se rendait compte que les conneries incessantes qu'il faisait devait être épuisante. Mais si on avait un jour dit à Ramon qu'il deviendrait un jour concierge, jamais il n'y aurait cru...
    Lui il se voyait déjà grand motard, il se voyait en haut de l'affiche....Et aujourd'hui i était là, pour lui c'était une belle place, il s'y sentait bien finalement, mais il savait que jamais plus il ne pourrait rentrer au pays sans se faire moquer. Concierge, les autres diraient qu'il était tombé bien bas. Mais quelque part, ici en Angleterre, il avait appris à se moquer du regard des autres. Non pas que les mœurs étaient étriquées en Espagne, elles étaient même plus qu'ouverte, mais enfin...

    Il posa son sac, et regarda la photo de sa femme et lui. Navy toute sa vie. Navy qu'il n'aurait jamais cru avoir avant sa demande en mariage. Navy, la plus belle, Navy le plus drôle et la plus forte. Il eut un sourire, tout ce qu’il avait entrepris lui avais réussi ici, c'était vraiment exceptionnel. Il sortit de son bureau, le sourire toujours au lèvres. Un petit poufsoufle lui dit bonjour, il répondit vaguement toujours en train de penser...Oui l'Angleterre lui avait permis non seulement de prendre un nouveau départ, mais également de devenir meilleur. Ici il avait compris qu'il n'y avait pas que lui sur terre. Avant, il ne pensait qu'à sa réussite personnelle, mais avant il n'avait pas à se soucier de sa femme non plus, avant il n'avait qu'un amour sa moto et sa famille. Ici il avait dut apprendre à faire passer les gens avant lui, en fait il se trouvait meilleur. Oui tout lui avait réussi....
    Ah non visiblement pas tout. Ramon posa son regard à ses pieds, un pas de plus et il tombait dans le vide. Le directeur le lui avait dit dès le premier jour « Faites attention au escaliers Ramon, ici il n'en font qu'à leur tête ». Mais il n'en avait jamais eut réellement la preuve, bien sûr parfois ils l'avaient déposé au mauvais endroit, comme tout le monde. Bien sûr il avait dut faire attention aux marches et repérer celles ou il y avait un trou, bien des fois il était passé à travers des trous au début...Et les couloirs ! Parlons en justement des couloirs, des couloirs dans lesquels il tournait en rond, des pièces qui apparaissaient et disparaissaient, des couloirs rempli d'eau, il y avait même un couloir ou se trouvait un morceau de marécages ! Mais jusque là, il n'avait eu un problème aussi difficiles.... L'escalier s'était tout bonnement arrêté en plus chemin, impossible de faire marche arrière, ni même d'aller en avant...

    Ramon soupira, bien sûr des choses comme celle-là n’arrivait qu'à lui, c'était vraiment étrange de se dire qu'il allait devoir rester là le temps que quelqu'un le trouve. Les élèves étaient désormais en cour, et si un élève passait il allait devoir être relativement diplomate....En effet, il pouvait demander de l'aide, mais si l'élève était dans les couloirs c'était qu'il faisait la bulle, donc qu'il devait être puni, il allait devoir fermer les yeux sur la bêtise....Il s'assit doucement sur une marche et posa sa tête dans ses mains, l'attente allait être vraiment très très longue....


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour, je suis coincé!Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo-Mortem :: 

┤A l'intérieur de Poudlard├

 :: 

1er étage

 :: 

Couloirs et escaliers

-