Appelo-Mortem
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Retour ensanglanté Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Seth Istari
Auror
Seth est Tom avatar
.

Age : 26
56 messages
Amour : Personne

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Non Diplômé
Caractère: Solitaire.

Absence : aucune
MessageSujet: Retour ensanglanté Jeu 23 Juin 2011 - 15:08

    Un bruit brisa le silence de Pré-au-lard, une silhouette venait d'apparaitre dans la grande allée de la ville de sorciers. Seth Istari seul dans cette rue à genoux. Il était blessé à la jambe droite. C'était une entaille assez profonde qui saignait beaucoup. Il était faible et prit du temps pour se relever. L'auror venait d'affronter des créatures magique pour une mission qu'il avait réussis. Il devait récupérer un objet qui avait été perdu par des sorciers négligeant. Il se releva avec difficulté et alla s'asseoir sur le banc en bois le plus proche. Son pantalon était ensanglanté et on voyait une trace de sang sur le sol qui montrer une ligne pas vraiment droite. Le jeune homme n'arrivait pas à marcher droit. Une fois assis sur ce qui lui paraissait comme le paradis il sortit sa baguette magique avec difficulté de sa manche droite. Le pauvre sorcier essaya de se concentrer sur sa plaie pour la guérir, la main tremblante il n'arrivait même pas à viser la grande entaille. Il reprit ses esprit et une lumière blanche jaillit de sa baguette magique et un voile blanc se posa sur sa blessure. Une fois le sortilège lancer une fumer apparut au niveau de sa blessure et elle commença à se refermer. La douleur était toujours aussi forte mais il ne fallait plus qu'il perde trop de sang.

    Seth avait jamais été vraiment doué pour les sortilège de guérison mais grâce à son enseignement d'auror il avait appris les bases. Il s’efforçait toujours de s'exercer un maximum pour ce genre de situation un peu délicate. L'auror avait beaucoup appris en quelques mois et avait enchainer missions sur missions. Il avait été coupé pendant plusieurs mois avec le monde extérieur. Il ne parlait plus à ses amis de poudlard et ses nouveaux "amis" non plus. Il avait été très seul ces derniers temps, peut être un peu trop. Mais seth était quelqu'un de solitaire donc cela ne le déranger pas le moins du monde. Mais pour les autres cela pouvait paraitre étrange que tom ne donne pas de nouvelle. Tom était tout le contraire de Seth , il était joyeux, chaleureux, toujours à vouloir aider et gentleman. Un garçon très charmant. Le contraire de seth... Lui qui était très solitaire, sadique sur les bords et coureur de jupons. Pour seth c'était difficile de jouer un le personnage mais c'était ca ou alors aller à azkaban. Et l’instinct de survie prenait rapidement le dessus sur tout le reste.

    Le sorcier décida de se déplacer pour pas qu'on lui pose de question car les boites de nuit allaient bientôt fermer. Il se leva avec difficulté et se déplaça vers un endroit où il serait tranquille. Il erra donc dans cette magnifique ville qui lui rappelait beaucoup poudlard. Sa maison, l'endroit ou il voudrait revenir un jour pour voir, se rappeler des bons moment qu'il avait vécu à errer dans le chateau, à faire des duels contre les rouge et or , à rigoler avec ses véritables amis qui pouvaient se compter sur une seule main. Il était un peu nostalgique le jeune istari. Lui qui avait tant rêver de partir découvrir le monde voulait retrouver l'endroit où il avait grandit. Seth arriva devant le cimetière, il y avait une petite cabane d'infortune ou se trouvait simplement un banc et une vitre.

    Seth resta planter devant le miroir pendant un certain moment, il voulait revoir son visage. Le visage avec lequel il était né. Il regarda si personne était présent et puis ses cheveux devinrent blond cendré, son visage changea de forme. Il passa ses mains sur ce visage magnifique. Il était tellement content de se revoir enfin. Malgré tout il ne voulait pas rester trop longtemps avec son visage de criminel recherché par tous. Ces cheveux redevinrent noir et son visage carré. Il resta entrain de se regarder avec un petit sourire le coin des lèvres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 24
3404 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: Retour ensanglanté Jeu 23 Juin 2011 - 18:28

    « N’y vas pas, Max, tu vas te faire du mal. » L’adolescent haussa simplement les épaules avant de tourner les talons et de disparaître définitivement du dortoir. Il n’en voulait pas à son meilleur ami de ne pas venir avec lui parce qu’il comprenait le fait que Léo ait réussi à avancer dans sa vie et ne souhaite plus revenir sur les douleurs des temps passés mais pour Maximilien, les choses ne s’arrêtaient pas là. Travis, même mort, était encore son meilleur ami, une partie entière du trio qui resterait éternellement incomblée et il ne pouvait se résoudre à l’abandonner dans sa tombe blanche, à le laisser seul, toujours seul avec lui-même. L’ancien serdaigle avait déjà tellement souffert de sa vie, de son histoire et de sa solitude, Maximilien considérait qu’il n’avait pas le droit de l’oublier ni le droit de vivre loin alors qu’il était couché à jamais sur le marbre froid. Impossible pour Maximilien. Mais, en revanche, il en voulait à Léo de le dissuader d’y aller. Pourquoi donc ne voulait-il pas comprendre que pour Maximilien, c’était un besoin, c’était nécessaire de parler avec le second jumeau Cohen. Essayer de vivre comme s’il n’avait jamais existé n’était pas chose possible pour lui. Que Léo ne l’accompagne pas, c’était son droit mais qu’il le laisse partir, au moins. Lui aussi avec le droit d’agir comme bon lui semblait. Ce fut néanmoins plus triste qu’énervé que Maximilien Middle quitta la tour des serdaigles ce soir-là. Il aurait voulu partager ce moment avec ses deux meilleurs amis et Léo et Travis mais il avait dû couper cette joie en deux. Maintenant, il allait raconter à l’ancien bleu et bronze comment se passait la grossesse de Loréana et comment se développait le petit garçon qui porterait bientôt, en second nom, le prénom du décédé. Oui, il avait ce besoin continuel d’aller partager sa vie avec Travis comme s’il était là, à côté de lui, pour le voir vivre, l’entendre respirer…Le vague à l’âme, comme à chaque fois, le cœur tordu, la peur au centre, Maximilien se dirigea, dans la nuit noir, vers le cimetière de pré-au-lard où se trouvait enterré à jamais le corps du défunt Travis Andrew Cohen.

    « Je t’aime. » Ces trois mots résonnèrent dans l’ombre du cimetière vide tandis que la silhouette d’un jeune homme se tenait à genoux devant une tombe blanche que la lune éclairait de ses fins rayons de miel. Il n’y avait rien d’autre à dire. Il ne pouvait pas tenir toute la nuit une conversation à sens unique et la clôture, l’au revoir, l’adieu était toujours douloureux. Il fallait qu’il continue à exprimer tout cet amour, enfermé en lui, toute cette passion et surtout cette absence monumentale qui le faisait chaque jour souffrir un peu plus. Combien il aurait voulu que Travis soit là pour tenir dans ses bras son enfant bientôt né, pour lui apprendre à parler, pour le bercer le soir, lui apprendre à marcher et équilibrer un peu les bêtises que Léo lui apprendrait. Travis aurait pu lui enseigner la patience, l’art d’attendre et d’écouter, l’art de vivre simplement. Travis aurait pu guider cet enfant sur les chemins difficiles de la vie, lui qui avait tant de temps vécu en enfer. Mais la seule et unique chose dont Nathanaël héritera de Travis ne sera que son prénom et simplement cela pour faire honneur au grand jeune homme qu’il fut et au grand homme qu’il aurait pu devenir et Maximilien savait que son fils se montrerait digne de ce prénom et qu’il en serait toujours à la hauteur. C’est la tête haute et pleine d’espoir, que l’adolescent détourna finalement les yeux de la tombe blanche, se relevant dans un dernier adieu pour quitter le cimetière isolé et rentrer enfin à Poudlard, dans les draps frais et rejoindre Morphée pour un sommeil sans cauchemar et sans pleur qui ne lui apporterait que des images de sa vie à venir avec sa fiancée, Loréana et son petit bébé…Il fallait être heureux ! Pour Loréana, pour Nathanaël, pour Alexia, pour Léo mais surtout pour Travis : il fallait qu’il soit heureux.

    Laissant une petite larme couler sur sa joue, Maximilien quitta l’allée de la tombe de son ami mais alors qu’il s’apprêter à sortir définitivement du cimetière, une autre silhouette attira son attention. A cette heure-ci, il n’y avait personne d’habitude, sauf lui qui venait rendre visite à Travis. Jamais il n’avait rencontré âme qui vive à un tel moment de la nuit mais pourtant un garçon bougeait, près du cabanon. Maximilien s’approcha à pas de loup. Cette ombre, même de dos, lui rappelait quelqu’un qu’il avait bien connu et tous les sens du serdaigle étaient en éveil comme s’il sentait que c’était une personne proche. Ces cheveux blonds, cette taille, cette manière de se tenir…L’évidence frappa l’esprit de l’adolescent aussi brusquement qu’un canon : c’était Seth Istary ! Seth était un ancien serpentard de Poudlard de qui Maximilien avait été longtemps très proches. Pourtant rien n’était prédestiné pour qu’ils deviennent amis. Plus différents que ces deux garçons, c’était impossible. Et pourtant, Seth l’avait un jour sauvé d’une noyade et depuis, il s’était créé entre eux un lien indestructible, incroyable qui avait noué une corde de complicité dont ils n’avaient jamais su se défaire mais Seth avait disparu du jour au lendemain, sans prévenir personne et c’était une perte supplémentaire que Maximilien avait dû affronter sans la comprendre. Il avait pourtant envoyé mille et un hiboux mais aucun n’était parvenu à destination et jamais il n’avait réussi à retrouver son ancien camarade. Plus tard, ce fut Amanda Miller qui lui apprit la raison de ce départ. Seth avait utilisé un sort de magie noire dans le château, qui plus est sur la jeune fille. Le sortilège Doloris avait été si puissant qu’Amanda en était restée des semaines à l’infirmerie. Cependant, les professeurs avaient pris la décision de garder cette affaire secrète et de la transmettre au ministère, préférant tenir les élèves à l’abri d’autres éventuels tracas. Maximilien avait été à l’époque tellement en colère contre son ami, ne comprenant pas pourquoi il agissait ainsi mais petit à petit la colère avait fait place à l’inquiétude et tout ce qui comptait aujourd’hui c’était de retrouver Seth, en vie !

    Et le voilà, au loin, devant une vitre. Mais trente seconde plus tard, Seth n’était plus et c’était un grand jeune homme aux cheveux bruns qui se tenait dos à Maximilien. L’adolescent ne comprit pas tout de suite, se disant qu’il avait dû commettre une erreur mais finalement, il se rappela que Seth était métamorphomage et puis que d’autres que Seth Istary aurait cette posture, cet air particulier et ce petit sourire fier que Maximilien aurait pu reconnaître entre tous. Que d’autres ? Le serdaigle était persuadé qu’il s’agissait de son ami et il ne comptait pas le laisser filer de si tôt :
    « Seth…Je sais que c’est toi. » Il s’était approché doucement et se retrouvait maintenant face à cette apparence physique qu’il ne connaissait pas mais il était persuadé que l’ancien serpentard se cachait dans cette enveloppe corporelle. Il fallait juste qu’il reste, qu’il ne s’enfuie pas et qu’il reconnaisse son identité. Mais le temps avait coulé sous les ponts. Un an voire plus, peut-être. Maximilien ne savait pas si pour Seth cette amitié avait toujours de la valeur, si pour Seth ce lien qui les unissait était toujours aussi fort mais il fallait qu’il essaie, qu’il comprenne, qu’il parle avec cet homme qui autre fois lui avait sauvé la vie… « Seth, c’est Moi, Maximilien…Tu te souviens…parle-moi…Ou étais-tu ? J’étais mort d’inquiétude… »


Spoiler:
 


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Istari
Auror
Seth est Tom avatar
.

Age : 26
56 messages
Amour : Personne

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Non Diplômé
Caractère: Solitaire.

Absence : aucune
MessageSujet: Re: Retour ensanglanté Jeu 23 Juin 2011 - 19:17

    « Seth…Je sais que c’est toi. »

    Cette voix, il avait passé un certain temps loin de toutes ses anciennes connaissances mais cette voix il ne pouvait pas l'oublier. Il savait de qui il s’agissait. Maximilien Middle. Son meilleur ami, l'enfant qu'il avait sauvé lors de sa seconde année. Seth avait que 13 ans mais il n'avait pas hésité à sauver un première année. Seth resta figer un moment sans rien dire, il ne voulait pas se retourner et voir son visage. Il n'osait même plus regarder dans le miroir par peur de le voir. Cette simple phrase avait fait naitre un sentiment étrange que seth n'avait jamais ressenti. La honte. Seth assumait toujours ce qu'il faisait mais là devant l'une des personnes les plus proches de son cœur il se sentait comme obliger de ressentir ce sentiment. Il savait que c'était une mauvaise idée de se voir et pourtant il l'avait fait pensant qu'il n'y avait personne. Mais il était bien là juste derrière lui. L'auror était comme pétrifié, pétrifié de peur...

    Seth avait dit un jour à Maximilien qu'il apprenait la magie noir et il lui avait promis que jamais il n'utiliserait cette magie noir sur un être humain. Et il lui avait fait confiance alors que l'apprenti mage noir savait très bien que plus on utilisait cette magie plus on s'enfonçait dans les ténèbres. Seth était enclin à cette magie, c'était dans son sang. Mais depuis son retour en tant que Tom il n'avait pas utilisé la magie noir. Seth avait commencé à apprendre les anciennes pratiques avec sa mère puis il avait décidé d'apprendre la magie noir pour devenir le plus puissant sorcier. Pas le plus puissant mage noir mais le plus puissant sorcier c'était une grande différence pour lui.

    « Seth, c’est Moi, Maximilien…Tu te souviens…parle-moi…Ou étais-tu ? J’étais mort d’inquiétude… »

    Transplaner ici et maintenant? lui faire oublier ce qu'il venait de voir ? Que faire ? Seth hésitait mais il ne voulait pas fuir et encore moins utiliser la magie contre max". Il ne lui restait donc plus qu'une seule solution. Tout lui raconter depuis la fameuse nuit jusqu'à maintenant. Résolu il s'assit sur le banc miteux de la cabane et il regarda Maximilien dans les yeux. Il avait un petit sourire sur les lèvres. C'était étrange mais il était content de revoir son visage. Il n'avait pas changé. Seth espérait cela car Maximilien avait toujours été compréhensif et intelligent. Le sorcier leva sa baguette magique et des planches de bois apparurent pour bloquer l'entré. Voilà plus personne ne pouvait les voir. Seth prit alors son apparence normale et il dit avec sa voix douce.

    Oui, Maximilien c'est effectivement moi. Je suis désolé que tu te sois inquiété, je ne désirais pas cela. Laura est la seule au courante de mon secret. Maintenant le monde de la magie me connait sous le nom de Tom Blood, un jeune homme gentil et serviable qui est auror.

    Il venait de lui raconter ce qui était le plus important ou presque en quelques mots. Seth ne voulait pas approfondir le sujet car Maximilien n'aimerait certainement pas entendre ce que seth avait fait avant de revenir en tant que Tom blood. Et il ne voulait pas que cela se termine explosion de sentiment. IL devait essayer de prendre un peu ses distance et d'agir avec la raison et non avec ces sentiments. Même si là c'était un peu raté. Mais il lui devait bien cela.

    Vas-y pose moi la question que tu veux me poser .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 24
3404 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: Retour ensanglanté Dim 3 Juil 2011 - 14:56

    Le temps s’était déversé sur les traits du jeune garçon. Sa peau n’était plus marqué par les joviaux changements aléatoires de l’adolescence ni même par cette déformation minime de l’enfance. La personne dont il apercevait le reflet, qui se tenait dos au serdaigle, n’était plus un adolescent, c’était un homme. Un adulte. Mais malgré ces changements, malgré cette formation nouvelle de la peau et des traits, Maximilien l’avait reconnu. Seth Istari se tenait devant lui. Différent dans l’ensemble mais tellement le même pour l’enfant qu’il avait sauvé de la noyade. Oh Maximilien aurait pu le reconnaître entre mille, entre plus de mille parce que ce visage de colère, ce visage de douceur, ce visage de peine, ce visage emplis de volonté, de hargne et d’ambition, il l’avait aperçu dans l’eau au moment même où il avait crû que son heure avait sonné, que le glas du ciel cherchait à le rappeler. C’était l’image du serpentard qui s’était imposé dans cette lumière pour le ramener à la surface de l’eau sombre dans laquelle il était en train de se noyer et qui, par cela même, lui avait sauvé la vie. Comment aurait-il pu ne pas reconnaître son bienfaiteur, son protecteur. Depuis ce jour où ce visage d’ordinaire si sombre s’était éclairé dans une action qui les avait liés à tout jamais. Comme des frères voire plus, cette relation était devenue indescriptible, hors du commun et tellement inhabituelle. Eux qui n’avait rien en commun s’était retrouvé attaché l’un à l’autre par ce qu’ils avaient vécus. C’était peut-être magique. L’ancienne magie avait la capacité de lier deux êtres si la vie de l’un avait été sauvée par la vie de l’autre. Mais peu importe les raisons, Maximilien et Seth étaient devenus amis, proches, très proches et sans que personne ne comprenne cette amitié, ils en avaient fait leur force et leur puissance…Alors ce visage de lumière qu’il avait vu le jour de son jugement dernier, Maximilien Middle ne l’aurait jamais oublié mais ce visage venait de disparaître. A l’instant même où il venait de le reconnaître, une métamorphose étonnante venait de se produire et ce n’était plus Seth qui se tenait là mais un inconnu… « Seth…Je sais que c’est toi. »

    « Seth, c’est Moi, Maximilien…Tu te souviens…parle-moi…Ou étais-tu ? J’étais mort d’inquiétude… »
    Constant que sa première phrase n’avait servit à rien, Maximilien avait réitérer sa demande. Il ne pouvait pas abandonner son Seth ici, pas après tout ce temps. Le serdaigle avait besoin d’explication, besoin de comprendre, de savoir, d’analyser la situation. Il avait aussi besoin de pardonner à Seth ce qu’il avait fait parce qu’il n’arrivait pas à en vouloir à son sauveur malgré l’horrible action qu’il avait commise mais pour cela, il devait lui parler, l’affronter ou peut-être simplement l’entendre, le retrouver. Cette supplication sembla mieux marcher parce qu’il constata que les muscles de l’inconnu devant lui se tendirent et se contractèrent. Il ne semblait plus très à l’aise. Allait-il l’attaquer ? Maximilien n’en savait rien mais il avait confiance en Seth et ne bougea pas d’une semelle. Et puis enfin, le visage inconnu se retourna. Maximilien fut tenté de s’enfuir tant cet homme était différent de Seth. S’était-il trompé ? Courrait-il au devant de gros ennuis ? Mais son besoin de réponse prit le dessus sur sa peur et il resta là, sans bouger, sans brocher, courageux stoïque jusqu’à ce que la main de l’homme se referme sur son bras et l’entraîne à l’intérieure du cabanon. L’inconnu alla s’asseoir sur le petit banc et Maximilien l’imita. L’instant d’après, l’homme leva sa baguette. Maximilien eut un soubresaut mais ne broncha toujours pas, laissant l’autre personne barricader l’entrer à l’aide de planche de bois. Un peu effrayé mais toujours pas prêt à renoncer, Maximilien patienta, espérant ne pas être tombé sur un psychopathe assassin mais l’instant d’après, les traits du visage inconnu se déformèrent pour laisser apparaître le visage de lumière qui lui avait sauvé la vie. Seth Istary se tenait enfin devant lui, en chair et en os, lui-même, sans masque, sans carapace. Juste Seth. Le Seth que Maximilien avait connu avec toute la douceur qu’il possédait au fond de son cœur et l’amour dont il avait déjà fait preuve à son égard.

    « Oui, Maximilien c'est effectivement moi. Je suis désolé que tu te sois inquiété, je ne désirais pas cela. Laura est la seule au courant de mon secret. Maintenant le monde de la magie me connait sous le nom de Tom Blood, un jeune homme gentil et serviable qui est auror. » La voix de Seth était calme et paisible mais elle tremblait d’émotions. Maximilien aussi se sentait tout nauséeux, mal en point face à tous ces changements, face à ses explications qui ne lui suffisait pas. Pourquoi être parti exactement, pourquoi ne pas avoir assumé, pourquoi Tom Blood, pourquoi auror, pourquoi serviable et gentil. Et puis surtout… Pourquoi Laura Owned ? N’était-elle pas sensée être la meilleure amie d’Amanda qui était la victime de Seth pourquoi donc cette serpentarde était-elle au courant alors que lui, Maximilien Middle qui, malgré sa colère, aurait tout fait pour protéger son ami et avec les ficèles de son père au ministère, il aurait certainement pu faire abandonner les charges et envoyer le fichier aux oubliettes. Pourquoi donc ne rien lui avoir dit, ne jamais lui avoir envoyé une lettre ne fuse que pour le rassurer et lui dire qu’il était toujours vivant ? Pourquoi ce comportement. Maximilien ne comprenait toujours pas mais pourtant, la seule chose qu’il trouva à faire immédiatement fut de se jeter au cou de Seth pour le serrer dans ses bras. Le serdaigle savait à quel point l’ancien serpentard détestait le contact, les marques d’affection, les câlins mais là, l’héritier Middle avait besoin de le serrer contre lui, de s’assurer qu’il était vivant, qu’il ne rêvait pas et que Seth Istari se tenait bel et bien en chaire et en os contre lui, en face de lui. Quelques secondes plus tard, il se détacha et fixa son ami avec une larme à l’œil ne sachant plus que dire, que faire…Devait-il faire table rase et profiter de ce moment ou devait-il revenir sur tout ce qui s’était passé et poser les questions qui le dérangeaient ? Maximilien se sentait perdu.

    Ce fut finalement Seth qui mit fin au silence gênant et qui ôta des épaules du futur père un doute assez effrayant et un poids gargantuesque :
    « Vas-y pose moi la question que tu veux me poser. » Il avait le droit de dire ce qu’il voulait, de poser toutes les questions mais surtout la grosse question qui lui taraudait l’esprit. L’ancien serpentard, l’actuel Tom Blood comptait le laisser parler et Maximilien s’en sentait soulagé. Il avait besoin de comprendre et d’entendre les explications de Seth, il le fallait. Lentement, alors, Maximilien tourna son regard vers son ami, vers son sauveur et d’une voix calme mais tremblante il murmura alors : « Pourquoi ? » Un vague silence s’installa quelques secondes après cette affirmation mais Maximilien était sur sa lancée et il ne pouvait plus se taire non plus. Il fallait qu’il explicite, qu’il rende plus précis son questionnement alors il se remit à parler, mitraillant son camarade de questions : « Pourquoi Seth. Pourquoi ? Pourquoi ce sort ? Pour sur Amanda ? Pourquoi être parti sans prévenir, sans donner de nouvelles ? Pourquoi ne pas m’en avoir parlé, ne pas m’avoir fait confiance ? Pourquoi ce changement ? Pourquoi Tom et pas un autre ? Pourquoi Auror. Pourquoi Seth, je t’en supplie, dis-moi pourquoi ? » Le ton de Maximilien était désespéré mais simplement parce que l’adolescent lui-même se retrouvait vide et sans espoir, triste et solitaire. Il fallait que son Seth réagisse et lui parle, qu’il lui explique tout et puis…Maximilien aussi avait tant de choses à lui raconter…


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth Istari
Auror
Seth est Tom avatar
.

Age : 26
56 messages
Amour : Personne

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Non Diplômé
Caractère: Solitaire.

Absence : aucune
MessageSujet: Re: Retour ensanglanté Lun 11 Juil 2011 - 6:36

    « Pourquoi Seth. Pourquoi ? Pourquoi ce sort ? Pour sur Amanda ? Pourquoi être parti sans prévenir, sans donner de nouvelles ? Pourquoi ne pas m’en avoir parlé, ne pas m’avoir fait confiance ? Pourquoi ce changement ? Pourquoi Tom et pas un autre ? Pourquoi Auror. Pourquoi Seth, je t’en supplie, dis-moi pourquoi ? »

    Pourquoi ? Ce mot avait été répété un nombre de fois incalculable. Max' se posait beaucoup de questions et il avait ce droit en tant que meilleur ami de seth. Seth c'était aussi posé ces questions, il lui avait fallu un bon moment pour trouver la réponse mais il avait eu une réponse. Le sorcier avait ressenti des choses inexplicable et aussi indescriptible avant de lancer le sortilège. Puis au moment ou il l'avait lancé ce fut comme une implosion à l’intérieur de lui. C'était une chose qui était endormi au fond de lui et cette chose venait de se réveiller. Elle s'était levée avec une puissance extraordinaire. Après avoir lancer le sortilège le seth avait été soulagé. On aurait dit que depuis sa naissance le monde attendait ce moment. Et une fois que ce moment s'était produit une route magnifique s'éclairer sous ses pas. Seth avait compris quelques jours après ce qui s'était produit...La magie noir s'était emparé de lui petit à petit. Chaque jours les ténèbres le rongeait pour enfin faire surface. Plus il utilisait cet magie noir plus elle était grande en lui. Et avant ce moment le sorcier s'en n'était pas rendu compte. Il devenait quelqu'un d'autre petit à petit. Il prenait du plaisir à voir souffrir des gens, il prenait du plaisir à faire souffrir des gens. Voir du sang couler était comme une extase. Voir quelqu'un se pliait en deux parce qu'il mourrait de souffrance était une explosion de joie. Ce côté là de seth était enfoui au fond de lui depuis tout petit mais grâce à son exil il avait pu se rendre compte de ce qu'il était vraiment. Il avait peur pour la première fois de sa vie de lui et de ce qu'il pouvait faire. Alors il avait décidé d’arrêter d’utiliser la magie noir. Du moins pour le moment... Il voulait trouver un moyen de contrôler cette magie. Peut être était ce son but...

    La magie noir change la personne qui l'utilise, les ténèbres se sont emparé de moi pendant un moment et je n'ai rien pu faire. J'ai été faible pour la première fois de ma vie et je ne pouvais rien faire. Je n'ai pas su ce qui m'étais arrivé sur le moment. Mais maintenant je comprends tout. Et je sais pourquoi la magie noir est interdite. On ne peut pas nous l'expliquer il faut le vivre pour le comprendre...

    Il n'avait répondu qu'à la moitié. Seth avait décidé de devenir auror car ils étaient considérés comme étant les plus puissants sorcier de ce monde. Donc Maximilien qui connaissait le but de seth devait facilement comprendre. Et puis seth s'était rabaissé à changer son physique mais jamais il ne se rabaisserait à se cacher en étant un misérable marchand. Il préférerait vivre en tant que fugitif toute sa vie que de vivre au chemin de travers et vendre des objets maléfiques dans un endroit miteux. Seth tourna sa tête et regarda Maximilien dans les yeux et il lui fit un sourire.

    Je ne voulais pas t'impliquer dans cette histoire, tu as un avenir tracer. Je savais que je pouvais me débrouiller tout seul. Alors je n'ai pas cherché à recevoir d'aide de qui que se soit. Laura est la seule au courante que je suis à Londres. Pourquoi Tom ? Je ne sais pas je devais changer de nom et j'avais un cousin qui s’appelait comme cela. Voilà, on ne s'est pas vu pendant une année et demi et tu sais quasiment tout de ce que j'ai fait. Et toi comment vas tu ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 24
3404 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: Retour ensanglanté Mar 16 Aoû 2011 - 21:38

    Les yeux du serdaigle se posèrent sur son ami, ancien serpentard. Cet ami qui lui avait sauvé la vie, cet ami dont il avait été si proche durant des années. Seth l’avait littéralement vu grandir puisqu’ils avaient grandi ensemble mais le jeune Istary avait toujours été une sorte de mentor, de protecteur et même de modèle pour Maximilien et c’était bien la seule personne parce que le serdaigle n’était franchement pas du genre à admirer quelqu’un mais Seth avait tout une histoire et Maximilien qui savait que le jeune homme avait des qualités de cœur extraordinaires avait toujours été impressionné par la capacité du métamorphomage à cacher ses émotions, à dissimuler son amour ou son affection et par là, se rendant plus fort, plus puissant et presque invincible. En posant les yeux sur le visage plus vieux de son camarade, Maximilien comprit que le temps qui s’était écoulé ne serait jamais rattrapable, qu’ils ne pourraient pas retrouver ce qui avait été perdu. Seth avait raté une montagne de choses dans sa vie, Seth ne savait rien de ce qui s’était passé pour lui ces derniers temps et pourtant malgré que la plus part de ses histoires devraient rester secrète, Maximilien savait qu’il en aurait parlé à son sauveur si celui-ci s’était trouvé près de lui à l’époque. Seth n’avait pas été là lorsque Travis était mort, il n’avait pas pu le soutenir, l’aider à s’en sortir. Seth n’avait pas pu l’aider. Seth ne savait pas qu’il était fiancé à leur professeur de potion et Seth allait même jusqu’à ignorer que bientôt il deviendrait père, d’ici quelques semaines ou peut-être même quelques jours. Seth ne serait pas là pour l’accouchement, Seth ne verrait certainement pas Nathanaël grandir et Maximilien su alors qu’il avait en quelques sorte perdu un deuxième ami. Pas de la même manière qu’il avait définitivement perdu Travis mais entre Seth et lui s’était creusé un lourd fossé dû à l’absence et non pas dû à ce que Seth avait pu faire parce que Maximilien aurait tout pu lui pardonner mais réellement lié à au fait que son ami n’avait pas été là ces derniers temps, ne l’avait plus vu évolué et ne serait peut-être plus là, non plus, à l’avenir…

    « Pourquoi Seth. Pourquoi ? Pourquoi ce sort ? Pour sur Amanda ? Pourquoi être parti sans prévenir, sans donner de nouvelles ? Pourquoi ne pas m’en avoir parlé, ne pas m’avoir fait confiance ? Pourquoi ce changement ? Pourquoi Tom et pas un autre ? Pourquoi Auror. Pourquoi Seth, je t’en supplie, dis-moi pourquoi ? » Cependant, malgré tout cela, malgré la peur et malgré la compréhension horrible de cette distance qui s’était désormais installé entre eux, Maximilien voulu tout savoir, tout comprendre. Il ne jugeait pas Seth parce qu’il ne connaissait pas les raisons de son acte, il ne le haïssait pas, pas plus qu’il ne lui en tenait rigueur. Il avait pour Seth une sorte d’affection inconditionnelle et peu importe les agissements de ce derniers, Maximilien serait toujours là pour lui parce qu’il le lui devait bien au minimum et parce que Seth en valait la peine, peu importe ce que pouvait penser tout les autres, tout Poudlard ou même le ministère. Maximilien était l’un des seuls à pouvoir se vanter de connaître un Seth gentil, adorable, protecteur qui assume ses faiblesses. Un Seth honnête et vrai ! Mais là où, en revanche, Maximilien était en colère, Maximilien en voulait à son ami, c’était sur le fait qu’il ne l’ait pas prévenu, qu’il ne lui ait pas demandé d’aide. Seth aurait dû savoir que Maximilien aurait tout fait pour se sortir de ce mauvais pas et qu’il en avait largement les moyens. Avec les relations de son père au ministère, son dossier aurait été oublié en un clin d’œil, Poudlard se serait vu recevoir une somme d’argent non négligeable pour se taire et tout cela aurait été réglé, personne n’en n’aurait plus reparlé. Maximilien savait que ce n’était pas bien de penser ainsi, surtout qu’Amanda était également son amie et qu’elle méritait également la justice pour ce qu’elle avait dû subir. A bien y réfléchir, Maximilien aurait été tiraillé entre son amitié pour Seth, sa dette de vie envers lui et son amitié pour Amanda ainsi que sa passion pour la justice. Peut-être était-ce pour cela que Seth ne lui en avait pas parler ? Pour éviter de le mener à faire quelque chose qui l’aurait poussé à avoir du mal à se supporter…Car même s’il était prêt à tout pour aider Seth et qu’il était prêt à en payer le prix quel qu’il soit, cela ne voulait pas dire que les conséquences sur lui-même n’aurait pas été désastreuses…Maximilien, terminant ses questions, se força à éviter de trop penser, de trop anticiper et spéculer. Mieux valait laisser Seth parler de lui-même pour lui-même…

    « La magie noir change la personne qui l'utilise, les ténèbres se sont emparé de moi pendant un moment et je n'ai rien pu faire. J'ai été faible pour la première fois de ma vie et je ne pouvais rien faire. Je n'ai pas su ce qui m’était arrivé sur le moment. Mais maintenant je comprends tout. Et je sais pourquoi la magie noir est interdite. On ne peut pas nous l'expliquer il faut le vivre pour le comprendre... » Maximilien baissa la tête, cherchant à fuir le regard de Seth…La magie noire avait toujours été sujet tabou entre eux. Maximilien haïssait cette forme de magie même s’il y reconnaissait son intérêt alors que Seth s’en était épris depuis son plus jeune âge, souhaitant en savoir toujours plus sur cette dernière et Maximilien n’avait jamais pu l’arrêter, n’avait jamais pu l’en empêcher et il avait vu Seth sombrer dans les ténèbres bien avant que l’incident n’ait lieu. Il avait su, depuis longtemps, que la magie noire l’avait emporté après tout ne disait on pas que ce n’était pas l’homme qui prenait la magie noire mais la magie noire qui prenait l’homme ? Une fois qu’on plongeait, il fallait beaucoup de force et de courage pour se remettre de cette chute aux enfers et pour pouvoir en sortir et le seul homme qui n’avait jamais été connu à pouvoir maîtriser cette magie complètement état Severus Rogue. Parce qu’il était le seul être humain à avoir possédé une telle connaissance de magie noire et à y avoir résisté des années durant. Il avait eu une période sombre lorsqu’il était tombé dedans mais par amour, il en était sorti et avait continué à maîtriser cette forme obscure de la magie, à l’utiliser même sans plus jamais se faire avaler…C’était une des plus grandes formes de courage, de force et de puissance jamais égalé. La plus part des gens qui s’était laissés avoir par la magie noire était obligé de l’abandonner définitivement pour guérir. Maximilien espéra que son camarade allait définitivement abandonner cet enfer incontrôlable mais rien n’était encore garanti et Seth devait encore répondre à la plus part de ses questions…

    « Je ne voulais pas t'impliquer dans cette histoire, tu as un avenir tracé. Je savais que je pouvais me débrouiller tout seul. Alors je n'ai pas cherché à recevoir d'aide de qui que se soit. Laura est la seule au courante que je suis à Londres. Pourquoi Tom ? Je ne sais pas je devais changer de nom et j'avais un cousin qui s’appelait comme cela. Voilà, on ne s'est pas vu pendant une année et demi et tu sais quasiment tout de ce que j'ai fait. Et toi comment vas tu ? » Maximilien soupira en constatant que Seth avait raison sur toute la ligne et surtout il était heureux de voir que son ami l’aimait à un point tel qu’il avait préféré se débrouiller seul plutôt que de demander quelque chose qui aurait pu faire souffrir le jeune serdaigle. Maximilien eut un petit sourire et laissa tomber une petite larme avant de secouer la tête pour s’empêcher de pleurer. Il était trop sensible et Seth le lui avait souvent reproché, en rigolant. Le serpentard lui avait tellement manqué mais le principal était effectivement qu’il allait bien aujourd’hui mais Maximilien avait encore une montagne de question à lui poser et il ne savait pas par où commencer surtout que Seth lui avait aussi, maintenant, demandé de parler de lui-même… « Oh, moi…Je vais bien. La vie avance petit à petit, le temps passe et rien de spécial. Il m’arrive quand même quelques trucs bizarres, j’ai des espèces d’absences comme ça mais je préfère mettre ça sur le compte de la fatigue. Enfin voilà, bientôt la fin de l’année et je vais devenir assistant en potion… » Maximilien s’arrêta là, préférant ne pas parler de Loréana tout de suite, cela serait un sujet trop douloureux et puis, il voulait que la discussion se concentre encore sur Seth, un moment alors il ne put s’empêcher de recommencer à lui poser mille et une questions : « Seth…Je…Et maintenant ? Tu en es ou avec la magie noire ? Tu vas l’abandonner définitivement ou ? » IL avait besoin de savoir jusqu’où son sauveur allait aller et jusqu’ou, il allait devoir le soutenir et l’aider. Qu’allait-il devoir supporter. C’était vital de connaître la vérité. « Seth…Tu sais que je ne pourrai pas rester là sans rien faire si tu me l’ordonnes pas. Qu’attends-tu de moi. Est-ce que je dois faire disparaître ton dossier du ministère ou… » IL ne termina pas sa phrase. Non seulement parce qu’il ne savait pas où le mènerait ses paroles mais parce que cela avait été plus fort que lui de penser à sa fiancée et à son fils en devenir. Il ne pouvait pas supporter que Seth n’en sache rien…Il soupira alors avant de murmurer : « Seth…Tu vas rater la naissance de mon fils ! »


Spoiler:
 


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.


messages


MessageSujet: Re: Retour ensanglanté

Revenir en haut Aller en bas
Retour ensanglanté Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo-Mortem :: 

┤Le monde de la magie├

 :: 

Pré-au-lard

 :: 

Le cimetière

-