Appelo-Mortem
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

annabeth ▬ « the end has no end » (terminée)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 20:03

    ANNABETH « ANNA » WRIGGLE
    Feat. Emma Watson

    I. Vous

    PRÉNOM : Amandine
    ÂGE : Seize ans (purée dire que j'avais quinze ans à peine quand j'suis arrivée ici =D)
    ANCIENNETÉ DANS LE RP : Environ cinq ans maintenant ! Smile
    COMMENT AVEZ VOUS DÉCOUVERT LE FORUM ? :« Il était une fois ... blablabla » Ca fait longtemps, longtemps, longtemps ♥
    QUE PENSEZ VOUS DU FORUM:AM est de retour ? Je ne pouvais pas laisser passer ça mes cocos Very Happy


    II. Formalités[/size]

    AVATAR : Emma Watson
    CODE :
    PROFIL : complété par un admin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Annabeth Wriggle le Ven 21 Jan 2011 - 20:14, édité 5 fois
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 20:03



« Les gens meurent par bêtise et négligeance en laissant trop souvent passer les occasions qui s'offrent à eux. La vie se joue maintenant, il n'y a pas d'au-delà. Alors faites qu'elle brûle, toujours de la plus ardente flamme. » ▬ o. wilde



✩ CARTE D’IDENTITÉ ✩

nom : Wriggle.
prénom : Annabeth, à prononcer « annabess ».
âge : Dix-sept ans. Et à l'occasion, je vous ferais remarquer que cela signifie qu'elle entame sa septième et dernière année à Poudlard.
date de naissance : Le sept mai, et je pourrais même vous dire qu'elle est née à Londres.
statut du sang : On suppose sang-mêlé. Sa mère, Agatha Wriggle, a laissé entendre qu'elle était une sorcière de sang pur. Quand à son père, son identité n'est pas connu mais Annabeth a toujours supposé qu'il était moldu.
maison : Poufsouffle. Justice, loyauté et logique. La maison des jaune et noir l'a accueilli lors de sa première année, elle est comme sa deuxième famille - ou sa première, étant donnée qu'elle n'a pas vraiment de famille.


✩ LES DÉTAILS MAGIQUES✩

baguette magique : La baguette d'Annabeth est la jumelle de celle de son frère, puisqu'elles contiennent toutes deux une aile du même billywig. Celle d'Anna' est quand même bien plus petite, puisqu'elle ne mesure " que " vingt-deux centimètres. Elle est en bois de saule, et est rapide et souple. Très utile dans les sortilèges et enchantements.
balai : La première fois qu'elle est montée sur un balai, c'était sur un de ceux appartenant au collège Poudlard. Son premier cours s'est très mal passé et elle n'a plus voulu remonter dessus avant un bon bout de temps. Jusqu'à ce que, sur un coup de tête, elle décide de réessayer. Par un pur hasard, elle réussissait maintenant à bien maitriser son balai - en fait, elle avait emprunté celui de son frère - et appréciant de se donner un peu d'adrénaline, elle a décidé d'économiser pour s'acheter un balai plutôt pas mal, malgré que ce ne soit pas celui en vogue du moment.
animal : Le frère d'Annabeth, Aaron, lui a offert un hibou pour leur treize ans. C'est un minuscule mâle, qu'elle nomma HD (non pas Haute Définition, mais Hibou Détraqué). Ses plumes sont marron clair, mouchetées de petites tâches blanches. Il est plutôt rapide mais un peu trop exubérant et envahissant.

patronus : Un petit papillon lumineux (bon ok, tout les patronus sont lumineux mais cela donnait une image poétique ... ahem), qu'elle trouve d'ailleurs très mignon. Il bat des ailes assez lentement cependant, comme s'il vivait dans un monde paradoxal au ralenti.
épouvantard : Son jumeau, Aaron, debout face à elle, agonisant : il se tient le ventre : une plaie béante saigne abondamment, la tâche rouge se propage sur tout son tee-shirt, tandis que lentement son frère s'effondre devant elle. Il est ce qu'elle a de plus précieux au monde.
autre : Annabeth possède un miroir à double sens. L'autre moitié du miroir est détenu par son frère : ainsi, lorsqu'elle regarde dans le miroir et prononce le nom de son frère, elle peut lui parler à distance. C'était la seule condition pour qu'elle ne fasse pas le voyage jusqu'en France afin de le ramener en Angleterre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Annabeth Wriggle le Ven 10 Déc 2010 - 21:07, édité 5 fois
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 20:04


(c) paperback


PROLOGUE ;

« Chère Annabeth,

Après ce qui c'est passé, je ne compte pas revenir. Tu penses certainement que j'ai pris ma décision trop rapidement, et que je reviendrais bientôt. Mais ma décision est bel et bien prise : je ferais ma dernière année à Beauxbâtons, en France. Je suis déjà inscrit, l'année va bientôt commencer. En attendant, Mrs Jordan, notre tutrice, m'aide à payer une chambre d'hôtel sur Paris. Je sais que tu as toujours rêvé d'y aller, d'ailleurs. C'est vraiment magnifique, en tout cas.

Je ne peux donc pas te donner une date de retour. Je pense aussi rester à l'école pendant les vacances. Peut-être reviendrais-je à noël ? Je ne sais pas. Tout ce que tu m'as dit m'a fait réfléchir. J'ai besoin d'y réfléchir encore. J'ai besoin de rester éloigné un certain temps de Poudlard, de toi, des autres. De ma vie en Angleterre. Je veux pouvoir réfléchir entouré de gens qui ne savent rien de moi. C'est beaucoup mieux ainsi. Tu me manques, c'est indéniable. Est-ce que je vais tenir ? Possible, je l'espère. Sans toi, la vie est moins belle. Mais nous avons besoin tout les deux d'apprendre à vivre l'un sans l'autre. Je ne serais pas toujours là, la preuve.

Je suis très loin, mais je pense à toi. Ne pleure pas trop, continue ta vie. Tu y arriveras très bien, je le sais. Je continuerais à t'écrire, mon nouveau hibou fera les aller-retour.
C'est fou comme je t'aime,

Aaron. »

Annabeth replia la lettre dans sa main. Elle hoqueta, secoua la tête lentement. « Ne pleure pas trop », lui disait-il. C'était comme couper un arbre et lui demander de ne pas tomber. C'était impossible. Alors Annabeth laissa couler les larmes qui lui montaient aux yeux. Elle voulut hurler, crier sa peine au monde entier. Le faire revenir au plus vite auprès d'elle. Annabeth sans Aaron, c'était quoi ? Elle ne le savait pas, n'avait jamais voulut le savoir. Tout était morne autour d'elle. Le hibou d'Aaron hulula, pencha la tête sur le côté. Annabeth attrapa un bout de parchemin dans son sac de cours qu'elle portait en bandoulière sur l'épaule droite. Elle prit sa plume à encre noire et griffonna quelques mots dessus : « Reviens. Je t'en prie. ». Elle roula le bout de parchemin et l'accrocha à la patte droite du hibou. Sans un mot, elle poussa le hibou en dehors, et il s'envola en poussant un cri, qui parut désespéré aux oreilles d'Annabeth. Ses pleurs redoublèrent et elle préféra rejoindre son dortoir plutôt que d'affronter le regard des autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Annabeth Wriggle le Dim 12 Déc 2010 - 15:40, édité 2 fois
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 20:04


Jusqu'à ses onze ans, Annabeth n'aurait jamais cru être une sorcière. Elle, mais encore moins son frère jumeau. La jeune fille avait toujours tenté de garder les pieds sur terre, encouragée par sa mère adoptive. En effet, cette dernière, qui avait la cinquantaine lors de leur adoption et dépassait désormais la soixantaine, était totalement contre les contes de fées. «A quoi bon voiler la face des enfants, mieux vaut leur faire comprendre dès le plus jeune âge ce qu'est réellement le monde », disait-elle. A cette époque encore, Mrs Jordan - c'était son nom - n'était pas encore au courant pour la " petite " particularité de ses enfants adoptifs.

Annabeth, quand à elle, s'était souvent demandée pourquoi Mrs Jordan les avait adopté, elle et son frère. Elle n'avait aucun souvenir de ce jour là, ayant été adopté à l'âge de treize mois. Et elle n'avait encore moins de souvenir de sa mère biologique. C'est également à onze ans qu'elle apprit la vérité sur sa mère : Agatha Wriggle, sorcière de sang-mêlé de son état, ayant raté sa vie et finit dans les bas fonds de Londres. Elle s'était retrouvée piéger dans le monde affreux de la prostitution et finalement, était tombée enceinte de l'un de ses clients. Un inconnu, certainement un moldu. Miss Wriggle avait mis au monde ses jumeaux et avait attendu deux semaines avant d'écrire une lettre bourrée de fautes à leur attention et d'enfin mettre fin à ses jours, en se plantant un couteau de cuisine dans l'estomac. Elle s'était surement vidée de son sang très lentement. Une voisine l'avait retrouvée morte dans son appartemment, en entendant les cris incessants des nouveaux nés. Aaron et Annabeth avaient alors été placé dans un centre pour enfants, et y vécurent jusqu'à leur adoption, quelques mois plus tard.

Ainsi, après une enfance sans histoires - à part quelques faits inexplicables par-ci par-là -, elle allait apprendre le jour de ses onze ans toutes les vérités de son existence. La lettre de sa mère était scellée, et il était marqué dessus en rouge " POUR LEUR ONZE ANS ". Lorsqu'Annabeth ouvrit la lettre - elle s'était jetée dessus avant son frère -, elle la parcourut des yeux en un éclair. Elle fronça d'abord le nez, comme elle avait coutume de le faire lorsqu'elle était frustrée ou dans l'incompréhension totale. Puis, un énorme silence s'installa entre elle, son frère et leur mère adoptive. Et comme si tout cela n'était pas suffisant, une deuxième lettre arriva, puis une troisième. En effet, une chouette entra par la fenêtre ouverte, suivit d'une deuxième. Toutes deux tenaient entre leurs serres une lettre scellée d'un P et les lâchèrent devant les jumeaux. L'une était adressée à Annabeth, l'autre à Aaron. Il n'y avait rien à dire. Mrs Jordan avait hurlé puis s'était calmé : elle était en fait restée bouche bée et ne semblait pas disposer à décrocher un mot. Quand aux jumeaux, entre eux il était inutile de parler. Ils échangèrent un simple regard, et ce fut comme si leurs pensées communiaient. Ils se comprirent, se prirent la main et relirent les lettres, encore et encore. Ils avaient maintenant la certitude qu'ils n'étaient pas " normals ". Ils étaient des sorciers, allaient étudier au collège Poudlard plutôt qu'au petit collège paumé du coin et en plus, étudieraient avec une baguette magique, un chaudron et des gants en peau de dragon ... Peu importe s'ils venaient d'apprendre que leur mère biologique était une prostituée sans espoir d'avenir. Annabeth avait espéré mieux dans son enfance, mais elle s'était déjà faite à l'idée d'avoir une mère peu prestigieuse. Elle s'était décidée à ne jamais en parler à qui que ce soit, à faire comme si elle ne savait absolument rien d'elle. Et par politesse de toute façon, les gens ne demanderont pas plus d'informations que " notre mère nous a abandonné ".

**

Etre une sorcière était ... magique. C'était le cas de le dire. Déjà deux semaines avant sa première rentrée, Annabeth s'était rendue au Chemin de Traverse avec son frère. Mrs Jordan n'avait pas voulu les y accompagner : elle refusait de croire à toutes ces histoires de sorcellerie. Elle les avait donc laissés devant le Chaudron Baveur, avec de l'argent qu'ils échangèrent là-bas en gallions, la monnaie sorcière. Annabeth avait alors eu l'impression d'avancer dans un rêve : c'était tout simplement génial. Et là encore, ce n'était qu'un avant-goût de ce qui l'attendait plus tard. Lorsqu'elle posa les yeux sur Poudlard, Aaron crut qu'elle allait complètement disjoncté. Ses yeux pétillaient, elle sautillait sur place, toute guillerette. Son coeur débordée de curiosité, d'impatience et de joie. Elle avait placé énormément d'espérance et d'attentes dans Poudlard depuis qu'elle avait reçu la fameuse lettre, et ne fut pas déçue. Tout était magnifique : surtout le plafond magique qui donnait l'impression d'avoir une vue superbe sur le ciel étoilé. Comble du bonheur, elle fut envoyée dans la maison d'Helga Poufsouffle, avec son frère jumeau. Ainsi, ils se promirent de ne plus se quitter.


crédit bannière : clumsy♠doe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Annabeth Wriggle le Jeu 13 Jan 2011 - 20:10, édité 6 fois
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 20:04



Grandir ne changeait rien dans la relation extra fusionnelle qu'entretenait les jumeaux Wriggle. Ils étaient si proches, si complices qu'à partir de la troisième année, une rumeur circulait comme quoi ils pratiquaient l'inceste, qu'ils s'aimaient d'amour. La nouvelle avait un peu froissé Aaron, surtout énervée Annabeth. Oui, elle aimait plus que tout au monde son frère. Parce qu'il était sa seule famille - Mrs Jordan avait toujours été trop distante avec eux pour la compter vraiment - et son jumeau, une part d'elle même. Elle l'aimait parce qu'ils étaient pareils, ou leurs quelques différences se complétaient. Elle pensait n'être rien sans lui, et il semblait penser la même chose. Ainsi, la rumeur les avait un peu éloigné, jusqu'à ce qu'Aaron fasse taire les rumeurs en sortant avec une serdaigle de leur année. Annabeth fut folle de jalousie, et cela l'étonna. Elle ne supportait pas que quelqu'un d'autre, une fille même, devienne aussi proche de son frère. Elle s'éloigna alors à son tour, laissant son frère perplexe car il avait bien compris que sa relation posait un problème à sa soeur. Et encore, ils n'avaient que quatorze ans ...

Bref, ne croyait pas pour autant qu'Annabeth n'avait que son frère dans la vie. Etant sociable, elle n'avait pas eu de mal à se faire quelques amis dans le château. A commencer par celle qui devint sa meilleure amie, Julia Brown. Une gryffondor de la même promotion, qu'elle avait rencontré dans le Poudlard express et avec qui elle avait ensuite pris la barque pour se rendre au château. Toutes deux ont échappés à la baignade forcée et avec cette petite mésaventure, se sont grandement rapprochées. Et puis il y avait Amy, cette fille de son dortoir qu'elle ne pouvait pas supporter au début. En fait, c'était assez aléatoire : Amy l'agaçait autant qu'elle l'appréciait. Puis il y eut Maximilien, avec qui elle sortit lors de sa cinquième année. Cela ne dura pas longtemps, mais lui permit de se trouver un fidèle ami et de faire la connaissance de Timothé Smith. Puis plus tard, il y eut Thomas Morgan. Son premier grand amour, avant qu'ils ne se quittent en bon terme. Grâce à cela, elle rencontra aussi Devan, qu'elle adorait plus que tout. Enfin bref, elle n'était pas totalement seule. Mais malgré tout, son frère restait le plus important dans sa vie. Et cela allait précipiter sa chute ...


crédits icones : sinnerwhisper, jane, pumpkin pastie, microwave

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Annabeth Wriggle le Jeu 13 Jan 2011 - 21:58, édité 1 fois
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 20:04



Dortoir des Poufsouffle, l'année dernière.

Annabeth avait envie d'hurler. Elle avait mal au ventre, car sa rage semblait s'y concentrer et bouillir d'un feu ardent. Ses joues étaient rouges, brûlés par la colère qu'elle ressentait. Elle n'avait jamais été autant en colère. C'était comme si toute la tension accumulée ces derniers jours n'avaient pu être retenus encore plus longtemps. Annabeth avait été pendant quelques temps comme une bombe à retardement. Tôt ou tard, ses proches savaient qu'elle allait exploser. La tension était palpable entre les deux jumeaux, et ceux depuis des jours. Tout le monde ignorait la raison de cette tension, mais tout le monde la sentait. Ceux qui les connaissaient bien ne comprenaient absolument pas, les autres encore moins. Et ce fut ce soir là, le soir du bal de noël, qu'Annabeth explosa.

Ses cris, qui montaient de plus en plus dans les aigus au fur et à mesure de la dispute, résonnaient dans tout les coins de la salle commune des Poufsouffle. Cette salle qui d'ordinaire respirait le calme, la tranquillité. Ce n'était plus le cas. Aaron et Annabeth Wriggle étaient seuls, l'un en face de l'autre. Le reste du château se concentraient surement dans la Grande Salle, la fête de noël battait son plein, annonçant des vacances proches. Les mots fusaient, les regards étaient haineux. Plus aucun amour ne traversaient les deux regards, tournés l'un vers l'autre. Annabeth serrait les poings, les larmes aux yeux. Aaron lui, serrés le dossier d'un fauteuil tellement fort que ses doigts étaient blancs. Ils se disputaient, aussi fort que ça ne leur été jamais arrivé. Finalement, après un énième cri de rage, Annabeth courut dans le dortoir des filles, où elle se jeta avec force sur son lit, la tête dans son oreiller. Elle hurla bien fort dans son coussin, puis laissa couler toutes ses larmes, qu'elle avait retenu tant bien que mal jusque là. Pleurer lui rougit les yeux, la fatigua énormément : elle finit par s'endormir, encore habillée de la magnifique robe blanche qu'elle avait commandé spécialement pour le bal.

**

C'est Amy qui la secoua le lendemain matin : il était dans les environs de dix heures. Annabeth était dans un état pitoyable : ses yeux étaient encore rouges, son chignon de la veille ne ressemblait plus à rien et son maquillage avait coulé dans un effet " panda ". Encore ensommeillée, elle ne remarqua pas tout de suite l'air catastrophé de son amie.

Amy ▬ « Annabeth ... Que s'est-il passé hier soir ? »
Annabeth ▬ « Hein ? »

Annabeth jouait les ignorantes : elle n'avait pas envie que l'histoire de la dispute s'ébruite. Elle était presque sure que personne n'avait entendu ses cris - à part peut-être les personnages dans les tableaux de Poudlard ... - et donc, préférait se taire et attendre de pouvoir régler le problème avec son frère, quitte à laisser couler un ou deux jours. Elle l'ignorait encore, mais cela n'allait pas pouvoir se passer ainsi. Elle comprit que quelque chose n'allait pas quand Amy, l'air grave, s'assit sur le bord de son lit et lui mit la main sur l'épaule.

Amy ▬ « Anna', ma belle ... Dis moi ce qu'il s'est passé. »
Annabeth ▬ « Mais de quoi tu parles enfin ?! Qu'est-ce qu'il y a ? »
Amy ▬ « C'est Aaron ... »

Annabeth voyait les autres filles du dortoir tournaient autour de son lit, faisant semblant de s'occuper mais tendant quand même l'oreille. Seul Amanda manquait. Les autres affichaient un air tantôt compatissant, tantôt dubitatif.

Annabeth ▬ « Aaron ?! Quoi, Aaron ? »
Amy ▬ « Il a demandé à voir le directeur et a quitté l'école très tôt ce matin. Il est parti ... »
Annabeth ▬ « Quoi ? Parti ? Impossible. »

Cependant pas si assurée que ça, Annabeth repoussa ses couvertures vivement et courut aussi vite qu'elle put dans le dortoir des garçons, dans un état pitoyable. Les Poufsouffle la regardèrent passer en murmurant, l'air d'avoir pitié d'elle. Quelques garçons protestèrent à son passage : les filles étaient interdites ici. Et lorsqu'Annabeth poussa la porte de la chambre qu'occupait son frère, elle remarqua tout de suite que quelque chose n'allait pas. Le lit d'Aaron était vide. Les draps avaient été enlevé, les rideaux soulevés et la grande malle au bout était ouverte et vide. Vide ... comme le coeur d'Annabeth à ce moment là. Un des garçons du dortoir, le meilleur ami d'Aaron s'avança en balbutiant :

Marlowe ▬ « Annabeth hum ... Il ... Il est parti très tôt ce matin. Un elfe de maison est venu chercher sa valise qu'il avait faite et il l'a emmené. Aaron a laissé une lettre pour toi euh ... Amy l'a prise je crois. »
Annabeth ▬ « Donnez moi la lettre !! »

Annabeth était comme folle. Elle se fichait bien, à cet instant, de l'image qu'elle renvoyait. Elle trépignait, hurlait, pleurait. Finalement, elle se laissa tomber par terre et repoussa violemment Marlowe qui avait voulu la retenir. Bientôt, Amy arriva en courant. Elle lui tendit la lettre, qu'Annabeth attrapa brutalement. Elle déplia le parchemin et parcourut les mots en vitesse, tentant de se calmer. Aussitôt qu'elle eut finit de lire, elle déchira la lettre en hurlant. Elle entendit vaguement quelqu'un demander à un autre d'aller chercher un professeur. Dans la tête d'Anna, il n'y avait plus rien. Ses pensées tournaient trop vite, sa tête lui faisait mal. Ses yeux, baignés de larmes, lui piquaient. Elle était comme inconsciente, comme flottante dans un monde iréel où tout n'était que douleur et violence.

Le professeur fut contraint d'utiliser le maléfice du saucisson pour calmer Annabeth et pouvoir la transporter à l'infirmerie le plus discrètement possible (autant dire que la rumeur du départ d'Aaron avait déjà tourné dans toute l'école et que les élèves se pressaient dans les couloirs pour tenter d'apercevoir la jumelle abandonnée, dont on disait qu'elle avait déclenché un véritable scandale). Là-bas, on lui donna un calmant - ou plusieurs surement - qui firent dormir Annabeth. A son réveil, la directrice des Poufsouffle vint lui parler, lui expliquer qu'Aaron avait demandé l'autorisation de partir finir ses études à Beauxbâtons et que le directeur le lui avait permis. Elle ne dit rien de plus à Annabeth, à part qu'elle comptait sur elle pour se remettre au plus vite et ne plus faire de scandale. Et ce fut le début d'un long calvaire ...

crédit bannière : REgina

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Annabeth Wriggle le Ven 21 Jan 2011 - 19:55, édité 2 fois
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 20:05



Citation :
« Annabeth, onze ans, poussait son lourd charriot à travers la gare King's Cross. Son frère jumeau, Aaron, était à ses côtés. Il la suivait les mains dans les poches : elle avait perdu à pierre-feuille-ciseaux et devait donc pousser les deux grosses valises. Quelques jours plus tôt, les jumeaux s'étaient rendus pour la première fois au chemin de Traverse, afin d'y faire les achats de rigueur. Annabeth avait tout simplement trouvé cela fantastique. Elle hésitait entre le stress et l'excitation.

Sur leur billet, il était marqué qu'il fallait se rendre au quai neuf 3/4. Annabeth s'arrêta donc entre le quai neuf et dix. Ils restèrent un moment immobiles, un peu perdus. Quatre ou cinq minutes plus tard, Aaron tapota l'épaule d'Annabeth et lui demanda de regarder sur sa droite. Elle crut apercevoir un mouvement vers le mur, mais rien de bien concret. « Hum, quoi ? », fit-elle. « Une mère et sa fille je présume : elles ont disparu dans le mur. C'est ... magique, tu vois. », répondit Aaron d'un air idiot. Annabeth trouvait toujours qu'il avait l'air un peu idiot, malgré qu'elle sache parfaitement qu'il était très intelligent. Elle l'aimait plus que tout au monde. N'empêche que ce qu'il venait de dire était complètement fou. Mais depuis qu'ils avaient reçu leur lettre de Poudlard, ils allaient de surprise en surprise. Annabeth avança le charriot vers le mur, le toucha avec précaution, s'attendant à disparaitre derrière. Il n'y avait rien d'anormal, cependant. « Ils courraient, eux. Peut-être qu'il faut courir. ». Annabeth jeta un coup d'oeil à son frère, puis déclara sur un ton sans équivoque : « Ok, vas-y le premier. ». Aaron se contenta de soupirer bruyamment, en prenant de l'élan pour courir vers le mur. Avant de se lancer, il cria à sa soeur : « Si je me cogne contre ce mur, j'te revaudrais ça Anna ! ». Il lui lança un regard ironique et fonça droit sur le mur. Au lieu de l'impact qu'Annabeth redoutait, Aaron disparut et se fondit dans la pierre. Elle déglutit, serra très fort les poignets de son charriot et imita son frère : elle ferma les yeux et lorsqu'elle les rouvrit, elle découvrit le fameux quai neuf 3/4. Son frère l'attendait, tout sourire. Ils attrapèrent leurs valises, se prirent la main et montèrent ensemble dans le Poudlard express, comme tout les autres jeunes sorciers. »

Annabeth s'était volontairement coupée du monde. Les deux premières semaines furent les plus difficiles. Elle avait quitté l'infirmerie le jour-même du départ de son frère, puis y avait été renvoyé une semaine plus tard. Elle n'avait pas quitté son lit, ne parlait plus, et surtout, ne mangeait plus. Ses yeux étaient cernés et rougis, ses joues creusés par la fatigue et le manque de nourriture. Elle exigeait d'Amy qu'elle fasse parvenir à son frère les dizaines de lettres qu'elle lui écrivait par jour. Parfois, elle lui écrivait de véritable mot, d'autres deux, trois mots. Des choses comme " Reviens " ou " Je t'aime ". Elle rejetait toute aide, toute compassion. Toujours sur les nerfs, elle ne supportait la présence de personne. Elle ne parlait à Amy que pour lui demander de donner telle lettre à HD, son hibou, ou pour demander s'il y avait eu une réponse. Mais les réponses ne venaient pas. Elle passa donc quelques jours à l'infirmerie avant de passer quelques jours à Ste Mangouste même. Mrs Jordan n'était pas venue la voir : Annabeth se fichait bien de cette vieille femme. Depuis qu'ils étaient rentrés à Poudlard, son frère et elle, leur tutrice ne leur parlait plus, ou très peu. Elle était juste d'accord pour leur envoyer de l'argent afin qu'il puisse s'offrir quelques affaires. Rien de plus, mais c'était déjà très bien. Bref, Annabeth était désespérement seule, parce qu'elle l'avait voulu. Elle finit par revenir à Poudlard, où elle rata tout ses examens de fin d'année. Elle aurait pu repiquer, sans les circonstances atténuantes et les excellentes notes qu'elle avait obtenu tout le long de l'année. Les vacances d'été furent horribles : Mrs Jordan refusait de la laisser partir en France chercher Aaron, et celui-ci ne lui répondait pas.

La rentrée arriva, très triste. Annabeth allait un peu mieux : sa tristesse laissait peu à peu place à la colère. Elle en voulait énormément à son frère de l'avoir abandonner comme ça, sans explications. Juste à cause d'une dispute. Puis quelques jours après, Aaron lui envoya enfin une lettre. Il ne reviendrait pas, il l'aimait.

crédit bannière : mavericksoul

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Annabeth Wriggle le Ven 21 Jan 2011 - 20:10, édité 2 fois
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 23
3400 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 20:14

    MAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAW, c'est moi qui ait le privilège de t'accueillir!

    HAAAN OMG, je te vouerai un culte!!!! Tant je suis contente de te revoir parmis nous! Mais tellement aux anges quoi! Et puis Anna avait aussi manqué à Maximini, c'était tellement sa petite soeur de coeur!
    Enfin brefinouuux! Bonne chance pour la suite de ta ficheuh, j'ai hâte de la lire <3

    Préviens nous, hein, dès que tu as fini Very Happy

    Message supprimé par la suite


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 21:25

    Maximilien ! ♥. Il a aussi beaucoup manqué à Annabeth, évidemment =D. Merci pour la bienvenue, je vais essayer de finir ma fiche le plus rapidement possible, mais j'aimerais faire un truc bien (afin d'éviter d'avoir envie de tout refaire dans 1 mois XD)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 23
3400 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 21:28

Very Happy tout le monde est au pays du bonheur ici, j'ai l'impression Razz

ça marche! Prends ton temps (pas trop quand même Razz je veux jouer avec anna, moi xD) pour faire bien tout comme il faut et que ça te plaise xD! Moi je vais déjà lire ce que tu as publié là en haut Very Happy *_*

HAAAN ANNA <3


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance A. Selinger
Médicomage
I'm nobody avatar
.

Age : 25
54 messages
Amour : C'est une blague c'est ça ?

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: Diplômé
Caractère: Froide, rationelle, manque d'empathie, Hautaine, Passionnée

Absence :
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Mer 8 Déc 2010 - 23:27

Citation :
Un petit papillon lumineux (bon ok, tout les patronus sont lumineux mais cela donnait une image poétique ... ahem)
XDDD
Annabeth *-*
Tempérance est contente aussi (On dirait pas là mais elle se sent plus de joie \o/)
*Oui je floode et oui je sors =>*


Edit de Maxou: Hum hum...Dois-je rappelé qu'il est interdit de souhaiter la bienvenue avant validation...?? Allez, je laisse passer, pour une fois Razz

Edit Tempé: Voui, je sais, j'ai pas pu résister, son Patronus m'a trop fait rire, il fallait que je le dise Razz
Je recommencerais plus, promiiis =)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Dernière édition par Tempérance A. Selinger le Sam 11 Déc 2010 - 18:32, édité 1 fois
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Ven 10 Déc 2010 - 20:54

    Max > Don't worry, je me dépêche et on pourra s'faire un petit rp =D

    Tempee > Merciii Very Happy. Oui je me sentais l'âme à faire un peu d'humour XD.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabeth Wriggle
Admin | Poufsouffle
▬ la belle ingénue avatar
.

Age : 24
70 messages
Amour : inextricable

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 7ème année
Caractère: lunatique, tendance à la dépression mais garde le sourire, têtue, audacieuse, compréhensive, loyale, intelligente, logique, sarcastique, studieuse, rancunière.

Absence : /
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Ven 21 Jan 2011 - 20:12

    Fffiou, désolée pour le retard, mais j'ai enfin terminé ma fiche ! Dites moi ce que vous en pensez, peut-être ai-je un peu trop exagéré le côté dramatique de la situation d'Annabeth ? x). C'est juste que je voulais que ce soit fort, car elle l'a pris très à coeur et elle était vraiment en dépression. Je n'ai pas mentionné sa volonté de " retour " parce que j'avais commencé à en parler dans mes premiers rps donc voilà, enfin à moi ça me parait logique XD. Voilà voilà =)

    PS : Et puis en même temps, ça donne tout son sens au titre de ma présentation XD. " The end has no end " (chanson des Stokes au passage) = " la fin n'a pas de fin " Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien E. Middle
Admin | Apprenti
Père de Nathou et futur mari aux anges avatar
.

Age : 23
3400 messages
Amour : Son enfant, Nathanaël Middle & sa fiancée, Loréana Wilde

Pensine
Orientation Sexuelle: Bisexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: Sincère, honnête, fou, motivé, drôle, beau parleur, inteligent, charmeur, loyal, passioné, passionant, têtu, bien élevé, révolutionnaire, débrouillard, autonome, sarcastique, protecteur, volontaire, amusant, sportif, classe, patient, franc, écrivain, artiste! etc

Absence : Complètement indisponible pour l'instant. Merci l'université!
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Ven 21 Jan 2011 - 20:20

    NYAAAAAA VOILAAA J AI TOUT LU et j'adooore!!! AH cette pauvre Anna!!

    Bon je t'épargne le blabla en tant qu'admin et te déplace tout de suite dans les fiches validées sans attendre Very Happy


_________________
Cuando lloras, se para el mundo y nunca sé que decir. Cuando lloras, me derrumbo y no me sale fingir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón... Cuando lloras, se tuerce el rumbo y no tengo a donde ir. Cuando lloras, yo me hundo y tardo en volver a salir. Cuando lloras, las horas le dan la vuelta al reloj. Cuando lloras, a solas, me muerdes el corazón. Piensa en lo que piensas cuando lloras, cuando me dices que no. Piensa en lo que quieres... Pero ahora... El que llora soy yo. El que llora soy yo.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia I.Brown
Admin | Médicomage
avatar
.

Age : 24
1237 messages
Amour : Timothé

Pensine
Orientation Sexuelle: Hétérosexuel
Année d'étude: 1ère année de Thèse
Caractère: douce, généreuse, courageuse, légèrement timide, protectrice, volntaire, joueuse

Absence : Présente au possible en fonction du boulo
MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée) Dim 23 Jan 2011 - 12:11

BIENVENU officiel ma ANNA...

J'adore ta fiche.....a toute dans notre Rp


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

.


messages


MessageSujet: Re: annabeth ▬ « the end has no end » (terminée)

Revenir en haut Aller en bas
annabeth ▬ « the end has no end » (terminée)Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Appelo-Mortem :: 

┤Gestion du personnage├

 :: 

Cérémonie des Répartitions

 :: 

Mémoire du Choixpeau

-