Appelo-Mortem
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Marylee * {Tears don't fall} Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Marylee Beck
Gryffondor
_*Loosing my mind avatar
.

Age : 23
239 messages
Amour : //

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: joyeuse, débrouillarde, intelligente, studieuse, rieuse, rancunière, têtue, passionnée, arrogante, généreuse, loyale, sociable, honnête

Absence : non
MessageSujet: Marylee * {Tears don't fall} Sam 18 Déc 2010 - 22:25

    MARYLEE SOPHIA BECK
    Feat Leighton Meester

    I. Vous

    PRÉNOM : Emily
    ÂGE : 19 ans
    ANCIENNETÉ DANS LE RP : Je dirais que ça fait cinq ans.
    COMMENT AVEZ VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? :Grâce à la super co-fondatrice <3
    QUE PENSEZ VOUS DU FORUM: C'est trop joliiiiiii!!!

    II. Formalités


    AVATAR : Leighton Meester
    CODE :
    PROFIL : complété par un admin


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marylee Beck
Gryffondor
_*Loosing my mind avatar
.

Age : 23
239 messages
Amour : //

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: joyeuse, débrouillarde, intelligente, studieuse, rieuse, rancunière, têtue, passionnée, arrogante, généreuse, loyale, sociable, honnête

Absence : non
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Dim 19 Déc 2010 - 4:13


ϟ MARYLEE SOPHIA BECKϟ
« Introduce a little anarchy. Upset the established order, and everything becomes chaos » -Joker, The Dark Knight

      ✩ CARTE D’IDENTITÉ ✩


    NOM : Beck. C’est un nom bien simple. Typiquement anglais. Pas de quoi s’enfler la tête ou se vanter. Ce n’est qu’un nom après tout. Même si pour certaine personne, le prestige qui accompagne leur nom de famille est très important, ce n’est pas celui-ci qui leur donnera envie de tourner la tête.
    PRENOMS : Marylee Sophia
    AGE : 16 ans depuis quelques jours. DATE DE NAISSANCE : 20 Novembre 2194.
    STATUT DU SANG :Sang-mêlé. Ses parents sont tous les deux sorciers, mais pas très loin dans leur arbre généalogique, il y a des moldus. D’ailleurs, la tante de Marylee est une moldu.
    MAISON SOUHAITÉE : Gryffondor



      ✩ LES DÉTAILS MAGIQUES✩


    BAGUETTE : La baguette d’un sorcier est le prolongement du bras de celui qui s’en sert. Celle de Marylee est faite de bois de cerisier et contient un crin de licorne à l’intérieur. Elle mesure vingt-huit centimètres trente neuf. Elle la traîne partout et dort même avec elle. Sa baguette lui rappelle la journée qu’elle avait pue avoir avec sa mère lors de son entré à Poudlard. Journée où, enfin, elle avait l’attention et l’admiration de ses parents. Elle y fait bien attention et à très peur de la briser, ne se voyant pas en acheter une nouvelle.
    BALAI : Marylee ne possède pas de balais. Elle n’est pas folle du vol – c’est surtout une façon de dire qu’elle a atrocement le vertige. Mais ne le dîtes pas à personne.
    ANIMAUX : Mary a une chouette qui s’appelle Lérona. C’est une chouette grise aux yeux verts pâle. Elle l’aime beaucoup, mais s’en sert rarement durant l’année scolaire. Elle est surtout utile pendant les vacances pour communiquer avec Jack et autrefois Keiko.
    PATRONUS : Le patronus de Marylee est sûrement le plus petit qu’elle ait jamais vu de sa vie. Il s’agit d’un petit colibri vert luminescent. Il vole à une vitesse folle et tourne dans tous les sens. Elle fût assez désappointé la première fois qu’elle réussit à en faire apparaître un. En général, ceux de ses compagnons étaient des animaux pas mal plus majestueux
    EPOUVENTARD : C’est définitivement Keiko qu’elle verrait devant elle. Ou encore ses parents qui ne la voit pas. Dépendant de la journée qu’elle a eut.
    AUTRE : Lee a plein de petits trucs complètement inutile à son apprentissage, mais ô combien essentiel pour le moral. D’abord, elle a toujours des dragées surprises et des chocogrenouilles. Elle a une couverture faite par sa grand-mère et elle se couche dedans à tous les soirs.



      ✩ PHYSIQUE ✩


    Marylee est une superbe fille. Peut-être pas la plus belle, mais de l’avis de plusieurs, elle est jolie. Elle a de très beaux cheveux brun bouclé qu’elle tient de sa mère. Elle met dans ceux-ci, la plupart du temps, une passe pour les retenir. C’est très rare qu’elle les attache autrement puisqu’elle trouve que ça la rajeunit atrocement. Elle donne une attention particulière à ses cheveux pour qu’ils soient toujours beaux. Ses yeux sont pratiquement de la même couleur que ses cheveux. Ils sont très foncés. Il ne faut pas être attentif pour voir que ses yeux sont plein de colère lorsqu’elle voit ou que l’on parle de sa grande sœur. Par contre, le reste du temps, ils sont rieurs et une étincelle de bonne humeur y règne en permanence. Elle a toujours le sourire aux lèvres.

    C’est une jeune fille assez grande. D’autant plus qu’elle adore porter des souliers à talons haut. Ça donne souvent l’impression qu’elle est aussi grande qu’un mannequin, mais c’est une illusion. En réalité, elle dépasse les jeunes filles de son âge seulement de quelques centimètres. Lee adore bien paraitre et c’est pourquoi elle a toujours les plus beaux vêtements sur elle. Elle porte ce qu’elle veut, mais il faut que ce soit à la mode et surtout très beau. Quoiqu’il en soit, on est jamais plus confortable que dans une bonne paire de Jeans et avec un T-shirt. C’est aussi vrai pour Mary.



      ✩ CARACTÈRE ✩


    Qu’est-ce qu’il y a à dire sur Marylee? Tellement. D’abord, ses cours favoris sont rien de moins que le cours de potions, Défense contre les forces du mal et finalement, le cours de botanique. C’est d’ailleurs les cours qu’elle réussit le mieux puisqu’elle leur donne une attention particulière. Elle déteste principalement ceux qu’elle échoue. On parle donc du cours de Divination, d’astrologie et d’arithmancie. Le cours de Vol aussi avait été un supplice puisqu’elle avait peur de ne plus toucher la terre.

    De façon générale, Mary est une jeune femme très joyeuse. Elle sourit toujours et elle adore rire. C’est assez rare qu’elle soit triste ou que ça ne paraisse. Elle essaye de le garder pour elle quand ça ne va pas bien. C’est pourquoi depuis quelque temps, elle s’isole de plus en plus. Elle ne veut pas que quelqu’un sache qu’elle est de plus en plus étrange et ça l’inquiète beaucoup de savoir qu’elle ne se souvient pas de tout. Habituellement, elle très sociable et elle parle aux autres, mais depuis quelque temps elle fait attention pour ne pas avoir de mauvaise surprise. C’est aussi une jeune femme très têtue. Lorsqu’elle a une idée en tête, elle ne l’a pas dans les pieds et c’est très dur de lui faire changer d’avis. Elle peut aussi devenir très arrogante lorsque quelque chose ne fait pas son affaire. De plus, elle est rancunière et n’oublis pas facilement ce que les autres lui ont fait. Ce qui explique pourquoi elle a envie des envies de vengeance concernant sa sœur. Mary est très loyale et honnête. Du moins, la plupart du temps.

    Plus tard, elle aimerait bien pouvoir devenir professeur de potions à Poudlard. Elle se voit en couple et très heureuse. Elle espère aussi qu’elle aura réussit à se venger de sa sœur en ayant toute l’attention de ses parents. Pour le moment, elle profite de la vie et discute pendant de longues heures avec ses amis, elle rit avec eux et sort partout où ils peuvent se rendre pour le moment.

    Jack est son meilleur ami et le seul depuis la mort de Keiko. Elle lui dit tout et c’est la personne avec laquelle elle s’entend le mieux. Habituellement, elle lui dit tout. Du moins ce qui est acceptable. Un exemple de ce qui n’est pas acceptable serait sans doute le stupide baiser qu’elle a échangé avec Maximilien. Ce n’était pas acceptable parce que c’était un baiser avec Maximilien et parce que tout le monde savait qu’ils détestaient ce serpentard ensemble!



      ✩ LES TOUT PETITS PLUS ✩


    MUSICIEN : Absolument pas. Elle chante comme une casserole et elle est incapable de tenir un instrument de musique plus de deux minutes. Elle s’ennuie après ce temps. QUIDDITCH : Seulement en tant que spectatrice. Elle ne pourrait pas jouer puisqu’elle a peur d’être dans les airs. C’est bien triste parce que le sport lui-même la passionne comme un grand nombre de sorciers.
    LECTEUR : Évidemment. Elle adore lire son manuel de potion et de DCFM. Sinon, elle aime bien lire de vieux romans anglais comme du Austin. Ça la fait rêver un peu.
    ÉCRIVAIN : Malheureusement, elle déteste comment elle écrit. Jamais elle ne se lancera dans la littérature, ni même dans le journaliste
    AUTRE SPORT : Marylee aime bien aller nager et jouer au football avec ses amis.
    STYLE DE MUSIQUE ÉCOUTÉE : Elle écoute pas mal de tout. En autant que ce soit entrainant. Elle se fiche bien que ce soit de la musique dîte Moldu ou bien de sorcier. Pour vue que ce soit bon et que ça donne envie de bouger!
    COULEUR PRÉFÉRÉE : Rouge. Parce que c'est une couleur vive, la couleur de Gryffondor, la couleur de l'amour et ironiquement la couleur du sang.
    PLAT PRÉFÉRÉE : Rien de meilleur que des sushis. C'est sa dernière découverte et elle en mange constamment.
    FÉRU DE MODE : Absolument!
    AUTRE : //


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Marylee Beck le Dim 19 Déc 2010 - 7:11, édité 3 fois
Marylee Beck
Gryffondor
_*Loosing my mind avatar
.

Age : 23
239 messages
Amour : //

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: joyeuse, débrouillarde, intelligente, studieuse, rieuse, rancunière, têtue, passionnée, arrogante, généreuse, loyale, sociable, honnête

Absence : non
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Dim 19 Déc 2010 - 6:50


      ✩ HISTOIRE ✩


    {…}

    C’était une des rares belles journées d’automne à Londres. Habituellement, c’est bien connu, il pleut tout le temps. Et la pluie ne les arrêtait généralement pas, mais il fallait quand même en profiter pour sortir un peu quand le soleil daignait se pointer le bout du nez. Des journées comme celle-là, fallait les marquer sur le calendrier pour s’en souvenir lors des jours brumeux. Elle avait son petit manteau rouge un peu plus long que les hanches et son écharpe beige qui lui donnait un petit air espiègle. Il fallait définitivement être prêt à tout avec la fillette. Elle tournait en rond dans le petit manège du parc en riant. C’était parfait. Comme journée, elle n’aurait pas pue espérer mieux.

    Phoebe : T’es tellement chanceuse! Une belle journée pour ton anniversaire! En plus, papa et maman t’offrent un très beau cadeau. J’ai hâte que tu vois ce que c’est.
    Marylee : J’ai hâte de voir aussi. Et j’ai hâte de voir grand-maman. Tu crois qu’elle va venir en voiture avec ma tante ou bien elle va prendre la poudre de cheminée?
    Phoebe : J’en ai aucune idée Mary. On verra ce soir quand elles vont arriver.

    La plus vieille des deux sœurs se lança dans les balançoires. Elle avait mal au cœur à voir sa sœur tourné en rond à une vitesse folle. Elle ne voudrait pas être à sa place en ce moment. C’était beaucoup trop étourdissant tout ça, mais elle la laissait faire puisque c’était son anniversaire et qu’aujourd’hui, elle prenait un an de plus en maturité. Du moins en théorie, Phoebe ne se souvenait pas si à l’âge de neuf ans on devenait vraiment mature. Elle observa sa petite sœur pendant une minute. Il y avait une tendresse infinie dans ce regard et quiconque les auraient vus de loin auraient compris qu’elles étaient très proche. Mary envoya la main à sa sœur et retourna à son imagination débordante. Elles n’avaient qu’un an de différence, mais bien des choses les séparaient déjà. En septembre prochain, si tout allait bien, Phoebe rentrerait en première année à Poudlard. Ce qui signifiait être séparé de sa sœur pour une année entière avant que celle-ci ne vienne la rejoindre. Phoebe entrerait à l’école de magie et Mary était là à s’imaginer être une enseignante de botanique et jouer avec ses amis imaginaires.

    Un éléphant blanc apparut devant les deux jeunes filles. C’était le patronus de leur mère. Elle s’en servait pour leur transmettre des messages lorsqu’elles n’étaient pas à la maison. Il était temps qu’elle rentre. Il fallait faire leur toilette avant que les invités n’arrivent pour l’anniversaire de Marylee. L’aînée descendit de son perchoir et alla prendre la main de sa petite sœur qui lui servit un énorme sourire. Lee-Lee était toute excitée à l’idée de recevoir tout plein de présent juste pour elle. Les deux sœurs entrèrent rapidement à la maison où leur mère s’afféra à les débarbouiller et les rendre présentable pour la fête qui aurait lieu. Mary portait une petite robe jaune comme le soleil avec une grosse boucle dans les cheveux comme si elle était elle-même un cadeau.

    Les grands-parents arrivèrent les premiers. Ce qui provoqua chez Mary des petits cris d’excitation. Dès qu’elle avait vue son grand-père sortir de la cheminée, elle s’était lancée sur lui. Puis sa tante Joan, la sœur de sa mère, était arrivée avec ses enfants. La petite famille de quatre était entièrement composée de Moldus. Joan était une cracmol, mais comme son mari était moldu, tous croyaient que ses enfants ne seraient pas dotés de sang magique. D’ailleurs, la tante avait créée tout un émoi peu de temps après le souper. Helena venait de finir de débarrasser la table et ils parlaient tous d’éducation et Marylee s’excitait déjà avec sa sœur à l’idée de se retrouver à Poudlard toutes les deux. Elles se voyaient déjà toutes les deux de fières membres de Gryffondor.

    Joan : Tu ne devrais pas t’emballer si vite Phoebe. Tu sais. Tu pourrais être une cracmol comme moi. C’est fréquent dans les familles. En plus, je crois que ça affecte toujours les aînés! Peut-être que tu ne recevras jamais de lettre pour Poudlard.

    Leur tante assurait presque un avenir magique à Marylee, mais ce n’était pas le cas pour Phoebe. Elle qui attendait cet instant depuis si longtemps commença à hyper ventiler. Pas question qu’elle n’aille pas à Poudlard. Toute sa vie elle avait attendue ça. Pour faire comme sa mère et son père et les rendre fiers d’elle. Marylee regardait sa sœur incrédule ne comprenant pas tellement pourquoi elle faisait un drame avec ce que sa tante venait de dire. Ce n’était peut-être pas vrai. Il fallait attendre avant de paniquer! La jeune fêtée poussa alors un petit cri de surprise.

    Marylee : PHOEBE! Pourquoi est-ce que tes cheveux sont bleus!? C’est pas beau! On dirait que tu te transforme en schtroumf!
    Phoebe : Mes cheveux sont pas bleus Mary! Qu’est-ce que tu racontes encore?
    Helena : Non chérie! Ta sœur dit la vérité!
    Bill : Ma fille, je crois que ma petite fille est très spéciale. Viens ici Phoebe.
    Helena : Qu’est-ce que tu veux dire?
    Bill : C’est une Métamorphomage. C’est assez évident! Regarde la bien! Phoebe, je veux que tu te concentres très fort et que tu t’imagine que tu deviens ta sœur Marylee.

    La jeune fille s’exécuta et au bout d’une minute, ses traits rajeunirent un peu, ses yeux devinrent aussi bruns que sa petite sœur et finalement, il y avait deux Marylee dans la salle à manger. L’une assise sur son grand-père et l’autre se voyant devant elle ne comprenant plus pourquoi sa sœur avait disparue. Tous se tournèrent vers la petite merveille. Extrêmement fiers d’avoir un mage si spécial dans leur famille et du reste de la soirée on n’accorda plus que de l’attention à la nouvelle métamorphomage, laissant Marylee s’amuser toute seule avec ses poupées.

    {…}

    C’était toujours et encore la même histoire. Phoebe par-ci, Phoebe par-là. Jamais on n’entendait John ou Helena dire que leur fille Marylee avait fait quelque chose d’exceptionnel. Dans toute la maison, on pouvait entendre : « Chérie, tu as eu la dernière nouvelle? Phoebe est une Gryffondor! » , « Oh amour! Parait que ta fille est excellente en métamorphose! », « Phoebe va rentrer pour les vacances! Comme on est chanceux d’avoir une fille aussi exceptionnelle! » Marylee avait envie de leur crier qu’elle serait aussi bonne que sa sœur elle aussi quand elle allait entrée à l’école de sorcellerie. En attendant, elle devait se contenter de les impressionner avec les spectacles de danse de l’école ou encore avec les récitals de poésie, mais ses parents avaient l’air de s’en ficher éperdument qu’elle soit capable de retenir un poème par cœur ou qu’elle danse bien.

    L’année scolaire allait finir dans quelques jours et elle serait forcé d’aller chercher sa grande sœur prodige à King Cross. Elle verrait le majestueux Poudlard Express pour la deuxième fois de sa vie et cette fois, elle saurait que la prochaine fois qu’elle mettrait les pieds dans cette gare, elle aussi prendrait la direction d’une nouvelle école. Ainsi, elle pourrait devenir une grande magicienne et prouvé à ses parents qu’il ne fallait pas seulement être métamorphomage pour être quelqu’un d’exceptionnel. L’histoire était ponctuée de grands magiciens ne possédant pas cette habilité à se transformer à volonté.

    C’est effectivement avec l’attitude d’une superstar que la jeune prodige remis les pieds au domicile familial. D’ailleurs, c’est exactement comme ça que tout le monde la traitait. Elle prenait toute la place et toute l’attention. Quoiqu’il ne fallait pas vraiment s’y étonné! Elle était absente, qu’elle prenait toute la place alors imaginez lorsqu’elle était la. Un soir, Marylee était couché dans son lit et Phoebe était le dans le sien à l’autre bout de la pièce. Il y avait dans l’atmosphère un certain malaise.

    Phoebe : Tu veux pas que je te parle de Poudlard.
    Marylee : Non merci. J’y vais l’année prochaine. Je verrais par moi-même. Laisse-moi dormir!
    Phoebe : Tu vas voir, c’est merveilleux. Tu sais, je pense que je vais devenir Auror pour le ministère. Tu sais comme Nymphadora Tonks. Elle était métamorphomage elle aussi. Et j’ai vue en cours d’histoire qu’elle était morte à Poudlard!
    Marylee : Arrête de parler Phoebe! Tu me déranges! Tu étais même pas là que papa et maman faisaient que parler de toi. Arrête un peu de parler de toi! J’en peu plus d’entendre parler de toi à toutes les deux secondes! Parce que tu sais quoi? Moi pendant que tu étais partie, j’ai appris des poèmes par cœur et j’ai fais des spectacles de danse, mais tout le monde s’en fou parce que tu existes et que tu es si rare! Tant mieux pour toi! Alors, arrête de parler!
    Phoebe : Mais…

    Elle soupira assez fort pour que sa sœur cesse enfin de parler. Mary prit son oreiller et la couverture que sa grand-mère lui avait donnée et elle alla s’installer pour la nuit sur le divan du salon. Fallait ce qu’il fallait pour ne plus entendre la superstar. L’arrivée de sa propre lettre d’admission à l’école permis à Lee-Lee d’avoir sa petite journée de gloire. Ses parents étaient fiers de voir leurs deux filles aller à la meilleure école de sorcellerie du monde. C’est toute seule avec sa mère que Marylee demande d’aller faire ses emplettes pour sa première année à l’école. Elles allèrent sur le chemin de traverse ensemble. C’est là que Mary acheta sa baguette magique. Une belle pièce. Toute droite et surtout très rouge à cause de bois de cerisier avec laquelle elle avait été faite. Avant même de la prendre, elle espérait que cette baguette la choisisse. Elle était si belle et surtout de sa couleur favorite. C’est ensuite, la chouette qui fut son plus gros achat. Lérona avait été la première à crier dans le magasin lorsque Lee était entrée.

    Marylee : Merci pour la journée maman. J’ai tellement hâte d’aller à Poudlard moi aussi.
    Helena : C’est sure. Tout le monde à hâte. J’espère que tu pourras t’amuser quand même… Tu sais ta sœur est tellement bonne peut-être que les professeurs vont t’en demander beaucoup!
    Marylee : Oh non! J’ai pas envie de parler d’Elle. Tu gâches tout maman! Phoebe n’est pas si bonne que ça!

    Mary était sorti du café laissant sa mère en plan et marcha pendant quelques heures sur le chemin de traverse avant de prendre la cheminée pour rentrer chez elle. Personne ne semblait avait eu peur pour elle. Elle s’enferma dans le sous-sol avec sa chouette et elle lui raconta pourquoi elle l’avait laissé en plan tout à l’heure avec sa méchante mère. Bientôt, elles ne seraient plus que toutes les deux à Poudlard. Loin des admirateurs de Phoebe.



    {…}

    La première année pour un apprenti sorcier est folle intéressante. D’abord, c’est la première fois qu’ils prennent le Poudlard Express. Ce majestueux train que tout le monde connait qui est si spécial pour les nouveaux. Ensuite, il y a leur première cérémonie des répartitions. Le moment où le choixpeau se fait entendre pour tous les élèves afin de leur attribuer une maison. D’ailleurs, la maison à laquelle on appartient en dit souvent long sur qui on est. Marylee attendait cette soirée depuis tellement longtemps qu’elle ne contrôlait absolument plus rien. Ses nerfs et son cœur étaient comme fou. Son cœur battait la chamade et ses nerfs étaient à vifs. Lorsque ses fesses touchèrent le petit tabouret de bois, elle crut sincèrement qu’elle allait mourir. Elle vit sa sœur assise à la table des Gryffondor avec ses milliers de copains qui attendaient de voir où la sœur de la prodigieux Phoebe irait. Marylee n’eut pas le temps d’éprouver de la colère qu’on sa sœur qu’on déposait le choixpeau sur sa tête. Elle se crispa d’un coup. Après plusieurs marmonnements du choixpeau qui consultait sa tête, il finit seulement par s’écrier GRYFFONDOR. La table où sa sœur était assise fondit en applaudissement et Marylee ne pue que sourire. Elle se dirigea rapidement vers la longue table et alla s’asseoir près des plus jeunes. Ceux avec qui elle avait longuement discuté dans le train.

    La première année de Lee-Lee fut aussi une belle année de découverte sur elle-même. En tant que nouvelle magicienne étudiante, elle apprenait des choses qui dépassaient son imagination et c’est d’ailleurs dans le cours de potion qu’elle eut la plus grosses. Elle était excellente. Et elle adorait ce cours là. C’était d’ailleurs le seul qui n’était pas une épreuve de volonté. Il y avait peut-être le cours de défense contre les forces du mal qui n’était pas trop ennuyeux, mais elle trouvait qu’on n’y voyait pas assez de choses. Ça n’avançait jamais assez vite pour Marylee qui voulait toujours faire des centaines de choses en même temps. Elle venait d’arriver à l’école qu’elle avait déjà hâte d’avoir son diplôme et de finir sa septième année. Ce qu’elle détestait particulièrement c’était d’entendre le professeur de métamorphose lui demander : «comment est-ce possible d’être si nulle dans une matière alors que sa sœur était si bonne! » Elle tuerait! Combien de fois avait-elle dit que Phoebe n’était pas elle et que même si sa stupide sœur excellait dans certaine matière, elle le faisait dans d’autre. Par contre, ça personne n’en parlait que sa sœur était très moyenne en Potion et qu’elle se fichait du cours d’histoire de la magie maintenant qu’elle savait que Tonks était une sorcière si merveilleuse!

    Un jour pendant le déjeuner, elle reçut une lettre de sa grand-mère. Une lettre toute simple, qui demandait seulement de ses nouvelles parce qu’apparemment ses parents ne pouvaient pas lui en fournir. Évidemment, puisqu’ils ne correspondaient seulement qu’avec leur enfant prodige. Sa grand-mère était donc officiellement, la seule personne qui se rendait compte qu’il y avait deux filles Beck et pas seulement qu’une. Régulièrement, elles s’envoyaient des missives et ça rendait certainement Marylee plus indulgente envers sa sœur.

      Ma chère petite fille,

    Comme je suis heureuse d’apprendre que tu as des si bons résultats en potion. Ton oncle Théodore était lui aussi très douer. Ironiquement c’est ce qui l’a tué aussi. Je voudrais que tu fasses très attention ma chérie lorsque tu fais tes propres expériences. Je ne voudrais pas qu’il arrive quelque chose de fâcheux. Je m’en voudrais beaucoup parce que je suis probablement une des seules qui est au courant que tu es si téméraire. Tu ressemble beaucoup plus à Théodore qu’à ta mère avec tout ce que tu me dis.

    J’espère que tu prends bien soins de toi et que tu te nourris bien! Je sais qu’à Poudlard on vous sert de la bonne nourriture, mais il faut manger pour être en santé. Est-ce qu’on va avoir la chance de te voir pour les vacances de noël? J’ai un beau cadeau pour toi et j’aimerais vraiment te le donner! Je m’ennuie beaucoup de toi. Ton grand-père demande des tes nouvelles aussi. C’est bon signe, non? La dernière fois que tu m’as écrit, tu as dit que tu n’avais pas de nouvelles de tes parents et qu’ils ne t’en demandaient pas. Je suis certaine que tu es de mauvaise fois Marylee. Écris leur tu verras. Ils vont être ravis c’est certain. Comment faire autrement?

    Tu me disais aussi, si ma mémoire est bonne, que tu étais amie avec un Serpentard? Je sentais une légère appréhension dans tes propos. Tu sais ce n’est pas interdit d’être amis avec une autre maison. De mon temps du moins, c’était très acceptable. Je sais qu’il y a toujours eu de la tension entre Gryffondor et Serpentard, mais ce serait idiot que tu te prives d’une belle amitié pour une histoire de maison. Tu es plus brillante que ça je le sais!
      Fais attention à toi.
      Je t’aime, Grand-mère.
      Xxx

    Marylee gardait toutes ses lettres précieusement dans son coffre où toutes ses affaires étaient. Sa grand-mère était une personne extraordinaire qui lui apprenait des choses nouvelles à chacune de ses lettres. Et si elle approuvait son amitié avec Jack, Mary se fichait bien de ce que les autres pouvaient bien penser de cette amitié un peu étrange. Cependant, Marylee ne rentra pas chez elle pour les fêtes préférant nettement rester à Poudlard, où sa sœur n’y était pas et où elle pouvait être bien mieux avec ses amis. Noël avec Jack c’était bien mieux que Noël avec ses parents. Elle avait demandé à un des plus vieux de quatrième année de lui acheter un petit cadeau pour sa grand-mère à Pré-au-lard. Elle l’avait emballé de son mieux et avait envoyé Lérona. La vielle dame lui avait envoyé comme réponse une belle et longue lettre ainsi qu’un magnifique bracelet en argent avec son nom gravé dessus. Pour un premier Noël à Poudlard, c’était assez réussit. Elle avait eu des cadeaux de certains amis et même un de sa sœur qui avait atterrit dans la poubelle.

    {…}

    L’été qui précéda sa deuxième année à Poudlard fût très pénible. Non seulement elle était loin de ses amis Keiko et Jack, mais un évènement tragique survient. La grand-mère de Marylee perdit la vie. Elle était rendu très vieille et l’ancienne secrétaire du ministère de la magie décéda. Elle mourut doucement en plein nuit. Les médecins avaient supposé que son cœur avait simplement cessé de battre à cause de la vieillesse. Personne n’aurait pu rien faire. C’était la vie et avec la vie venait la mort. Lisa était une bonne sorcière qui avait eu une très belle vie et c’est sans doute pourquoi elle avait choisit de s’en aller dans l’autre monde et non de rester sur terre en tant que fantôme. Marylee se serait trouver très égocentrique de ne pas comprendre ce choix, même si elle aurait préféré que sa grand-mère reste près d’elle pour le reste de sa vie. Elle ne pouvait quand même pas lui refuser le repos éternel seulement pour contenter son manque d’amour parental. Ça aurait été complètement ridicule.

    L’épreuve la plus difficile dans cette histoire fut sans doute l’enterrement. Toute la famille était présente et on allait mettre le cercueil en terre tout près de celui de son fils Théodore. Élisa et Théo Marshall étaient désormais ensemble. Une mère et son fils. D’un certain sens c’était beau. Puisqu’ils avaient été si longtemps séparés. Marylee pleurait silencieusement espérant que personne ne se rende compte de son chagrin. Ce n’étais pas avec les membres de sa famille qu’elle envie de partager sa peine, mais bien avec ses amis. Qui eux la comprenaient pour vrai. De toute façon, aucun membre vivant de sa famille ne se rendit compte de sa peine tellement sa sœur pleurait fort et qu’elle attirait l’attention de tout le monde avec la couleur mauve dans ses cheveux.

    Marylee : Tu pourrais au moins te contenir un peu! Tu l’aimais pas tant que ça grand-maman!
    Phoebe : Bien sur que si! Je l’aimais énormément! Puis, regarde-toi. Tu ne pleures même pas! Comme tu peux être sans cœur Marylee! C’était ta grand-mère!
    Marylee : Qu’est-ce que t’en sait de comment je me sens! Pas parce que je ne me donne pas en spectacle comme tu sais si bien le faire que ça veux dire que je n’ai pas de peine. Puis de toute façon, ce n’est pas avec toi que j’ai envie d’en parler! Que je sache on n’est pas amie.
    Phoebe : Bon ça recommence. Tu penses encore que j’ai toute l’attention?
    Marylee : Tu as toute l’attention!

    La plus jeune des deux Gryffondor était tellement en colère qu’elle frappa sa sœur! Une bonne gifle en pleine figure qui lui valut d’être privé de sortie du reste du mois! Au moins, elle se consolait avec Lérona et les lettres qu’elle pouvait envoyer à ses amis. C’était Keiko qui avait trouvé les mots justes pour la consoler de sa peine. Peut-être que la manière dont ils étaient écrits aidait beaucoup, mais c’était des sages paroles qu’elle se promit de toujours garder en mémoire. En quelque part, c’était des mots d’espoir et une façon très simple d’accepter la mort et de faire son deuil. La Serdaigle avait toujours les mots justes pour tout après tout. Puis, les nouvelles que son été allait merveilleusement bien consola Mary qui se dit qu’il y en avait au moins une de leur petit trio qui s’amusait follement. Pendant qu’elle et Jack n’attendait plus que le jour où ils allaient reprendre le train en direction de Poudlard, Keiko, elle, s’amusait. Lee-Lee n’attendait plus que de reprendre là ou ils s’étaient laissé au début des vacances. Dans le Poudlard express à discuter et à manger des dragées surprises. C’était toujours de bons souvenirs. Et quand elle s’ennuyait, Mary les revoyaient dans leur petit wagon du magnifique train à s’échanger des rires et des sucreries.

    Keiko : ah! Celui-là était au popcorn! C’est pas si bon quand on y pense. Je crois que c’est meilleur du vrai popcorn. Comme on avait mangé pendant les vacances!
    Jack : Je sais pas, mais j’aurais tout donné pour avoir le tiens parce que le mien goutait les vieilles chaussettes sales. Je suis certain que les chaussettes du professeur Flynn goutent la même chose! Il était tellement sale par fois!
    Marylee : C’est pour ça que je déteste le cours de vol! Non sans blague, c’est vrai qu’il manquait sérieusement d’hygiène corporelle! Alors on dit : 1 – 0 pour moi. Je vous bats tous avec ma dragée à la fraise!
    Jack : Mais comment tu fais pour toujours avoir les meilleurs!? C’est pas juste!
    Marylee : Parce qu’il ne faut pas que tu choisisses juste à cause de la couleur! Voilà maintenant que tu sais tout, Penses-tu pouvoir avoir quelque chose de bon?

    C’était des bons moments comme ceux –là qui lui manquait. Où encore des moments comme ceux qu’ils avaient dans le cours de potions. Marylee s’amusait souvent aux dépens de Jack dans ces moments, mais au moins elle trouvait le moyen de rire. Elle était certaine que le jeune homme était une peine perdue. Au moins, il pouvait se moquer d’elle à son tour pendant les cours de vol où elle devenait blanche comme un drap chaque fois que l’enseignant demandait d’effectuer un décollage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Marylee Beck le Mar 21 Déc 2010 - 1:35, édité 2 fois
Marylee Beck
Gryffondor
_*Loosing my mind avatar
.

Age : 23
239 messages
Amour : //

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: joyeuse, débrouillarde, intelligente, studieuse, rieuse, rancunière, têtue, passionnée, arrogante, généreuse, loyale, sociable, honnête

Absence : non
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mar 21 Déc 2010 - 0:14


    {…}

    C’était toujours la même histoire qui se répétait. Comment du jour au lendemain est-ce qu’on pouvait disparaître comme ça? C’était impossible et surtout incompréhensible. Surtout à cet âge-là. Un jour, on rit avec une personne et le lendemain on est là à pleurer et à ne rien comprendre. Comment ça arrive des choses du genre? Pourquoi en plus, fallait-il que sa tombe sur Keiko. Elle était si gentille. Tellement aimable. Tout le monde l’aimait dans l’école. Pourquoi c’était elle qui était toute droite, toute rigide dans ce cercueil? Pourquoi étaient-ils tous là pour lui rendre un dernier hommage. Un dernier… La vie est cruelle. Marylee avait bien de la difficulté à accepter que ce soit la dernière fois qu’elle voyait son amie. Comme dernière fois, ça laissait un goût bien amer en bouche. Comme si on n’avait pas eu le temps de finir quelque chose et qu’on savait que plus jamais on aurait le temps de le faire comme il se doit.

    Il y avait tant de choses à faire encore, tant à se dire, tant à voir. Il fallait qu’ils finissent leurs études avant. Qu’ils deviennent de grands sorcier qu’elle devienne Professeur de potion, que Jack devienne un grand homme pour qu’il montre à ses parents de quoi il était capable lui aussi, qu’accessoirement il finisse avec Keiko parce qu’inévitablement ils s’aimaient et qu’ils allaient si bien ensemble. Il fallait encore battre Middleton au Quidditch que ce soit en tant que spectateur dans le cas des deux filles ou encore en tant que joueur dans le cas de Jack. À présent, l’avenir semblait si triste. Plus aucun de ces projets ne se réaliseraient avec le même envergure, avec la même joie parce qu’il en manquerait toujours un des trois pour fêter avec eux.

    C’était une bien triste réalité et il fallait l’accepter. Seulement le temps allait réussir cette tâche parce que pour le moment, Marylee était pleine de rage. Elle pleurait aussi fort que sa sœur avait pleuré aux funérailles de sa grand-mère. Aujourd’hui, au moins, elle avait Jack avec elle. Même si elle savait très bien qu’elle soit là pour lui aussi. Il fallait être forte et supporté son ami qui semblait pratiquement détruit. Elle observait en silence tous ceux qui étaient présent et qui pleurait la perte de Keiko. Ils n’auraient jamais les mêmes raisons qu’elle et Jack de pleurer. D’accord, Keiko était apprécié de tout le monde et avec raison, mais personne n’était proche d’elle comme ils avaient pu l’être. Il y avait bien quelques proches comme ses parents et peut-être cette plaie d’Amy qui pouvait se permettre de pleurer sur la tombe de Keiko, mais les autres… ce n’était que pour les apparences ou pour la peur de se dire que quelqu’un avait été tué et qu’il aurait pu être la personne dans la tombe. Pourquoi ce n’était pas eux au fait? Ils seraient bien. Juste ensemble comme avant envers et contre tous. Surtout, Jack ne semblerait pas sur le bord de mourir lui-même. C’était évident qu’il avait mal. Tellement, que Marylee n’avait pas sût quoi faire lorsqu’il avait quitté pendant la cérémonie. Elle comprenait, c’était trop dure pour lui, mais comment faire pour alléger sa peine ça, elle ne le savait pas… Keiko aurait trouvé le moyen de les consolés de n’importe quelle perte, mais pas de la sienne. C’était insurmontable. Keiko… Peut-être que si, Mary essayait de dire à Jack, ce qu’elle lui avait écrit il y a tant d’année au sujet de sa grand-mère peut-être que ça allégerait sa peine un peu.

    Ce n’est que plus tard, les genoux contre lui que la jeune Gryffondor de cinquième année le retrouva. Il avait effectivement l’air d’un jeune homme presque vulnérable. Jamais, elle n’avait eu une vision de Jack aussi désarmé. Elle posa doucement sa main droite sur son épaule. « ça va aller » semblait-elle vouloir dire. Elle lui sourit paisiblement, ses yeux à elle probablement encore humide de la cérémonie. Lee-Lee lui tendit un mouchoir et s’installa près de lui. Elle lui donna tout le temps nécessaire pour reprendre ses esprits. Elle remarqua le parchemin qu’il tenait entre les mains… Ils étaient tellement pareils. Seulement, elle, elle avait laissé sa lettre à Keiko avant qu’ils ne referment le cercueil.

    Marylee : Que lui dis-tu?
    Jack : Que je l’aime.

    Elle aussi l’aimait. Dans d’autre mot, d’un autre amour, mais elle l’aimait aussi. Marylee aurait été prête à parier que plus jamais son ami serait le même. À partir de cette journée là, elle était prête à parier que le Jack connu de toute l’école allait devenir pire encore. Elle espérait seulement que sa ne la toucherait pas. Il n’était pas question de perdre deux amis en un meurtre.

    {...}

    QUELLE CONNE! Marylee était dans une colère noire! Non, mais pour qui est-ce qu’elle se prenait sa stupide sœur! C’était de l’abus de pouvoir. Clairement! Mais évidemment, elle n’avait aucun moyen de prouver ce qu’elle disait. Qui pouvait la croire? Encore moins sa sœur qui pensait que chaque fois qu’elle disait quelque chose c’était parce qu’elle était jalouse d’elle et de tout ce qu’elle pouvait avoir! Pourtant ce qu’elle lui avait dit était la pure vérité et jamais elle n’aurait osé lui avouer si les 50 points de Gryffondor n’avaient pas été en jeu. 50! C’était beaucoup trop pour une si petite mésaventure. Et Mary l’avait dit à sa sœur la stupide préfète!

    Marylee: Je sais pas ce que je fais dans le couloir ici! Je te jure Phoebe! J’ai aucune idée! Tout à l’heure, j’étais à la bibliothèque et là je suis ici! Entre ça je ne me souviens pas de ce que j’ai fais!
    Phoebe : Aucune idée? Donc tu étais sous effet de substances illicites? Ça va couter cher à Gryffondor ta petite escapade nocturne Marylee! Je dirais presque 100 points et une visite chez le directeur!
    Marylee : 100 points! Tu te rends compte que c’est toi qui enlève tes points à ta propre maison! J’ai rien fait je te dis.
    Phoebe : Gryffondor va comprendre que c’est ta faute. Moi je ne fais qu’appliquer le règlement!
    Marylee : Lèche-Botte! Bon très bien j’étais chez les Serpentard si tu veux tout savoir! J’étais avec Jack, mais j’ai pas pris d’alcool!
    Phoebe : Ce sera donc 50 points!

    Mary avait tourné les talons avant de la frapper pour la deuxième fois de sa vie. Vraiment depuis qu’elle était préfète celle-là, elle était encore plus insupportable avec ses cheveux qui prenait une teinte de rouge pour signifié qu’elle avait le contrôle sur tout! Cinquante fichus points! Et honnêtement elle n’avait rien à voir avec le fait de se promener dans les couloirs après le couvre-feu! Elle ne se souvenait vraiment pas de ce qu’elle avait bien pue faire. Depuis quelque temps c’était régulier et ça arrivait de plus en plus souvent! Ça faisait peur. Et elle ne pouvait pas en parler à personne sinon ils croiraient tous qu’elle devenait folle! Des absences! À son âge!

    Évidemment, quand la vie va mal, elle ne peut aller qu’encore plus mal. C’est toujours la même chose. Quand ça va bien, on pourrait croire qu’on est le plus chanceux du monde comme si on avait pris une potion de Felix Felicis. Dans le cas de Marylee, on pourrait presque croire qu’elle subit les effets nocifs de la potion comme si elle en avait bu une très grande quantité. Sachant que cette potion est aussi extrêmement dangereuse s’il y abus. Elle pourrait aussi croire que c’est pourquoi elle ne se souvient plus de plusieurs heures de ses journées. Par contre, elle ne se voyait pas aller voir le directeur et lui dire qu’elle se faisait drogué au Felicis. Ce serait complètement absurde et personne ne la croirait. Pas même avec une dose de Véritasérum . la vie c’était vraiment, toujours et encore des potions pour cette jeune Gryffondor qui en associait une à chaque évènement! Elle s’en allait vers la tour des Gryffondor lorsqu’elle tomba sur cette emmerde de Max Middle. Qu’est-ce qu’il faisait lui aussi debout à cette heure de la nuit. Près de la tour? Déjà en colère contre le monde entier, ce qui effrayait un peu la jeune femme, puisqu’elle ne l’était qu’habituellement que contre sa sœur, elle apostropha Maximilien.

    Marylee : Qu’est-ce que tu fiches ici Middle? Tu ne devrais pas être de ton côté du château à dormir?
    Max : Toi aussi que je sache et tu es encore debout.
    Marylee : Tais-Toi! J’ai déjà perdu 50 points, tu ne m’en feras certainement pas perdre un seul de plus. Andouille! T’as face ne me reviens tellement pas. On dirait que tu as avalé du jus de crapaud quand tu étais jeune et que… tu es devenu comme eux. Un crapaud visqueux et dégoutant!
    Max : Dit-elle avec ses yeux de Gobelin. Je te déteste tellement Marylee Beck!
    Marylee : Je te hais encore plus Maximilien Middle!

    Aucun des deux ne s’était vraiment rendu compte qu’au fil de leur échange ils s’étaient rapprochés comme s’ils voulaient être encore plus près pour se crier des injures. Chaque réplique de Mary avait été froide et cinglante ce qui lui était très peu commun, mais comme elle s’adressait à Max, elle ne s’en rendit que plus ou moins compte. Finalement, ils étaient si près l’un de l’autre, mélangé avec la frénésie des idées qui s’embrouillent dans la tête tellement on veut détruire l’autre, leurs lèvres se touchèrent. Mary ne savait plus trop comment c’était arrivé seulement c’était là. Elle avait embrassé Middle! Folle de rage elle le repoussa après un bref moment. L’envoyant promené, elle partie rapidement en direction de son dortoir avant de perdre quelques points supplémentaires. Se demandant par le fait même, comment une chose pareille avait pue arriver!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marylee Beck
Gryffondor
_*Loosing my mind avatar
.

Age : 23
239 messages
Amour : //

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: joyeuse, débrouillarde, intelligente, studieuse, rieuse, rancunière, têtue, passionnée, arrogante, généreuse, loyale, sociable, honnête

Absence : non
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mar 21 Déc 2010 - 19:38


      ✩ COMPLÉMENTS ✩


    MOTIVATIONS : d’abord, je pense que ma présentation parle d’elle-même. Personnellement, ça faisait vraiment longtemps que je n’avais pas eu une si longue présentation. Et ça été très facile d’écrire pour Marylee. Je trouve que le personnage est bien construit. Juste assez pour me laisser de la place, mais en même temps pour que ce soit complexe. J’ai déjà plein d’idée sachant que la situation est assez complexe pour la jeune fille et j’adore Bellatrix. Puis, le forum est tellement chouette que ce serait difficile de faire autrement que de ne pas vouloir y investir du temps pour qu’il reste comme il l’est. Puis, il n’est même pas encore officiellement ouvert que je suis déjà en amour!

    RP D'ADAPTATION : Sale petite conne! Cette saleté de Gryffondor allait finir par la rendre complètement folle! Si c’était chose possible de le devenir d’avantage. Comment était-ce possible que cette gamine soit devenue son hôte? Bella aurait donné n’importe quoi pour avoir la chance de possédé le corps d’une vraie et digne Serpentard. Ô bien sur, personne n’arriverai à la cheville du maître, mais n’empêche seul le mot Gryffondor lui donnait des nausées et il fallait qu’elle vive avec eux! C’était insupportable! Et cette Marylee qui se croyait si bien alors qu’au fond ce n’était qu’une gamine capricieuse qui ne fait que jalouser sa sœur! « Une autre gryffondor » pensa Bellatrix avec dédain. Comme si tout les rouges et or lui rappelaient l’atroce combat de Poudlard. Après tout, Potter avait été un fier descendant de la maison des lions! Alors que son très cher seigneur des ténèbres, lui avait été à Serpentard. Quelle chance ce fichu Lucius pouvait-il avoir! Ce pauvre Lucius qui avait si souvent échoué par le passé avait eu la chance et l’honneur même d’hérité d’une enveloppe charnelle presque potable. Alors qu’elle était si mal chanceuse et pourtant, s’il y avait bien un personne qui ne méritait pas d’être dans le corps d’une petite fille loyale et dynamique. La mangemorte n’avait pas besoin d’une copie d’une meneuse de claques, groupie de l’équipe de Quidditch. Elle leur ferrait exploser la cervelle un à un si elle le pouvait. Jusqu’à ce qu’il n’y ait plus un seul Gryffondor dans cette école! Ce qu’elle donnerait pour jeté ne serait-ce qu’un seul sort de Doloris.

    Un frisson lui parcouru l’échine à la seule pensée du plaisir qu’elle éprouverait à entendre un de ces jeunes insignifiants crier de doleur sous ses yeux. Quel plaisir elle y prendrait! La plus jeune sœur Black éprouverait un désir fou à sentir le sang d’un rouge et or sur ses mains. Elle en ricanait de plaisir juste à voir l’image en tête. D’ailleurs, elle avait déjà ciblé quelque proie potentielle. À commencer par la peste de sœur de Marylee. Elles avaient au moins ça en commun. Aucune des deux n’arrivaient à voir l’autre en peinture. Bella et Mary possédaient la même haine envers cette grande fouine. Peut-être parce que Phoebe lui rappelait énormément ça propre nièce. D’ailleurs, elles avaient les mêmes aspirations. Nymphadora était devenue Auror et c’était ce que cette chère « sœur » voulait devenir aussi. Elle réserverait le même sort à cette petite peste qu’à sa nièce. Il valait mieux ne pas pendre la chance qu’elle devienne meilleure Auror que Dora.

    Bella n’en pouvait plus. C’était de la torture d’être prise dans ce corps et de ne pas pouvoir faire ce qu’elle voulait, quand elle le voulait. Elle marchait à une vitesse folle dans le corridor à la recherche de sa sœur Narcissa. Pour vous qu’elle tombe sur elle bientôt parce que Miss Lestrange allait finir par saisir un de ces jeunes Poufsouffle et le tuer sur le champ juste pour le plaisir de tuer un sorcier combien innocent. Et tout le monde sait que ces Poufsouffle sont les pires d’entre tous. Non, tous les hommes ne sont pas égaux. En haut de la liste, il y a le seigneur des ténèbres, elle et tous les mangemorts, les sorciers de sang purs et les sang-mêlé à égalité avec les moldus. Il fallait prendre son mal en patience, mais pour ça personne d’autre ne pouvais mieux aider Bellatrix à se contrôler que sa sœur. Bella attendait que le seigneur lui donne le feu vert. D’ici là, elle se rongerait de l’intérieur et essayerai de faire de son mieux pour ne tuer personne. Elle pourrait peut-être s’amuser avec la tête de Marylee en attendant. La jeune fille était beaucoup trop inquiète à se savoir peut-être folle… ça pourrait être amusant… Juste un peu de torture mentale!

    Ils n’y voyaient que du feu ces petits insignifiants d’étudiants. Jamais ils ne pourraient être assez tordus pour croire que le seigneur des ténèbres marchait parmi eux. Que grâce à elle, il devenait un peu plus puissant de jours en jours. Bella ne souhaitait qu’une chose et c’était que Tom Jedusor retrouve sa force incontestable de la première grande guerre, avant qu’elle ne soit enfermée à Azkabhan. Elle aidait le seigneur et, de plus, elle regagnait petit à petit sa confiance absolue. Lord Voldemort fut et sera toujours le plus grand sorcier de tous les temps! Bella eut un petit ricanement de fierté. Quelques uns des étudiants près d’elle, lui lancèrent un regard de travers se demandant tous si Marylee n’était pas devenue effectivement folle comme certaine rumeurs pouvaient le prétendre. Elle arriva enfin devant cette sainte vierge d’Amy, mais dans ses yeux la mangemorte pouvait clairement reconnaître le regard perdu de sa sœur qui attendait encore son fils. Drago. Pathétisme en personne. Surtout que Narcissa était peut-être celle d’entre eux qui se fichait le plus du pouvoir de Lord Voldemort. Elle l’avait trahi une fois et elle le referait sans doute. Bellatrix saisit le bras de sa sœur et l’attira avec elle dans un coin plus sombre.

    Elle ne savait plus par où commencer, par quoi finir, de quoi parler exactement. Allait-elle lui dire qu’elle envie de sang et de tuer tous ses petits morveux de Gryffondor, de sang-de-bourbe et autres créatures aussi insignifiantes soient elles. Probablement, c’était dans sa nature profonde. Tout le monde connaissait Bellatrix Lestrange pour sa cruauté sans nom. Pourquoi changerait-elle parce qu’elle était dans le corps d’une petite idiote? Bella tairait surement sa joie immense de se retrouver à Poudlard et de savoir que le maître prenait des forces grâces à elle. Sa sœur s’en fichait bien de toute façon ce qui lui importait dans la vie c’était Drago et son ridicule petit mari. Elle lui saisit le bras férocement, sans ménagement et délicatesse. Comme seuls les Black savent le faire. Narcissa ne broncha même pas!

    Bellatrix : Il faut! Il faut, que je tue un de ces ridicules et inutiles sang-de-bourbe Narcissa. Je sens mes entrailles qui se serrent, ma main qui démange et ne demande qu’un seul et minuscule Aveda Kedavra. Avec un peu de chance, je pourrais même m’amuser avec lui ou elle! Un petit sortilège de Doloris. Juste un! J’ai des frissons seulement à y penser. Des frissons que seuls les cris d’un enfant peu me donner.

    Elle ricana une fois de plus en ayant le même frissonnement que tout à l’heure. Ci-ci se pencha vers sa sœur afin que personne d’autre n’entende ses effroyables propos. Elles avaient l’air de comploter, mais au fond, Bellatrix ne faisait qu’évacuer son trop-plein d’émotions. Elle n’en pouvait plus. Pour vue que ça se termine bientôt.

    {…}

    J’avais drôlement mal au cœur et je ne savais pas vraiment pourquoi. J’avais l’impression que j’allais être malade d’une minute à l’autre et c’était franchement désagréable. Je n’avais aucune raison d’être malade! J’avais mangé raisonnablement et que des bonnes choses. Ça arrivait souvent dernièrement… comme si mes absences créaient ces maux de cœur. Je fixai le feu avec une attention particulière. Valait mieux pour moi regarder les flammes danser plutôt que de me laisser aller une seconde et de ne plus être capable de penser à autre chose qu’à Keiko et Jack. Il n’y avait pas une seule minute au monde où elle ne me manquait pas. Chaque fois, j’aurais quelque chose d’important à lui dire. J’ai encore ce stupide réflexe de me retourner pour lui parler. Comme si elle allait être là, près de moi et que je pourrais lui dire ce qui me passait par là tête à l’instant même où ça arrivait. Maintenant, quand je me tourne, il n’y a plus qu’un beau grand vide laisser par son absence. Si seulement j’avais le courage d’entrer dans cette fichue toilette où son fantôme se retrouve. Tout le monde le savait, mais bien peu d’entre nous, les étudiantes, utilisaient encore cette salle de bain. Je m’astreignais à faire des détours toujours trop longs pour éviter, seulement de voir cette porte! C’était encore si douloureux. Encore, juste d’y penser et j’ai l’impression d’avoir une masse qui pèse sur mon cœur… Finalement, peut-être était-ce la raison pour laquelle j’avais mal au cœur. J’étais tellement concentré dans ma détresse que je n’entendis même pas Andy s’approcher. Il prit le fauteuil à côté du mien et regarda les flammes avec moi pendant un moment. Silencieux. Je n’avais rien à lui dire pour le moment et c’était lui qui c’était assis là.

    Andy : Salut, Mary. Tu es bien tranquille ce soir! Est-ce que ça avoir avec le fait que tu te sois réconcilié avec Amy?
    Marylee : Amy?
    Andy : Hannigan! Aller tu peux me le dire. Je vous ai vue tantôt. Vous parliez ensemble. Comme si vous étiez amie depuis super longtemps. Franchement, ne fait pas cette face-là! Tu lui touchais le bras et vous vous écoutiez attentivement! Je suis content que ce soit arrangé entre vous deux. Franchement, qui peu détester une fille comme Amy?

    Moi! Je tentais de faire semblant de comprendre ce qu’Andy pouvait bien raconter. Moi? Avec Hannigan? Comme si on était amies? Jamais dans cent ans! Ce n’était surement pas arriver et ça n’arriverait pas. Toutefois, mon ami avait l’air de croire dure comme fer à ce qu’il avançait. Peut-être était-ce qu’il s’était passé pendant un de mes trous noirs. Je m’excusai auprès de mon coéquipier d’astronomie et monta à mon dortoir. Qu’est-ce qui m’arrivait bordel? Je ne me reconnaissais plus moi-même! Parler avec Amy Hannigan! Après ma sœur, c’est la personne que je déteste le plus au monde. Elle m’énerve cette petite enfant parfaite avec ses petites sœurs parfaites et sa famille parfaite! Rien est parfait dans la vie, alors pourquoi existait-elle!? Puis, comment se faisait-il que je ne me souvienne pas d’avoir eu une conversation avec elle. Dans la dernière heure, qu’Andy semblait dire! Pourquoi, il me manquait de plus en plus souvent des bouts de ma journée. C’est comme si je fonctionnais sur le pilote automatique, mais que je n’avais aucun souvenir, une mémoire de ce qui se passait. Je n’étais aucunement responsable de mes actes. Peut-être que moi aussi j’allais mourir. Pendant un de ces moments d’inconscience! Qu’est-ce qui pourrait bien se passer pour que je meure aussi bêtement! J’avais peur de mourir moi aussi, Keiko me manquait, certes, mais j’avais tellement de chose à accomplir ici encore! Puis, je ne pouvais pas laisser Jack tout seul non plus! Ce serait une catastrophe! Déjà qu’il est si changeant. Je ne pouvais pas me permettre de lui faire encore plus de mal en disparaissant moi-même. Le ciel allait finir par me tomber sur la tête. J’en avais bien peur.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Marylee Beck le Mer 22 Déc 2010 - 5:07, édité 3 fois
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 23
3404 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mar 21 Déc 2010 - 19:43

Voici le rp d'adaptation pour Marylee. Si tu as la moindre question, n'hésites pas!

    Voici le RP d'adaptation. Ce dernier se passe en deux parties!
    Dans un premier temps, nous retrouvons Bellatrix qui parcourt les couloirs du château à vive allure dans l'espoir de retrouver sa soeur, Narcissa. A l'intérieur d'elle-même, brûle l'impatience et la folle joie de revoir le seigneur des ténèbres reprendre petit à petit du pouvoir. Son orgueil se gonfle car c'est grâce à elle, grâce à sa servitude que Lord Voldemort petit à petit commence son ascension mais en plus, elle est supérieur à tous ces gens qui marchent vivent sans même se rendre compte de ce qui se passe...Bellatrix est fière d'elle-même et heureuse. Seulement sa folie est là et elle commence également à se sentir frustrée de ne pas pouvoir torturer, faire couler du sang et tous ces élèves qui sont des proies potentiels...De plus la pauvre vit dans la tour de gryffondor et cela la démanche vraiment fort de faire hurler de douleurs ces rouges et or. Voilà pourquoi, elle cherche Narcissa: pour se confier, essayer de faire passer tous ces sentiments. Voilà, racontez la recherche de Bellatrix dans les couloirs et particulièrement ce qu'elle ressent donc son impatience, sa frustration, sa joie, ses colères, sa fierté etc.

    La deuxième partie du rp est centrée sur Marylee qui se trouve dans la salle commune, au coin du feu. Elle pense à Keiko et à Jack lorsque quelqu'un, un de ses camarades de gryffondor avec lequel elle s'entend bien, vient l'interroger au sujet d'Amy Hannigan, la personne qu'elle déteste le plus au monde avec sa soeur. Ce camarade lui raconte qu'il l'a vu discuter avec la jeune poufsouffle de manière très amicale, comme une confidente, qu'elles avaient l'air très proches, la main sur le bras etc. Marylee, ignorant bien entendu qu'il s'agissait de Narcissa et de Bellatrix, monte s'isoler dans son dortoir afin de réfléchir. Racontez surtout ses craintes, ses doutes, ses réflexions, ses questionnements, ses pensées, sa haine à l'égard d'Amy, à l'égard de sa soeur, sa tristesse pour Keiko peut aussi s'y mêler ainsi que son amitié pour Jack, sa fidélité envers ses amis, ses envie d'être un adolescente courageuse et brillante etc....Mais le tout doit surtout se centrer sur ses inquiétudes, ses questionnements, ses incompréhensions...

    Bon rp!


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 23
3404 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mer 22 Déc 2010 - 12:08

    Bienvenuuuue Marylee,

    Aha, enfin l'heure de la validation finale! C'est une fiche magnifique que tu m'offres là: complète, bien écrite et c'est exactement ainsi que nous percevions la jeune Marylee. J'aime ce que tu en fais, les relations avec sa famille, avec sa soeur. C'est parfait! Ton rp d'adaptation est resplendissant surtout, en effet, la partie de Bellatrix qui est génial! Alala cette petite coquine, pleine d'envie de torture! Bref j'adore et c'est exactement ce que j'attendais. Juste, c'est un peu dommage pour la deuxième partie que ce soit à la première personne car j'aurais voulu voir comment tu te positionnais dans sa tête mais depuis l'extérieur.
    Par contre juste un petit mot, fais bien attention aux concordances des temps. Un texte narratif (sauf notion de vérité générale) se fait à l'imparfait et au passage simple (avec plus que parfait pour les antériorité etc.) et parfois il se glisse un présent entre tes lignes qui décontenances un peu. De la même manière pour la première personne, au passé simple pour un verbe en er, c'est "ai" parce que parfois se glisse un "a" comme "je tomba" et là ça fait un peu mal aux yeux! Mais à part ces quelques petites fautes qui doivent être dues à ta distraction j'imagine et à ton empressement et à ta motivation, ton style est génial et j'aime beaucoup! Donc en résumé: très bonne fiche!

    Bon tu es un PV mais j'adore faire ça quand même Razz Loyal, fidèle, pleine d'entrain, courageuse, orgueilleuse...Ta maison sera
    GRYFFONDOR

    Voilà, je déplace ta fiche dans les "validés", je te mets ton groupe, ta couleur et vais noter ton psote vacant comme "pris".
    Quant à toi, avant de jouer, il te FAUT aller créer ta fiche de rp, ta fiche de lien et ton hiboux (c'est obligatoire avant de commencer le jeu). Il te faut aussi compléter la première partie de ton profil (ce qui est en blanc c'est pour toi et en gris, ça concerne le personnage. Le "rang" c'est ce qui se trouvera au dessus de ton avatar -oui sur AM, Porcinet a changé tous les codes possibles pour que ce soit modifiable par les membres ^^-.
    Tu peux aussi également aller jeter un oeil dans les demandes pour voir si quelque chose t’intéresse et voilà...Le monde du rp s'offre à toi ainsi que celui de notre flood xD! Si il te traverse encore la moindre question, n'hésite surtout pas Wink!

    Bienvenue encore Very Happy

    et Bon Jeu surtout Very Happy

    Fiche validée


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loreana N. Wilde
Admin | Prof. de Potion
Dir. de Serdaigle
Baby : checked. Now, wedding ? avatar
.

Age : 30
1001 messages
Amour : Il n'y a plus que Nathou <3 (bon, un peu Max quand même)

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Etrangement morose, ces temps-ci

Absence :
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mer 22 Déc 2010 - 12:32

YEAH !

Bienvenue parmi nous ! Very Happy J'espère, non, je suis sûr que tu vas te plaire sur AM Very Happy

Et quand mon Baël sera validé, il nous FAUDRA un super lien Very Happy
Et avec Lor' aussi, bien sûr Smile


_________________
Maximilien et Nathanaël...
Les deux hommes de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laura P.Owned
Admin | Serpentard
La vie réserve parfois de belle surprises. avatar
.

Age : 24
1696 messages
Amour : Une langue de Plomb.

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Exécrable la plupart du temps

Absence :
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mer 22 Déc 2010 - 13:57

Bienvenue sur AM!!

J'espère que tu vas bien t'amuser et que notre folie te fera pas fuir :p


_________________


☐ SINGLE ☑IN A SECRET LOVE WITH HUGO GARNALIEL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia I.Brown
Admin | Médicomage
avatar
.

Age : 24
1237 messages
Amour : Timothé

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: douce, généreuse, courageuse, légèrement timide, protectrice, volntaire, joueuse

Absence : Présente au possible en fonction du boulo
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mer 22 Déc 2010 - 15:03

bienvenu officiellement maintenant
J'ai vraiment adoré ton Rp et j'aime ta façon d'écrire.

Je te souhaite de bien t'amuser
et puis je travail sur les liens que tu m'as demandé


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marylee Beck
Gryffondor
_*Loosing my mind avatar
.

Age : 23
239 messages
Amour : //

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: joyeuse, débrouillarde, intelligente, studieuse, rieuse, rancunière, têtue, passionnée, arrogante, généreuse, loyale, sociable, honnête

Absence : non
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mer 22 Déc 2010 - 15:44

Merci beaucoup!!!

(Je sais, ma partie de rp avec Marylee est vraiment ordinaire. De toute façon, je vais écrire à la troisième personne sur le fo'. C'est juste que je voulais faire le contraste avec les deux. Puis, disons que je me suis pas mal dépêché pour la faire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 23
3404 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mer 22 Déc 2010 - 15:52

Razz OUi je me doutais que c'était à cause de l'empressement mais c'était une bonne idée le contraste. Je t'avoue que ça m'a bien plu de faire un petit tour direct dans la tête de cette chèèèère Marylee! Very Happy

Bon bah voilà et histoire de faire original Razz bah je re dis comme tout le monde

BIENVENUUUE ENCOOOREUUH <3

EDIT: j(ai oublié de préciser qu'il faut aussi que tu crée Phoe' en scénario Very Happy


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timothé N. Smith
Admin | Apprenti
Fight 'til the end avatar
.

Age : 25
394 messages
Amour : Julia

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Sociable, attentif, prétentieux, têtu... étrangement agressif et sujet aux sautes d'humeur depuis un moment.

Absence :
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mer 22 Déc 2010 - 16:52

Quelle fiche supeeeerbe! Nous faudra absolument un lien *_______*

OMG Bellatrix à Poudlard, ça va être tellement fou!

Bienvenue parmi nous et je te souhaite de vraiment t'amuser, quoi que sur AM ça ne sera pas difficile Wink


_________________
« 'Cause this ain't Wonderland »
If they say life's a dream call this insomnia. Cause this ain't Wonderland it damn sure ain't Narnia. And once you cross the line you can't change your mind. Yeah I'm a monster but I'm no Frankenstein. And quite frankly I've been feeling insane in between my eyes. I really cant explain what I feel inside. If you knew what I was you would run and hide. Many have tried to go into the night cross over the line and come back alive. But that's the price we pay when we living on the other side.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda Miller
Poufsouffle
Princess Pouffy avatar
.

Age : 24
93 messages
Amour : Trop compliqué ...

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: Douce - Fleur Bleue - Adorable - Jalouse - Rancunière

Absence :
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Mer 22 Déc 2010 - 19:22


Bienvenue parmi nous ! J'adore ton personnage et Leighton I love you

Très heureuse de t'avoir parmi nous Very Happy

Bonne chance dans ce monde de sorciers pas toujours normaux ... Si tu as besoin d'aide, je suis là ! Wink

Encore bienvenue ! cheers

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Devan J. Harris
Modo | Médicomage
GOD ADMIN ϟ gays will rule the world
.

Age : 25
94 messages
Amour : Saskia

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Emmerdeur, amusant, enjoué, dynamique depuis peu, amoureux, affectueux.

Absence : moins présente durant les fêtes
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Jeu 23 Déc 2010 - 21:29

Ta présentation est vraiment un plaisir pour les yeux, je te félicites. (aa)
J'ai hâte d'avoir un lien avec toi!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Porcinet M. Mayfleet
Admin | Poufsouffle
Lιttℓε ριg ιη thε ωιηδ avatar
.

Age : 22
258 messages
Amour : no one

Pensine
Orientation Sexuelle: Homosexuel
Année d'étude: 6ème année
Caractère: Fragile - Autiste - Distant Imaginatif - Troublant - Naïf - Colérique Enfantin - Généreux - Solitaire

Absence : Débordé
MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall} Lun 27 Déc 2010 - 11:34

    WELCOME ! =D
    (je sais je suis un peu en retard, vacances oblige ^^)

    J'ai beaucoup de choses à faire en ce moment mais dès que j'aurais un peu de temps je viendrai lire ta fiche Wink Encore bienvenue dans notre "grande" communauté.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.


messages


MessageSujet: Re: Marylee * {Tears don't fall}

Revenir en haut Aller en bas
Marylee * {Tears don't fall} Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo-Mortem :: 

┤Gestion du personnage├

 :: 

Cérémonie des Répartitions

 :: 

Mémoire du Choixpeau

-