AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

TIMOTHÉ - Have a spell on me [Admin]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Timothé N. Smith
Admin | Apprenti
Fight 'til the end avatar
.

Age : 26
394 messages
Amour : Julia

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Sociable, attentif, prétentieux, têtu... étrangement agressif et sujet aux sautes d'humeur depuis un moment.

Absence :
MessageSujet: TIMOTHÉ - Have a spell on me [Admin] Dim 28 Nov 2010 - 18:18

    TIMOTHÉ NORMAN SMITH
    Feat James Lafferty

    I. Vous

    PRÉNOM : Marie
    ÂGE : 20 ans
    ANCIENNETÉ DANS LE RP : Environ 8 ans.
    COMMENT AVEZ VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? :Alors là, jme souviens plus! Je crois que c'était un topsite!!
    QUE PENSEZ VOUS DU FORUM: Il est tellement génial qu'on le réouvre, c'est pas beau ça? AM, c'est merveilleux =)


    II. Formalités


    AVATAR : James Lafferty
    CODE :
    PROFIL : complété par un admin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothé N. Smith
Admin | Apprenti
Fight 'til the end avatar
.

Age : 26
394 messages
Amour : Julia

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Sociable, attentif, prétentieux, têtu... étrangement agressif et sujet aux sautes d'humeur depuis un moment.

Absence :
MessageSujet: Re: TIMOTHÉ - Have a spell on me [Admin] Dim 28 Nov 2010 - 18:23


ϟ TIMOTHÉ NORMAN SMITH ϟ
« Realize now that when your heart breaks, you got to fight like hell to make sure you're still alive. Because you are. And that pain you feel? That's life. The confusion and fear? That's there to remind you, that somewhere out there is something better, and that something is worth fighting for. »

      ✩ CARTE D’IDENTITÉ ✩


    NOM : Smith
    PRENOMS : Timothé Norman
    AGE : Dix-huit ans
    DATE DE NAISSANCE : 30 janvier
    STATUT DU SANG : Sang-mêlé
    ANCIENNE MAISON : Serdaigle
    TRAVAIL : Apprenti professeur de Sortilèges et enchantements.



      ✩ LES DÉTAILS MAGIQUES✩


    BAGUETTE : N’ayant jamais cassé ou abîmé sa baguette magique au cours de sa scolarité, Tim est donc encore propriétaire de celle qu’il a acheté à ses onze ans. La sélection fut longue et ardue, car il fit prendre en feu quelques plantes et quelques boîtes du magasin, mais finalement, une baguette le choisi. C’est une baguette très souple, parfaite pour les sortilèges en tout genre. Sculptée dans du bois de saule, elle mesure 28,1 centimètres et on retrouve en son centre une écaille de boutefeu chinois (le dragon). Le vendeur avait eu un petit sourire en coin tout en lui remettant sa nouvelle amie. Timothé est certain de l’avoir entendu dire : « Un avenir rempli de défis et desagesse attend ce petit… »… sur le moment il avait cru avoir mal entendu, mais après tous les bouleversements subis depuis sa possession... il commence à croire le vendeur de plus en plus.
    BALAI : Timmy a tout de suite été passionné de Quidditch. Ça s'est fait naturellement, comme s'il avait volé toute sa vie. Dès sa deuxième année le serdaigle a rejoint l'équipe de sa maison comme batteur. Il avait des bras puissants et une force utile pour frapper les cognards, et il ne se serait pas tellement vu à un autre poste. En récompense de ses efforts, ses parents lui ont offert un Plume Bleu avec l'argent qu'ils économisaient pour leur fils depuis qu'il avait intégré l'équipe. Il ne s'en sert plus beaucoup depuis qu'il a dû quitter l'équipe après avoir obtenu son diplôme, mais malgré tout Timothé va souvent voler sur le terrain de Quidditch.
    ANIMAUX : Timothé avait toujours préféré avoir des chats, car sa mère avait une chouette personnelle qu'elle envoyait souvent à Poudlard apporter ou chercher du courrier. C’est un chat tout gris, à l’exception d’une tache blanche sur le ventre. Lorsqu’il l’a reçu, Timothé l’a tout de suite nommé Moon. La raison ? Lui-même l’ignore ! C’est encore un chaton, car il l’a reçu il n’y a pas très longtemps. Son ancien chat, Cocoon, est décédé l’année dernière en se faisant frapper par une voiture alors qu’il traversait la rue. C’était un gros matou tigré un peu paresseux, mais très attachant malgré tout. Depuis qu'il a gradué de Poudlard, Timothé a envie d'écrire à ses anciens camarades, ou à son cousin qui lui n'est plus à l'école. Il s'est donc procuré une chouette effraie qu'il a nommé Spell. Elle est très jolie et majestueuse, mais a très mauvais caractère. Elle se laisse difficilement approcher par une autre personne que Timothé.
    PATRONUS : Son patronus est un tigre. Il était assez surpris, puisque étant un Serdaigle digne de sa maison il s'attendait à avoir un aigle. Au début, il était plutôt déçu, mais au fil du temps il s'est habitué à son animal. Maintenant, il en est très fier.
    EPOUVENTARD : Une étendue d'eau. Que ce soit la vision d'un lac ou d'une rivière, un rien suffit pour lui donner des frissons dans le dos. Et ce ne sont pas des blagues, pas étonnant que Timothé ne prenne que des douches! Il a peur de se noyer dans son propre bain. Pathétique, mais bon... il a toujours eu peur de l'eau, ça remonte à son enfance. Il ne sait pas nager et si ça continue comme ça il n'apprendra sûrement jamais. Il préfère voler, et de loin!
    AUTRE : Il collectionne comme la plupart des sorciers les cartes que l’ont retrouve dans les chocogrenouilles. Certains diraient que c’est un peu enfantin pour un sorcier majeur, mais il s’en fiche pas mal ! Il en a amassé pas mal depuis 6 ans et avoir la collection complète est l’un des buts qu’il s’est fixé. De plus, il a reçu à Noël un jeu d’échecs version sorcier. Il va enfin pouvoir améliorer ses stratégies !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Timothé N. Smith le Ven 7 Jan 2011 - 5:37, édité 4 fois
Timothé N. Smith
Admin | Apprenti
Fight 'til the end avatar
.

Age : 26
394 messages
Amour : Julia

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Sociable, attentif, prétentieux, têtu... étrangement agressif et sujet aux sautes d'humeur depuis un moment.

Absence :
MessageSujet: Re: TIMOTHÉ - Have a spell on me [Admin] Dim 28 Nov 2010 - 18:24


ϟ MAISON DES SMITH ϟ
« Children are contemptuous, haughty, irritable, envious, sneaky, selfish, lazy, flighty, timid, liars and hypocrites, quick to laugh and cry, extreme in expressing joy and sorrow, especially about trifles, they'll do anything to avoid pain but they enjoy inflicting it: little men already. But at least children are happy. »

« BAM BAM BAM! T'es mort! » « T'as visé la tête, ça compte pas! » « Et alors? C'est un fusil à eau Noah! » « Et mes yeux, t'as pensé à mes yeux Tim? » le concerné leva les yeux au ciel et soupira, abaissant l'arme enfantine qui était pointée sur son cousin. Les gamins alors âgés de sept ans s'amusaient souvent à ce jeu, bien qu'il ne plaisait pas particulièrement à Timothé. La guerre, ça ne l'intéressait aucunement. Il préférait encore lire toute la journée, mais le pouvoir de persuasion de son meilleur ami réussissait toujours à prendre le dessus. Résultat, le garçon se retrouvait coincé avec un fusil ayant pour seul but d'asperger d'eau le plus grand nombre de gens possible. Ils faisaient parfois équipe et essayaient de vaincre les "filles". Étant tout deux dans leur phase : "l'autre sexe, c'est nul", ils avaient commencé à inventer toutes sortes de plans débiles contre leurs soeurs respectives. Ça ne fonctionnait malheureusement pas à tous les coups... parce que leurs rivales avaient elles aussi plus d'un tour dans leur sac. La soeur de Timothé, Eloïse, était une vraie tornade. Il la surnommait - très affectueusement - la furie sur pattes. Parce que lorsqu'elle se mettait en colère, ça provoquait forcément des flammèches. Le garçon était bien heureux qu'ils ne se disputent que très rarement, d'ailleurs il chérissait Eloïse plus que tout au monde. Dès sa naissance il s'était auto-proclamé le protecteur de sa petite soeur et il prenait son rôle très à coeur même après cinq ans. Si on l'embêtait à l'école, il s'en mêlait automatiquement. Noah et lui menaçaient tous ses petits copains de maternelle que s'ils la faisaient pleurer ils le regretteraient. Eloïse détestait être défendue ainsi, bien capable de s'occuper seule d'elle-même. Mais bon, Timothé avait de bonnes intentions et malgré tout elle était dingue de son frère.

Noah se dégagea du buisson dans lequel Timothé l'avait lentement poussé et s'enfuit pour la troisième fois. Ça se terminait toujours ainsi: Smith l'emportait, et Lloyd cherchait des excuses pour recommencer à zéro. Et lorsque par miracle le contraire se produisait... Timothé faisait la même chose. Tous deux trop orgueilleux et mauvais perdants, ils étaient décidément faits pour s'entendre! « HEY! Tu vas où comme ça sale tricheur! J'AI GAGNÉ! » trop tard. Son cousin était déjà loin devant lui et s'était mis à le narguer en lui tirant des grimaces stupides. Serrant les poings, le jeune Smith planta son regard océan dans celui de Noah et sa voix s'éleva en signe de colère. « REVIENS ICI TOUT DE SUITE NOAH XAVIER LLOYD! » Aussitôt dit, aussitôt fait. Le gamin écarquilla des yeux en réprimant un cri lorsque Noah apparu juste devant lui. Tous deux effrayés, mais n'osant pas bouger d'un seul poil, ils restèrent l'un en face de l'autre à s'observant pendant un moment qui paru interminable à Timothé. Il clignait des yeux bêtement et à une vitesse folle, comme s'il essayait de se convaincre que sa vue lui avait joué des tours. Mais le regard traumatisé de Noah venait confirmer ses craintes. Il s'était définitivement produit quelque chose de... louche. C'était la faute de qui? Ils se fixaient avec méfiance, comme s'ils attendaient que l'un d'eux avoue sa faute. Le silence était insoutenable, et ils furent bien soulagés que Jeanne Smith vienne y mettre fin. « Timothé, mon chéri... il faut qu'on discute. » ça y est. Sa mère avait tout vu, elle allait lui dire qu'il était fou, qu'il était un monstre et qu'elle devait l'envoyer dans un laboratoire qui étudierait son corps afin de déceler ce qui clochait chez-lui. Même s'il n'en était pas certain à cent pour cent, Timothé savait que c'était lui qui avait déplacé Noah avec son esprit. Ces derniers mois, plusieurs trucs inexplicables lui étaient arrivés. La tête baissée, il n'osa pas affronter le regard de sa mère qui affichait pourtant un étrange sourire. Elle lui prit la main et l'emmena à l'écart, puis se pencha pour être à sa hauteur. « Félicitations mon grand! » « ... » « Tu es très intelligent Timmy, et très mature pour ton âge aussi. Je pense que tu as le droit de savoir. Je suis une sorcière. Lorsque j'avais ton âge, j'ai découvert que je pouvais parfois déplacer des objets par la pensée, voire même les faire disparaître. Ça t'arrive à toi aussi, pas vrai? » abasourdi, le garçon n'eut d'autre choix que de hocher la tête. Sa mère était... étrange, comme lui? Rassurant, mais en même temps assez bizarre. Il la laissa continuer et but ses paroles comme si elles étaient un remède contre la peur qu'il ressentait. « Tu comprends ce que ça signifie, n'est-ce pas? » « Que j'en suis un moi aussi? Un.. sorcier? » se risqua la petite voix du garçon. Ce fut alors au tour de sa mère de hocher la tête en riant doucement, et elle posa une main affectueuse sur sa joue. Ses yeux brillaient de fierté tandis qu'elle observait son fils découvrir ses pouvoirs. « Et Eloise, elle est comme nous aussi? Et papa, lui? » « Ton père n'est pas un sorcier. Il est né sans magie. Eloise est encore trop jeune pour que ses pouvoirs apparaissent, mais je crois bien qu'elle en est une elle aussi. Ton oncle Xavier est un sorcier, lui aussi. » répondit-elle en terminant par un clin d'oeil complice. « Alors Noah pourrait en être un lui aussi! TROP COOL! » Ils passèrent ainsi le reste de l'après-midi à discuter du monde magique. Timothé apprit qu'il irait à Poudlard, il étudierait alors la magie sous toutes ses formes. Pour un petit garçon avide de savoir, c'était plus qu'une bonne nouvelle!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Timothé N. Smith le Mer 1 Déc 2010 - 5:37, édité 6 fois
Timothé N. Smith
Admin | Apprenti
Fight 'til the end avatar
.

Age : 26
394 messages
Amour : Julia

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Sociable, attentif, prétentieux, têtu... étrangement agressif et sujet aux sautes d'humeur depuis un moment.

Absence :
MessageSujet: Re: TIMOTHÉ - Have a spell on me [Admin] Dim 28 Nov 2010 - 18:24


ϟ POUDLARD ϟ
« Or yet in wise old Ravenclaw, if you've a steady mind, where those of wit and learning, will always find their kind »

« Bordel, tu peux pas faire attention?? »
« J'ai pas fais exprès. »
« Ben, j'espère bien, il manquerait plus que cela! »
« Et d'abord, t'es pas obligé de me parler sur ce ton! »
« Attend, tu viens de me bousculer alors que j'avais rien demandé à personne et en plus, ça va être de ma faute? »
« J'ai pas dit cela mais ça t'empêche pas de me parler poliment. »
« Tu parle de politesse alors que tu me bouscule et que tu t'excuse même pas! »
« C'est bon, j't'ai dit que j'avais pas fais exprès! »
« Cela ne t'empêche pas de t'excuser... »
« Je... »
« Timmy, viens ici mon chéri. »

Le brun se retourna en soupirant et partit rejoindre sa mère qui l'appelait avec insistance, laissant le blond seul au beau milieu de la plate-forme 9¾. Oui bon, Timothé reconnut qu'il n'avait pas été des plus poli envers l'autre élève, mais le ton qu'il avait employé ne donnait pas envie d'être respectueux du tout. Le jeune garçon ne savait pas qui il était ni même d'où il sortait comme ça, mais un chose était certaine, ce type ne deviendrait pas son acolyte. Il se dirigea d'un pas vif vers Jeanne qui se tenait un peu plus loin, tenant par la main une fillette un peu plus âgée maintenant. Eloise avait neuf ans et piquait des crises depuis près de deux mois maintenant. La raison était fort simple. Son grand frère qu'elle chérissait partait étudier à Poudlard et elle ne pouvait même pas l'accompagner! Timothé avait reçu sa lettre vers le milieu de juillet et cette nouvelle avait ravi toute la famille, sauf la petite brune qui n'acceptait pas d'être ainsi mise à l'écart. Le futur élève avait eu beau la rassurer et lui promettre de lui écrire le plus souvent possible, rien n'avait su calmer le tempérament de feu de sa petite soeur. Elle arborait ce matin-là un sourire crispé et très probablement forcé, signe que ses parents l'avaient obligés à avoir un peu de savoir-vivre face aux autres familles. Ses yeux ne mentaient pas. La petite sorcière était dans tous ses états. Un rire s'échappa de la gorge de Timothé lorsqu'il pris Eloise par les épaules et planta son regard océan dans le sien. « Fais pas cette tête Loise, dans deux ans ce sera déjà ton tour. » Ce commentaire, à défaut de la détendre, parut la troubler davantage. « DEUX ANS? Deux ans, t'imagine? Timmy, j'suis trop impatiente pour attendre jusque-là! » sa petite voix se termina dans une supplication à l'attention de son frère. Elle battit des cils, sachant que cette technique réussissait toujours à faire craquer ses proches. Comme de fait, Timothé se pencha légèrement et la serra très fort dans ses bras. « Tu vas me manque petite sotte. On se revoit à Noël! » il aperçut quelques larmes couler sur les joues rougies de la petite Loise qu'elle tenta fièrement de dissimuler, et il ne pu s'empêcher de sourire. Puis, il salua ses parents et après d'incalculables conseils et autres mises en garde de Jeanne, il leur tourna le dos et entra dans le Poudlard Express. Lorsque ce dernier se mis en marche, Timothé ferma les yeux l'espace de quelques secondes et inspira profondément. Poudlard, Poudlard... l'objet de tous ses rêves. C'était enfin le grand jour!

______________________

« Tu crois qu'ils vont nous envoyer dans la même maison? » murmura Tim l'oreille de son cousin tandis qu'ils observait les premiers élèves se faire répartir. Le Choixpeau ne prenait jamais bien longtemps avant de rendre son verdict, et les deux meilleurs amis commençaient à être un peu nerveux. L'idée d'être séparés ne les enchantait pas du tout, et ils appréhendaient vraiment l'instant où Noah devrait s'avancer vers le tabouret. « On n'aura qu'à menacer le Choixpeau. Je sais être convaincant... » répondit Noah l'air faussement sérieux. Leur conversation prit rapidement fin lorsque le nom du jeune Lloyd fut annoncé. Ne tenant plus en place, Timothé s'impatientait et observa la scène avec peu d'intérêt. Il n'était plus certain de vouloir entendre la décision de l'objet magique, jusqu'à ce qu'il s'écrie « SERDAIGLE! ». La danse de la victoire de Noah fut hilarante, et les bleu et argent l'accueillirent sous un tonnerre d'applaudissements. Le silence revint après quelques secondes, lorsque le nouveau Serdaigle pris place avec les élèves de sa maison, laissant un espace libre à ses côtés. Pour Timothé, au cas où. Les lettres défilèrent ensuite au même rythme que les élèves qui étaient envoyés dans différentes maisons. Les cousins se jetaient parfois des coups d'oeil et Noah encourageait Timothé en souriant. « SMITH, TIMOTHÉ! ». Lui qui se pensait assez courageux devait sérieusement être pris d'un malaise car dès que son nom retentit dans la Grande Salle le sorcier sentit ses genoux flancher. Tentant de se ressaisir, il serra les poings et s'avança lentement mais sûrement vers le célèbre tabouret. On lui installa alors le Choixpeau sur sa tête, et l'écho de ses paroles se fracassa à l'intérieur de son crâne. « Eh bien monsieur Smith... vous êtes dotés d'une grande vivacité d'esprit et d'une soif d'apprendre étonnante pour votre jeune âge. Attention à ne pas vous laisser influencer lors des temps les plus sombres, car les occasions seront nombreuses. La modestie sera la clé de votre succès. Cela dit, je vous envoie à... SERDAIGLE! » l'aigle se redressa sur le banc et un large sourire se dessina sur ses lèvres. Il bondit jusqu'en bas et se précipita la maison qui le verrait grandir pendant les sept prochaines années. Noah s'était relevé et dansait de nouveau en ouvrant les bras pour accueillir Timothé qui ne pouvait plus cesser de sourire. Le plus beau jour de leur courte vie, assurément!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Timothé N. Smith le Sam 4 Déc 2010 - 0:32, édité 1 fois
Timothé N. Smith
Admin | Apprenti
Fight 'til the end avatar
.

Age : 26
394 messages
Amour : Julia

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Sociable, attentif, prétentieux, têtu... étrangement agressif et sujet aux sautes d'humeur depuis un moment.

Absence :
MessageSujet: Re: TIMOTHÉ - Have a spell on me [Admin] Mer 1 Déc 2010 - 6:06


ϟ POUDLARD ϟ
« At this moment there are 6,470,818,671 people in the world. Some are running scared. Some are coming home. Some tell lies to make it through the day. Others are just not facing the truth. Some are evil men, at war with good. And some are good, struggling with evil. Six billion people in the world, six billion souls. And sometimes... all you need is one. »


Se lever très tôt le matin était une chose que Timothé avait bien de la difficulté à faire en temps normal. Mais depuis un bon moment, c'était devenu un automatisme qui déroutait fortement ses camarades de dortoir, eux qui auparavant devaient user de tous les moyens possibles pour réveiller le garçon. Lorsque les autres ouvraient enfin les yeux, vers six ou sept heures, ils apercevaient le jeune Smith installé près de la fenêtre, perdu dans ses pensées tout en contemplant le parc en bas. On devinait ainsi qu'une chose le tracassait, mais comme on le disait souvent, savoir ne signifie pas comprendre. Et comme de fait, on n'osait pas vraiment confronter Timothé qui faisait preuve d'une réserve et d'une agressivité qu'on ne lui connaissait pas chaque fois qu'on abordait le sujet. Il n'avait pas envie d'en discuter, et ses amis l'avaient compris assez vite. Le serdaigle avait bien essayé, au début, de confier ses craintes aux personnes proches de lui, mais ça avait toujours échoué, sans vraiment qu'il trouve la source du problème. Et comme à tous les matins ce jour-là, le sorcier était déjà en uniforme et prêt à descendre dans la salle commune où il devait rejoindre Maximilien, Léo et Travis. Et ça ne l'enchantait guère, contrairement à d'habitude. Avec Maximilien et Léo, ça allait toujours, mais c'était Travis qui posait problème. Il ne l'aimait pas et savait pertinemment que c'était réciproque. Sauf que voilà, pour ne pas devoir subir les tentatives de réconciliation des deux autres, ils faisait comme si de rien était. Et cette situation devenait de plus en plus complexe à gérer puisque les deux serdaigles semblaient tendus. Ni l'un ni l'autre n'avaient assez d'énergie et de temps à consacrer à cette mascarade. Donc ils s'évitaient le plus possible de peur que Maximilien ou Léo découvrent le pot-aux-roses. Timothé soupira un bon coup et chassa toute négativité de son esprit. Aujourd'hui était un jour de fête, et surtout un jour très important pour les deux femmes de sa vie: Eloïse et Julia. L'une qui se trouvait à être sa petite soeur, son propre sang, sa perle. Et l'autre sa petite-amie, son ange descendu du ciel, et sa source de bonheur inépuisable. Gryffondor jouait contre Poufsouffle, et bien entendu que le Serdaigle serait là afin de soutenir ses deux chéries. Il ne s'était pas encore tout-à-fait réconcilié avec Eloïse, mais peut-être le simple fait de savoir son frère présent pour la soutenir suffirait à les rapprocher de nouveau. C'est dans cette optique plutôt réjouissante que Timothé dévala les escaliers à une vitesse fulgurante pour se retrouver face au trio infernal. Aucun ne dit un mot, de simples signes de tête suffirent et c'est dans un silence complice que les quatre bleus et bronze se rendirent à la Grande Salle. Leur arrivée créa encore une fois l'émoi parmi les élèves déjà présents, il fallait dire que le quatuor qu'ils formaient ce matin-là n'était pas désagréable à observer pour les jeunes filles, si on ne se préoccupait pas du teint affreusement pâle de Timothé ou de l'air blasé de Travis. Le septième année délaissa ensuite les trois autres pour se diriger vers la table des gryffondors, où il avait aperçu ses deux joueuses de Quidditch préférées. Au moins, la perspective de les regarder filer sur leurs balais et remporter le match redonnait un semblant de sourire à Timothé, qui commençait à se dire que ce qui lui arrivait n'était peut-être pas si pénible. Après tout, dans un monde où la magie est présente, les phénomènes anormaux sont considérés comme presque'anodin par la plupart des sorciers.

Julia se montre très réceptive à la visite de Timmy, de même que la majorité des joueurs de l'équipe. Il serra un moment sa dulcinée, lui murmurant à l'oreille que tout était bien, et qu'il ne la quitterait pas des yeux. Lenny n'avait qu'à bien se tenir, car s'il blessait l'une de ses protégées, il n'allait pas apprécier la vengeance du serdaigle. Lorsqu'il eut déposé un dernier baiser sur les lèvres de Julia, il se tourna vers sa soeur qui sembla soudainement s'intéresser à son porridge, plus qu'à l'habitude en tout cas. À défaut de le fâcher, ça le fit plutôt marrer, car il reconnaissait bien là l'orgueil légendaire des Smith. Trait de caractère dont ils avaient tous deux hérité, et qui les empêchait de faire les premiers pas pour se réconcilier. Le septième année abandonna la partie sans broncher et revint tranquillement vers sa table, prenant place à la droite de Maximilien. Les discussions allaient bon train, et toutes étaient orientées vers le Quidditch, comme à chaque avant-match. Les paris étaient ouverts, car c'était deux bonnes équipes qui s'affrontaient. Mais comme Timothé avait une énorme préférence pour l'une d'entre elles, il détestait qu'on insulte les gryffondors, surtout dans un moment où il était sur les nerfs. Et disons que ces derniers temps, sa susceptibilité était plus que jamais présente, voire même continuellement là. Et il s'en fallut de peu qu'une guerre éclate après qu'un troisième année eut par mégarde laissé entendre que Julia devrait plutôt s'en tenir au poste de spectatrice. Timothé s'était levé, brandissant son poing en direction du garçon, et Léo avait dut intervenir et sortir de la Grande Salle avec lui avant que Tim lui saute dessus. Les deux amis se rendirent directement dans les gradins du terrain de Quidditch, question de prendre un peu l'air et de calmer l'agressivité de Timothé. Ce dernier semblait lui-même étonné de son comportement, mais laissait couler en se disant que ça passerait. Il essayait de le croire, mais en doutait de plus en plus, surtout lorsque ses propres amis commençaient à craindre ses réactions démesurées. Mais agissant en bon compagnon, Léo ne prononça aucun reproche, ni aucune parole qui laissait entrevoir qu'il s'inquiétait. Et Timothé n'avait pas tellement envie de gâcher le match en confiant ce qui lui arrivait. Ils restèrent donc côte-à-côte durant environ une heure, et virent les estrades se remplir graduellement. Le garçon sortit de ses pensées au moment où le coup de sifflet annonçant le début du match retentit dans ses oreilles. Attentif, il suivait des yeux les moindres mouvement de Julia, mais trichait quelques fois afin d'observer les prouesses de sa soeur, qui se débrouillait drôlement bien. Son poste de poursuiveuse lui allait à merveille, mais il n'eut malheureusement pas le loisir de l'admirer très longtemps puisque Bartemius Croupton décida qu'il était temps de passer à l'action.

Tout se passa très vite. Le regard brillant et heureux de Timothé s'était transformé en quelque chose de cruel, de presque fou. On aurait dit un psycopathe, mais par chance personne ne s'en était rendu compte. Ses mains tremblaient d'excitation tandis qu'il pointait discrètement la baguette de son possédé vers la jeune Smith. Un autre drame, une autre mort... un meurtre camouflé en accident, le plan parfait. Une autre rouge et or en moins dans ce monde... il prononça mentalement une formule magique qui devait avoir trop souvent servi dans le passé, et soudainement, ce qui devait arriver arriva. Le balai d'Eloïse se mit à bouger dans tous les sens, et à essayer de la faire tomber. La pauvre tenta en vain de s'accrocher au manche, mais ce dernier lui assena un coup de point violent au menton et elle tomba dans le vide, hurlant à pleins poumons le nom de son frère, probablement le premier qui lui était venu à l'esprit sur le coup.

« TIIIIIIIIIIIIIIIIIIM ! »

À ce moment, un phénomène étrange se produisit. Peut-être que le lien qui unissait les deux Smith, un amour puissant et indestructible, dans la vie comme dans la mort, était si fort qu'il réussit à briser le pouvoir qu'exercait Barty sur l'esprit de Timothé. Il ne fallut que quelques secondes avant que le garçon revienne brusquement à lui, et qu'il aperçoive Eloïse à quelques mètres seulement d'un impact mortel avec la pelouse. Il ne prit même pas le temps de réfléchir, et tandis que les flashs des moments partagés avec sa soeur lui revenaient en tête, le serdaigle brandit sa baguette et sauva de justesse Eloïse. Ce ne fut qu'ensuite qu'il se demanda pourquoi il avait été le premier à le faire, que faisaient donc les professeurs à ce moment-là ? Ce moment lui avait sembler durer une éternité alors qu'en fait un quart de seconde à peine s'était écoulé. Et Bartemius n'était pas encore tout à fait disparu, si bien qu'il ne se rendit pas compte que Timothé pourrait l'entendre lorsqu'il prononça une phrase qui le dénoncerait à coup sûr.

« Barty Croupton Jr. n'en a pas fini avec toi, petit imbécile... »

Timothé figea, complètement sous le choc. Qui avait parlé ? Est-ce que ça s'adressait à lui ou à quelqu'un d'autre ? Barty Croupton Junior... n'avait-il pas déjà rêvé à lui ? Ces questions le rongeaient de l'intérieur, et il en avait oublié Eloïse que les professeurs avaient secourus et emmené à l'infirmerie tandis que le match continuait. Il n'entendit pas non plus les cris provenant de ses amis, qui le suppliaient de revenir, de ne pas partir. Ils devaient s'inquiéter de le voir dans un tel état, et ils avaient raison à un point tel qu'aucun d'eux n'aurait du le laisser partir. Car lorsqu'il découvrirait la vérité... dieu seul savait ce qu'il ferait. Laissant ses pas le guider vers l'endroit qui répondrait à ses questions à coup sûr, Timothé s'arrêta et reprit conscience devant les portes de la bibliothèque, complètement vide à cette heure puisque le match se poursuivait. Seule une autre personne le regarda entrer sous un regard suspicieux, elle qui ne devait pas s'attendre à voir quiconque avant la fin de la matinée. Et encore là, seuls les élèves studieux s'y rendraient un samedi aussi ensoleillé. Mais pourtant, la bibliothécaire connaissait si bien le jeune serdaigle qu'elle se tut et le laissa aller où il le souhaitait. Le garçon chercha donc des livres anciencs racontant les époques sombres du monde sorcier. Pas besoin d'aller dans la réserve puisque les événements étaient si lointains, et si connus, que personne ne pouvait plus les dissimuler. Quoi que dans l'esprit de Timothé, Harry Potter et toute son histoire semblait assez irréelle. Il réussit néanmoins à dénicher un livre énorme et poussiéreux, qui racontait les pires époques qu'à connu le monde sorcier jusqu'à aujourd'hui. Il passa le reste de la journée à feuilleter les pages, bien décidé à trouver ce qu'il cherchait. Et tout au fond de lui-même, Timothé était convaincu qu'il saurait. Et qu'il comprendrait enfin.

Ce n'est que lorsque le soleil commença à disparaître par delà les montagnes que le jeune homme étouffa un cri de stupeur. Il avait enfin trouvé. Voldemort, le mage noir le plus terrible de tous les temps et qui avait commis des atrocités impensables. On le nommait lui, mais également ses accolytes les plus connus. Parmis eux se trouvaient Lucius Malefoy, Bellatrix Lestrange, Bartemius Croupton Junior... attendez un peu ! Avait-il bien lu ? Bartemius Croupton, la même personne qu'il avait entendu dans son esprit un peu plus tôt, celui-là même qui l'avait fait douter de sa santé mentale pendant des mois... avait bel et bien existé ? Il ne s'agissait donc pas d'une machination de sa conscience... et tout d'un coup, le problème en entier devint clair. Barty Croupton, ce dangereux psychopathe, était en lui. À l'intérieur de son corps, quelque part. Et c'était lui qui prenait le contrôle et lui faisait faire n'importe quoi à son insu. Les disputes avec ses amis, ses retenues sorties de nulle part, les armoires folles dans la salle des trophées, Eloïse qui tombait de son balai... c'était donc ça ! Mais pourquoi diable un mangemort décédé depuis plus de deux-cent ans refaisait surface en lui, et pas en quelqu'un d'autre ? Et comment on se débarrassait d'un esprit malveillant ? Et parle de ça à quelqu'un était tout bonnement impensable... on l'enfermerait dans l'aile psychiatrique de Ste-Mangouste jusqu'à sa mort. À moins que...

« Tim ? Ça va ? Pourquoi t'es parti aussi vite ? »

« Tu m'as suivi jusqu'ici ? Putain Léo, fiche-moi la paix ! »

En disant ces mots, il avait brusquement refermé le livre, l'avait fourré dans son sac et avant que son ami puisse répliquer quoi que ce soit, avait filé rapidement vers la sortie. Parlé à qui que ce soit était inutile, et il n'avait pas envie que les gens aient peur, qu'ils le fuient... il devrait se battre, c'était un fait. Se battre contre ce monstre qui avait choisi son corps comme façon de revenir se venger. Timothé ne le laisserait pas faire... surtout si ce mangemort se mettait à s'en prendre sans raisons aux personnes qu'il aimait. Mais comment venir à bout d'un esprit malveillant ayant élu domicile dans son propre esprit ?


_________________
« 'Cause this ain't Wonderland »
If they say life's a dream call this insomnia. Cause this ain't Wonderland it damn sure ain't Narnia. And once you cross the line you can't change your mind. Yeah I'm a monster but I'm no Frankenstein. And quite frankly I've been feeling insane in between my eyes. I really cant explain what I feel inside. If you knew what I was you would run and hide. Many have tried to go into the night cross over the line and come back alive. But that's the price we pay when we living on the other side.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.


messages


MessageSujet: Re: TIMOTHÉ - Have a spell on me [Admin]

Revenir en haut Aller en bas
TIMOTHÉ - Have a spell on me [Admin]Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo-Mortem :: 

┤Gestion du personnage├

 :: 

Entretiens d'embauches

 :: 

Liste des Employés

-